| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Les couleurs de la vie - Essais - Textes
Essais : Les couleurs de la vie
Publié par Geddy le 03-06-2013 18:30:00 ( 1175 lectures ) Articles du même auteur
Essais



L’histoire des couleurs dépend de la vie et pour ne pas être ingrat, la vie aime les couleurs. Les couleurs dessinent la vie comme un cauchemar rend sombre la nuit. Aussi insistantes que vivantes, elles tracent notre existence tel le trajet d’une comète dans la galaxie. Chacun à ses couleurs, c’est ainsi que la couleur s’efforce d’être. Nous n’avons souvent pas fait de couleurs à nos objets. Nos objets nous les ont amenés et nous avons aimé. Mais pourquoi les avons-nous aimés ? Au commencement était la lumière et la lumière avait sa couleur ! Aussi vrai que la lumière donna vie, les couleurs font partie intégrante de la vie. Qui n’aime une couleur ne vit pas parce que sans les couleurs la vie n’aurait pas de sens. Parce que même nos sentiments, nos états d’âme sans mots ont des couleurs. Telles nos journées naissent, nous naissons avec les couleurs et faisons nos deuils dans la noirceur d’une nuit qui parfois peut assombrir un jour d’été. Le noir serait la couleur du commencement et ceux qui diront le contraire seront d’accord avec moi que le noir n’est pas une couleur. Un jour que l’insomnie vous mettra les beaux draps, ne cherchez point inutilement un sommeil qui ouvrira ses portes à migraine mais sortez ! Contemplez, vous verrez quelque chose, la nuit. C’est sombre, morne et soularde. Son noir inspire insécurité et ses bruits cachent des choses. La nuit, de sa fraicheur et de son brouillard a un côté apaisant. Quel contraste avec la peur qu’il inspire. La nuit nous fait découvrir les cieux et nous cachent tout ou presque tout de la terre. La nuit est un début, pas une fin parce qu’elle dicte nos journées. Nous naissons tous bébé, passif, bleu. Nous donnons la joie, l’espoir d’un avenir meilleur. C’est de cette manière que nous semons du jaune dans les sentiments de notre entourage. Pour le rouge, c’est ce qu’a sacrifié notre mère pour nous laisser passer la barrière de la vie : son sang. Le rouge, le jaune et le bleu sont les couleurs du commencement. On les appelle communément les trois couleurs primitives.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 04-06-2013 14:47  Mis à jour: 04-06-2013 14:47
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9499
 Re: Les couleurs de la vie
Les couleurs sont la vie. Oui.
Citation :
Les couleurs dessinent la vie comme un cauchemar rend sombre la nuit.

Je trouve l'image un peu négative.
Les couleurs sont des longueurs d'onde du spectre solaire et à ce titre elles ont toutes la même valeur et la même importance sans que l'on puisse scientifiquement définir une hiérarchie. Les couleurs s'articulent et s'obtiennent en deux systèmes, deux synthèses de couleurs :
Les couleurs élémentaires de la synthèse additive sont le rouge, le vert et le bleu.
Les couleurs élémentaires de la synthèse soustractive sont le rouge, le jaune et le bleu,
Sur l'écriture :
On sent dans ton textes des expressions et des tournures qui appartiennent à un Français hors de nos frontières hexagonale. Cela donne du sel à ton récit.
Tu répètes énormément le mot "couleurs, je pense qu'il faudrait les limiter pour que ton texte soit plus attractif.

Merci pour ta participation.
emma
Posté le: 04-06-2013 19:24  Mis à jour: 04-06-2013 19:24
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1494
 Re: Les couleurs de la vie
Evocation des couleurs et de la vie. Un texte tout en symbolique
.
Peut-être que quelques espaces et retour à la ligne rendraient le texte moins compact.
L'utilisation du mot "couleur" est un petit peu répétitif sur un texte aussi court.

J'ai cependant aimé ce texte et le beau rayonnement de toutes ces couleurs !
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
55 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 55

Plus ...