| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Le sein - Poèmes - Textes
Poèmes : Le sein
Publié par dumont011 le 29-02-2012 18:50:00 ( 972 lectures ) Articles du même auteur



Après une longue et acharnée lutte

Une case a été abolie

Mes dames, je vous félicite

 Chantons notre saine folie

 

Mais Dame!

Arrêtons cet élan festif!

Les vraies taches

Seraient-elles nettoyées

Par ce ridicule palliatif?

 

Et sans anacoluthe

Sans élucubrations machistes

Ni plaisanteries de brute

Je propose de réviser

Certaine loi;

Appelez cela "masculisme"

Tant pis

Ça va de soi

Car il est un organe pour les mâles

Inutile,

Sans dessein.

Vous avez compris;

il s'agit  bien du sein!

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 02-03-2012 10:48  Mis à jour: 02-03-2012 10:48
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9029
 Re: Le sein
Bon, j'ai pas du comprendre.
Le sein inutile ?
Ben quoi, c'est le biberon des bébés et le jouet des papas. 
Merci. 
dumont011
Posté le: 02-03-2012 14:21  Mis à jour: 02-03-2012 14:25
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Le sein
lydia,il s'agit du sein des hommes,tous les autres organes similaires ou différents chez les deux sexes ont une fonction ne serait-ce qu'esthétique, mais le petit sein ridicule chez les hommes, je n'en vois pas l'utilité à moins qu'au départ on était tous hermaphrodites et que c'est un leg de la nature qui s'est "effacé" à force de ne plus servir
cristale
Posté le: 02-03-2012 17:17  Mis à jour: 02-03-2012 17:17
Plume d'Argent
Inscrit le: 08-02-2012
De: montpellier
Contributions: 33
 Re: Le sein
un torse sans seins ca ferait bizarre mais tu as raison il ne "sert" à rien, mais peut être une zone fortement érogène!!
Loriane
Posté le: 02-03-2012 20:18  Mis à jour: 02-03-2012 20:18
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9029
 Re: Le sein
Tu vois comme sont les femmes, quand tu dis "sein" je pense "femme" !
Le sein des hommes, Cristale a raison c'est un des boutons qui allument quelques incendies sympathiques, comme celui des femmes c'est aussi un jouet, un jouet coquin.
emma
Posté le: 03-03-2012 17:41  Mis à jour: 02-04-2012 12:36
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Le sein
j'avoue : je n'ai pas vraiment compris le texte, surtout les deux premières trophes. La troisième strophe est bien agréable au niveau du rythme, mais... J'ai pas compris grand chose, là encore. Désolée ! <img alt="Confus(e)" border="0" src="http://www.loree-des-reves.com/upload ... il3dbd4d99c6eaa.gif" title="Confus(e)" />
dumont011
Posté le: 04-03-2012 08:07  Mis à jour: 02-04-2012 12:42
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Le sein
salut emma,cette réponse c'était en rapport avec cette nouvelle loi de 2012 Une circulaire date;préconise la suppression de la mention mademoiselle" ainsi que du nom de jeune fille des documents j'ai voulu dire qu'il y avait des acquis plus importants pour les femmes
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 38

Plus ...