| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Réponse à Bacchus (Parlons météo) - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Réponse à Bacchus (Parlons météo)
Publié par Titi le 08-10-2014 19:40:00 ( 560 lectures ) Articles du même auteur



Heureux est celui qui, sur l’ile de beauté
Se dore la pilule de l’automne à l’été
Négligeant sans pudeur, du continent, les gens
Allumant le chauffage, au jour de St jean

Dés lors il a beau jeu d’alléguer ce nanti
Qu’il regrette parfois la pluie de Normandie
Ce ciel nuageux qui occupe l’endroit
Une partie de l’année, un petit douze mois.

Aussi, l’on peut, sans risque douter, de la franchise
D’un type qui vous dit qu’il préfère la banquise
Au soleil de Corse, quant il met sur l’ORée
La photo de ses pieds, dans l’eau claire,tempérée
Qui à la mi-octobre, vous avoue sans vergogne
Qu’il moque le touriste, lambda dont la trogne
A la couleur rouge vif, brûlée par le cagna
Ayant mis sur sa peau, trop peu de Nivéa.

Il tenté d’amadouer, le fourbe, son lecteur
En terminant sa prose, en parlant d’une fleur
Une rose Normande, exilée, sans famille
N’ayant pas réclamée de vivre sur une ile

Ainsi, cela est trop, il faut que cela cesse
Au nom des OEriens, Bacchus fais nous promesse
D'envoyer par la toile, un peu de ton soleil
Et pour Kjtiti ,………………du raisin en bouteille….. !!!!

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
couscous
Posté le: 10-10-2014 06:49  Mis à jour: 10-10-2014 06:49
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Réponse à Bacchus (Parlons météo)
Je me joins à tes doléances mon cher Kjtiti.

Bises

Couscous
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...