| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Amours d'antan - Poèmes - Textes
Poèmes : Amours d'antan
Publié par tagazou le 06-08-2013 11:00:00 ( 799 lectures ) Articles du même auteur



J'ai le souvenir attristant
De n'avoir vécu que les miettes
Des amours d'Yseut et Tristan
Et de Roméo et Juliette

Des amours drossées sur Scylla
De Marc-Antoine et Cléopâtre
Et de Samson et Dalila
Qui coupaient les cheveux en quatre...

Que n'ai-je ouvragé les amours
De Pénélope au point d'Ulysse
Une maille à l'endroit le jour
Une à l'envers la nuit complice

Et jeune aimé suffisamment
Pour bafouer tous les principes
En me rêvant le fils amant
De la mère du pauvre Œdipe...

Mais non ! Près du serpent mortel
La pomme était blette sur l'arbre
Et le péché originel
Me laissait froid comme le marbre.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Terra
Posté le: 08-08-2013 23:03  Mis à jour: 08-08-2013 23:03
Plume d'Or
Inscrit le: 19-02-2012
De: Snake eye
Contributions: 369
 Re: Amours d'antan
Alors là je dois dire chapeau bas ! J'aime ton style, j'aime ce poème. Continue d'écrire.

Terra à qui tu as coupé le souffle !
Loriane
Posté le: 20-08-2013 13:07  Mis à jour: 20-08-2013 13:07
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9118
 Re: Amours d'antan
Très beau sujet, mais là encore plus de simplicité rendrait le texte plus accessible.

Citation :

J'ai le souvenir attristant
De n'avoir vécu que les miettes
Des amours d'Yseut et Tristan
Et de Roméo et Juliette

J'aime

Une erreur.
Citation :
De la mère à ce pauvre Œdipe...

De la mère DE ce pauvre Œdipe... (attributif)
Merci
tagazou
Posté le: 27-08-2013 21:51  Mis à jour: 27-08-2013 21:51
Plume d'Or
Inscrit le: 17-07-2013
De: aulnay sous bois
Contributions: 513
 Re: Amours d'antan
Merci Loriane ! D'abord de ta lecture ensuite de ta rectification bienvenue ! Je fais attention en te répondant , il est certain que je n'ai pas ton instruction de même que ton assiduité à commenter et j'ajoute aucune notion de la ponctuation (à part le point d'exclamation) ! Je vais corriger ma faute immédiatement sur le texte ensuite commenter un peu plus...Amicalement ! Tagazou en langage aéronautique : avion plutôt ancien...
Loriane
Posté le: 27-08-2013 22:44  Mis à jour: 27-08-2013 22:44
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9118
 Re: Amours d'antan
Tagazou, l'instruction ne fait aucune différence et on trouve toujours, (et heureusement) plus instruit que soi, la seule différence est dans le don de bien jouer des mots, et dans l'âme du poète.
Quand à mon assiduité à commenter, je me sens frustrée car je n'ai pas autant de temps que je le souhaite, je me sens aspirée par mes pages d'accueil et je regrette de ne pas pouvoir lire plus, les journées n'étant toujours que de 24 heures,
Tagazou, je ne connaissais pas, merci de nous le faire découvrir.

Un Tagazou c'est...
Tagazou [ta-ga-zu:] : nom masculin familier. Pluriel : des tagazous.
Prov. douteuse :
grec ancien : taga, oiseau, et zu, objet ?
français moderne du 93 : contraction de tag et oiseau, par allusion aux diverses inscriptions portées sur les appareils ?
argot : contraction de tagada : à cheval et zou : en avant, par allusion à la cavalerie de laquelle l'aviation tire ses origines ?
corse : u tagazu corsu ?
Désigne un objet volant identifié, petit ou pas, plutôt léger, pas trop lourd, ou entre les deux, monoplan ou non, pouvant être civil ou militaire, à un ou plusieurs moteurs, ou sans, à hélice ou pas.

Cliquez pour afficher l
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
33 Personne(s) en ligne (5 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 33

Plus ...