| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Encore oeufs - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Encore oeufs
Publié par Loriane le 15-04-2017 07:50:00 ( 502 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes confirmés



Les revoilou

Encore oeufs !

Il était un jour, il était une fois, loin des villes,
Sur un vert paradisiaque jardin d'avril

Quatre coquins vêtus de couleurs bariolées
Qui babillaient avec entrain sur l'herbe coupée.
Vous voici bien jolis mes très chers amis
S’exclama très coutois "Rouquinos joli"
Sautillant, sa tête en bas dans son habit rayé
Il faisant des pirouettes vêtu de jaune orangé.
Salut répondirent trois petites voix sucrées.
Pivoine, une jolie coquine rouge, au mouchoir brodé,
Minaudait en agitant d'une main sa dentelle.
Je dois garder un certaine rang disait-elle,
Moi, je descends d'un oeuf Fabergé !
Et moi répondit d'une voix douce son amie violette,
Tout en lissant ses rayures en grande coquette :
Ma grand mère, était oeuf à repriser chez Dior.
J'en suis fière, elle à connu les coulisses de Mogador.
Ben moi, répliqua Azur, si drôle dans sa robe à pois
De l'oeuf de Christophe Colomb, nous descendons tout droit.
Alors Rouquin avec élégance ajouta : mes amis votre compagnie m'honore
Mais mes ancêtres eux, descendent de la poule aux oeufs d'or.
On dirait que nous pouvons être mis dans le même panier alors !
Nous sommes en compagnie de gens de bien.

Mon dieu, Ce n'est pas le cas de mon voisin,
Ce pauvre hère a une tête d'oeuf, un vrai oeuf pourri !
Pire qu'un sale oeuf d'insectes, de reptiles, de fourmis,
Ce malheureux ringard ne fréquente que des oeufs durs,
Ils sont du soir au matin pleins comme un oeuf, c'est sûr.
Et chauves de surcroît, on a du les tondre comme un oeuf.
Je lui ai crié, sache, coquin que qui vole un oeuf, vole un boeuf
Va te faire cuire un oeuf minable m'a-t-il répondu sans ambages.
Ce minus oeuf de lumps n'est pas un sage, il n'est que rage,
A peine sorti de l'oeuf, ce toxique voulait tous nous gober !
Amis, répondit Azur, gare à nous, pour ne pas se faire pocher
Gardons notre quant-à-soi, restons dignes et fiers,
Il est préférable d’étouffer dans l'oeuf cette affaire.
Soyons sages et prudents marchons sur des oeufs,
Ces malheureux finiront en omelette, en neige montés
Ils seront pris et à coup sur fouettés comme des oeufs,
Ces vilains finiront sur un plat en oeuf mimosa émietté.
Tu as raison, Azur, ce ne sont que de tristes oeufs fêlés,
Ces oeufs ne sont pas frais, ni coques , ni des oeufs en gelée
Emprisonnés; dans la position de l'oeuf ils seront couchés !


Nous, notre sort est enviable,car pour nous chacun craque.
Oui, dit avec fierté, Pivoine car nous sommes oeuf de Pâques
Et moi, je vais me marier avec un gros et bel oeuf en chocolat.
Et moi avec un oeuf à la liqueur avec dedans une cerise Burlat.
Je le connais cria, Rouquinos, c'est un faux oeuf, appelé "chéri"
Oui, dit en riant Violette, comme tout le monde je le connais aussi.
Et, moi savez-vous je vais épouser mon tendre ami, mon aimé
C'est une superbe oeuf en sucre, un oeuf avec un ruban noué.

Quel bonheur chantaient nos quatre oeufs sautillants et tout joyeux,
En répétant nous ne serons jamais, des oeufs brouillés,
Nous savons à Pâques et toute l'année faire des gourmands heureux,
Puisque les querelles dans l'oeuf, nous savons les tuer.

Au fait mes chers amis,
Pouvez-vous nous répondre, cria la foule :
Qui de vous est le premier, l'oeuf ou la poule ?


Lydia Maleville
Cliquez pour afficher l

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
EXEM
Posté le: 20-04-2014 22:31  Mis à jour: 20-04-2014 22:31
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1482
 Re: Encore oeufs
J'ai essayé de trouver- pour commenter ce poème- un jeu de mots sur le mot 'oeuf'' mais ils ont tous été utilisés par Loriane. Son poème est un collier de perles sur un écrin d'illustration. Le tout forme une oeuvre en trois dimensions, un kaleidoscope fait de mots et de couleurs, un arc-en-ciel qui vient déposer à travers la fenêtre une corbeille de bonheur supendue à ses rayons. Merci pour ce beau cadeau.
couscous
Posté le: 21-04-2014 04:51  Mis à jour: 21-04-2014 04:51
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3201
 Re: Encore oeufs
Une histoire d'oeufs bien divertissante. Sur ce, je vais aller me cuire une belle omelette dorée et manger des chocolats en dessert.

Merci Loriane

Couscous
maurizioB
Posté le: 21-04-2014 11:22  Mis à jour: 21-04-2014 11:22
Plume d'Argent
Inscrit le: 02-03-2014
De:
Contributions: 423
 Re: Encore oeufs
Bonjour Loriane, subtil, subtil, subtil.
Fin, fin, fin
A croquer !!!
Amicalement
dumont011
Posté le: 23-04-2014 10:31  Mis à jour: 23-04-2014 10:31
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 310
 Re: Encore oeufs
hi hi hi
bravo loriane;
rien que le titre!
c'est super
Istenozot
Posté le: 06-04-2015 10:04  Mis à jour: 06-04-2015 10:04
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1739
 Re: Encore oeufs
Bonjour Loriane,

Je me suis trouvé bien bête avec mon jeu de mots sur les oeufs après avoir lu ce très beau poème.
Quelle dégustation de nature et de saveurs! une synthèse, l'alpha et l'oméga de toute la grâce d'un oeuf et de sa symbolique.

Merci pour ce moment vraiment délicieux que j'ai dégusté.

Amitiés de Bourgogne.

Jacques
kjtiti
Posté le: 06-04-2015 10:36  Mis à jour: 06-04-2015 10:39
Modérateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1279
 Re: Encore oeufs
Loriane très bonne idée de remettre à la une ce délicieux poème dont la lecture est œuf-phorisante......

C’est drôle et délicat à la fois, c’est du grand Loriane, et un grand moment de bonheur poétique.

merci pour cet instant

(tiens, c'est curieux cette formule me rappelle quelque chose de beaucoup moins poétique,.....mais quoi....?
.
Loriane
Posté le: 06-04-2015 16:30  Mis à jour: 06-04-2015 16:32
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 8868
 Re: Encore oeufs
Merci les z'amis.
Non,Istenozot, tu ne peux pas te trouver bête.
C'est gentil.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
30 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 30

Plus ...