| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Mr Chopin - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Mr Chopin
Publié par Loriane le 20-04-2016 02:00:00 ( 1004 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes confirmés



Les vitres closes, le paysage défile,
Vif, mon engin file, il croque goulûment.
La route et le ciel bleu, j'ai quitté la ville,
Cultures, blé en herbe s'élèvent dans les champs.

Mon doigt sur le bouton, loin de la galaxie.
Charme et ravissement m'envolent haut dans l’éther
La musique caresse, gracieuses harmonies.
Dans les astres je vis, j'ai quitté la terre.

La grâce pimpante, me noie de notes légères,
Elles tournoient, mélopée, précieux enchantement.
Noires, blanches, croches, trilles primesautières,
Belles m'envahissent, et roulent, envoûtement.

La symphonie en moi, vibrant essaim d'abeilles.
Dans mes yeux tout mon corps, subtile harmonique,
S'accrochent à mon âme, mes cheveux, mes oreilles.
Mon âme s'enflamme, j'entre dans la musique.

Ensorcelés, dociles, rythme et sérénade.
Chopin, me caresse, en arpèges déliés.
Soumise aux sortilèges d' ensorcelante aubade
Je chavire dans l' extase pure félicité.

Lydia Maleville

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Bacchus
Posté le: 31-07-2013 20:53  Mis à jour: 31-07-2013 20:56
Modérateur
Inscrit le: 03-05-2012
De: Corse
Contributions: 1186
 Re: Mr Chopin
Il y a bien longtemps, du temps de la pension,
Et j'en parle souvent avec mon vieux copain,
Nous descendions la nuit, en faisant attention,
Pour prendre le pick up et écouter Chopin.

Les Polonaises, alors, pouvaient nous envoûter
Avec la Militaire et surtout l' Héroïque,
Et en les commentant, en termes emphatiques,
Nous ne nous lassions pas de les réécouter.
Mais il nous arrivait d'avoir un autre choc :
Le Révérend Kinsey et sa congrégation.
Nous l'écoutions scander sa puissante passion,
Ignorant que c'était les prémisces du rock.
Mais c'était bien Chopin, nous appelant le soir,
Qui nous faisait filer, près du rideau du pion,
Lorsque nous nous glissions, mélomanes espions,
Pour bâtir, en rêvant, nos fabuleux espoirs.
Loriane
Posté le: 31-07-2013 21:16  Mis à jour: 31-07-2013 21:16
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9084
 Re: Mr Chopin
Ton histoire est belle, ses beaux souvenirs d'ados qui s'éveillent me donne le frisson.
Moi le choc, fut à la première Fnac quand j'ai eu "l'aplomb" (papa communiste en a eu les cheveux droits sur la tête), le culot de trahir ma classe ouvrière et d'écouter le concerto et la romance pour violon de Beethoven, juste parce que la pochette était très belle. J'ai été si transportée, émue que j'ai emprunté de l'argent à mes copains et j'ai tellement écouter ce disque qu'il est aujourd'hui usé inécoutable., Vinrent ensuite, Chopin, Mozart, Bach, Vivaldi, Borodine ....et tant d'autres, et tout comme toi, j'ai dégusté le rock avec passion, mes goûts en matière de musique et de chanson sont très hétéroclites.
La musique reste aujourd'hui une de mes jambes, une partie de mon bonheur,.
Merci pour le partage.
emma
Posté le: 05-08-2013 15:29  Mis à jour: 05-08-2013 15:29
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1494
 Re: Mr Chopin
J'ai aimé ce texte qui dit tout le côté sensuel de la musique, surtout dans la dernière strophe ou le plaisir est tout à fait charnel.

Je ne connais pas beaucoup la musique classique, mais je reconnais du chopin quand j'en entends. J'ai l'impression que sa musique est comme des gouttes de pluie : parfois chargée et qui nous provoque des larmes et parfois si légère et rafraichissante !
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
40 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 40

Plus ...