| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Pour ceux qui aiment - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Pour ceux qui aiment
Publié par Bacchus le 28-10-2013 14:13:37 ( 733 lectures ) Articles du même auteur



Je crois que ce seront les derniers, tous les autres étant plus personnalisés, pour mes enfants. Mais rien n'empêche, à l'instar de Christophe, d'en créer de nouveaux? Je veux bien continuer, si vous vous y mettez aussi. Pas cap !

. Petite fable éducative N° 5 :


On a dit de Napoléon
Qu'il n'attachait, coutume Corse,
Son destrier à aucun tronc,
De peur qu'il ne mange l'écorce.
En fait, il haïssait le bois,
Et je vais vous conter l'affaire,
Car il faillit perdre sa foi,
Et sa femme, aller en enfer.

Elle était grasse et supplia
Un génie, sorti d'un érable,
Qu'à son désir, il se plia
Pour qu'elle soit mince et désirable.
Le génie, gaiement, lui dit: " Viens,
Tu seras souple dans un saule;
En un seul instant, tu deviens
Ventre plat et frêle d'épaules. "
Sitôt fut dit, sitôt fut fait,
Mais bientôt, le regret lui vint.
Elle voulut que tout soit défait,
Quand, un jour, passa un devin.
Il écouta donc sa requête
Et lui dit : " O femme estimée,
Pour que ta volonté soit faite,
Il te suffit de l'exprimer. "
Et l'épouse de l'empereur,
Agitant ses feuilles fanées,
Souffla le mot libérateur,
" J'ose ! " ...et fine, de bois renaît.


Petite fable éducative N° 8 :

Une pâle et une bronzée,
Sur une plage, un beau matin,
Par un fort soleil, écrasées
Louaient des chaises de rotin.
Il fallait prendre des paillasses
Pour en assurer leur confort.
La femme pâle était mollasse,
Celle à peau mate courait fort.
Seule une paillasse restait;
La femme pâle fut baba.
Le loueur dit, puisqu'elle pestait :
- "C'est tant pis pour toi, la mate l'a ."

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
tagazou
Posté le: 28-10-2013 16:19  Mis à jour: 28-10-2013 16:19
Plume d'Or
Inscrit le: 17-07-2013
De: aulnay sous bois
Contributions: 508
 Re: Pour ceux qui aiment
Un authentique broyeur de mots ! Rien ne résiste à ta chic déchiqueteuse ! Syllabe par syllabe, avec humour tu es le "Fra Diavolo"
poète des mots.
couscous
Posté le: 28-10-2013 20:20  Mis à jour: 28-10-2013 20:20
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Pour ceux qui aiment
Oh non, pas les derniers ! Si tu as rempli un cahier complet, il doit bien en rester des exploitables, non.
Bon tant pis, je ne suis pas du tout cap du même exploit ! Mais je suis bonne supporter : "Allez allez allez, you are the champion !"

Amitiés

Couscous
Christophe
Posté le: 29-10-2013 08:58  Mis à jour: 29-10-2013 08:59
Plume d'Argent
Inscrit le: 21-10-2013
De: Aigle
Contributions: 117
 Re: Pour ceux qui aiment
Le plaisir ne faiblit pas.
Merci bacchus, jongleur de mots
arielleffe
Posté le: 29-10-2013 10:08  Mis à jour: 29-10-2013 10:08
Plume d'Or
Inscrit le: 06-08-2013
De: Le Havre
Contributions: 805
 Re: Pour ceux qui aiment
C'est une bonne idée de publier ces poèmes, tu as dû être ému en les re découvrant. Merci à Violette de nous avoir incité à regarder dans nos greniers...
Loriane
Posté le: 30-10-2013 18:20  Mis à jour: 30-10-2013 18:20
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9116
 Re: Pour ceux qui aiment
Citation :
" J'ose ! " ...et fine, de bois renaît.

Joséphine de beauharnais ?
Holà poète, ! es-tu bien sûr que cela ainsi se passa ?

-Citation :
"C'est tant pis pour toi, la mate l'a ."

et toi , toile à matelas !
Les petites veinardes.
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
48 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 47

Jeff111, Plus ...