| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Tu vois, je suis venue (ou l’attente récompensée) - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Tu vois, je suis venue (ou l’attente récompensée)
Publié par emma le 01-06-2013 19:30:00 ( 1309 lectures ) Articles du même auteur



Je suis venue comme un printemps
Comme un amour improvisé
Tu m’avais dit : « il n’est plus temps
Pour les saisons paralysées »

Tu m’avais dit : « allons au bois
Cueillir des brins d’anacoluthe
Je jouerai de mon hautbois
Toi, voletant dans les volutes »

Tu m’attendais venir de loin
Il faisait sieste en mon village
L’univers nous était témoin
Scrutant le chemin de halage

Et sous un aulne bienveillant
Tu t’étais un peu assoupi
Ta lèvre ourlait un rire ardant
Beau comme l’est Booz endormi

Je suis venue en jup' panier
La bouche en cœur, le rose aux joues
J’ai délacé l’odieux corset
J’ai délaissé l’osier, l’ajonc

Je suis là sans partie remise
Des prêles des champs dans mes tresses
Je suis venue, chose promise,
Tu vois, j’ai tenu ma promesse

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
dumont011
Posté le: 01-06-2013 19:42  Mis à jour: 01-06-2013 19:42
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Tu vois, je suis venue (ou l’attente récompensée)
des ondes de plaisir me parcourent l'échine bien que sachant que je ne suis pas l'heureux qui attend. ;)

sans anacoluthe aucune,coquille: lèv(r)e,
emma
Posté le: 01-06-2013 19:49  Mis à jour: 01-06-2013 19:49
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1494
 Re: Tu vois, je suis venue (ou l’attente récompensée)
Dumont :

Hop ! J'ai corrigé ma coquille ! il faut croire que mon correcteur orthographique a eu quelques émotions à l'idée de ce rendez-vous !

Merci pour ta lecture !

Amicalement,
couscous
Posté le: 01-06-2013 19:53  Mis à jour: 01-06-2013 19:53
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Tu vois, je suis venue (ou l’attente récompensée)
C'était donc toi le rendez-vous secret de Bacchus !!
emma
Posté le: 01-06-2013 20:02  Mis à jour: 01-06-2013 20:02
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1494
 Re: Tu vois, je suis venue (ou l’attente récompensée)
Hi hi ! Couscous ! Pauvre Bacchus, il est même po au courant !
Bacchus
Posté le: 01-06-2013 21:58  Mis à jour: 01-06-2013 21:58
Modérateur
Inscrit le: 03-05-2012
De: Corse
Contributions: 1186
 Re: Tu vois, je suis venue (ou l’attente récompensée)
Pas au courant mais la poèsie suit son cours..
Merci, Emma, pour cette magnifique improvisation très convaincante.
Selon une coutume bien établie, je me dois d'adapter une réponse du berger à la bergère.
Loriane
Posté le: 05-06-2013 23:50  Mis à jour: 05-06-2013 23:50
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9500
 Re: Tu vois, je suis venue (ou l’attente récompensée)
Plus de charme est impossible,
La séduction est faite de ces mille coquetteries délicieuses.

Citation :
J’ai délacé l’odieux corset
J’ai délaissé l’osier, l’ajonc


Charmante dame, dans ses atours
Tes mots bucoliques enchantent,
L'amour courtois encor chante
Flirt, belle amie et fais ta cour
Au plaisir d'un instant soyons
Preux chevalier, Gente dame
Ou, bergère qui se pâme
Le roman de la rose osons.

Les canailloux sont doués cette année.!
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...