| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Vol du condor. - Poèmes - Textes
Poèmes : Vol du condor.
Publié par zoran64 le 14-03-2012 18:50:00 ( 643 lectures ) Articles du même auteur






Tes ailes
Couvrant le ciel comme les nuages
cotonneux se confondent
dans l’azur.

De ton cri,
Le ciel se déchire
en mille morceaux touchant les
montagnes et les coteaux.

Que se passe-t-il
Oh ! Oiseau majestueux.
Tu es malheureux, blessé.
ou les vents t’on volaient ton passé.

Ton œil, cristal dans le ciel.
La brise, ta
compagne dans ta liberté.

Baroudeur ou chercheur, tu rivalises.
Ton ardeur ne craint pas
la limite dans l’espace poussiéreux.

Sous tes ailes, le souffle impuissant
s’incline, découpé par ta superbe.

Tu es capable de cacher le soleil,
Agitant avec grâce ton pennage
qui fait vibrer le cœur de chaque mortel.
Cherchant à se cacher au plus profond
des tombeaux.

Chacun des battements de tes ailes
Tracent des cercles mortels.
Diable ou roi, terreur de la proie
Tu ignores la peur des combats.
Couvrant de ta présence les
vallées et les montagnes.
Roi éternel de l’espace.
Le temps s’arrête lorsque tu planes.


J’aimerais être ta proie,
juste pour sentir et vivre
un instant dans le vide, ressentir
le frémissement des hauteurs.

Ta force sur mon cœur me comblera,
Regardant pour la dernière fois
la diabolique image qui se
déploie à l’éternelle
Dans ta grâce et sans frontière.

Prends-moi un instant
Pour que je puisse mourir dans l’enchantement.

De ton cri,
Mon cœur se déchire.
Dans la liesse et le respect de ton vol.

Zoran Savic

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
58 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 58

Plus ...