| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Imak et le hêtre - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Imak et le hêtre
Publié par tchano le 28-08-2013 22:30:00 ( 727 lectures ) Articles du même auteur



Une des grandes migrations du peuple Koutsam s'échoua, voilà trois mille ans,
dans un épanchement, un pétale de la couronne arctique.
En ces lieux qui rudoient la vie, les derniers villages colorés s'égouttent en de rares cabanes gris-brun
et les fôrets de conifères et de bouleaux en quelques touffes d'arbres.
Dans une de ces cabanes isolées, bosselées comme une vielle planche à frotter, vit Imak.
A une vingtaine de mètres du seuil de sa cabane, un hêtre donne l'ouest.
Par ces latitudes, un hêtre ça ne devrait pas pousser.
Mais celui là, le tronc torsadé par la furie des vents, semble être vissé dans le ciel.
Les hêtres qui prospèrent dans les climats aimables, ont une écorce offrant peu de rugosité.
Entre les boursouflures obliques de son cuir rêche et craquelé, l'arbre de Imak dissimule
un tout petit bout de vélin.
Il a l'onctuosité du premier frôlement que reçoit l'enfant qui naît,
à la face intérieure des cuisses de sa mère.
C'est à cet endroit précis de l'arbre, certaines nuits d'hiver, quand le ciel se moire de taffetas,
que Imak relevant un rabat de sa chapka, vient poser son oreille.
Il sait entendre alors les chants voluptueux de l'aurore boréale.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Bacchus
Posté le: 29-08-2013 15:08  Mis à jour: 29-08-2013 15:08
Modérateur
Inscrit le: 03-05-2012
De: Corse
Contributions: 1186
 Re: Imak et le hêtre
poèsie à parfum d'exotisme et de mystère .
Sonorités mélodieuses.
J'ai aimé ma lecture.
Merci. Amicalement Bacchus
couscous
Posté le: 30-08-2013 14:23  Mis à jour: 30-08-2013 14:23
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Imak et le hêtre
On ressent une certaine sagesse indienne. Ils sont aussi proches de la nature et communiquent avec elle. Un texte poétique.

Merci Tchano
Iktomi
Posté le: 30-08-2013 19:35  Mis à jour: 30-08-2013 19:35
Modérateur
Inscrit le: 11-01-2012
De: Rivière du mât
Contributions: 683
 Re: Imak et le hêtre
J'en aurai bien lu encore quelques pages car j'étais sous le charme.

Cependant ami tchano, si écrire est un métier pour certains et un boulot pour d'autres, hêtre ou pas hêtre ?... les arbres auxquels tu pensais sont sans doute les bouleaux ?

Bien à toi.
tchano
Posté le: 02-09-2013 22:45  Mis à jour: 02-09-2013 22:45
Plume d'Or
Inscrit le: 18-01-2012
De:
Contributions: 293
 Re: Imak et le hêtre
Collègues* Loriens merci!

Iktomi ne t'éloigne pas trop de l'ombre de ton charme, j'aurais certainement encore besoin de ta science "orthogarphique".

* au sens marseillais du mot.
Loriane
Posté le: 02-09-2013 23:31  Mis à jour: 02-09-2013 23:35
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9078
En ligne !
 Re: Imak et le hêtre
Parler à l'oreille des chevaux, mais aussi parler aux bois des arbres !
Aux arbres qui touchent le ciel, les arbres, le ciel qui savent tout de la vie quand elle arrive.
Je viens de passer un moment de bonheur.: par tes vers j'ai revu le vert vibrant des aurores Boréales, les grandes forêts et de la sagesse paisible des autochtones.
Tchano tu es un magicien.
Où as-tu trouvé Imak ?
Connais tu les Tchouktches ? Ils ne sont pas sur le continent américain mais en Russie, ce sont des gardiens de rennes qui connaissent certainement Imak et vivent sous les aurores boréales.
Magnifique
Merci.


Cliquez pour afficher l
tchano
Posté le: 03-09-2013 17:48  Mis à jour: 03-09-2013 20:30
Plume d'Or
Inscrit le: 18-01-2012
De:
Contributions: 293
 Re: Imak et le hêtre
Je ne suis que l'homme qui a vu l'homme... qui a vu Loriane qui a vu l'aurore Boréale. Je ne déséspère cependant pas.
"Mes" noms propres sont inventés, ils me semblent sonner Inuit.
Je me suis demandé pour Imak, il est peut être né sous l'influence de Inouk?
Des Tchouktches je connais assez peu de choses.
Cette histoire pourrait se passer dans n'importe quel pays subarctique, car les "autochtones" avant d'y être les citoyens d'un état quelconque sont les enfants de la toundra et des glaces.
Merci Loriane!
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
33 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 32

Loriane, Plus ...