| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Ponctuation, mon amante fidèle - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Ponctuation, mon amante fidèle
Publié par Anonymes le 30-12-2014 15:16:07 ( 749 lectures ) Articles du même auteur



Tu es, je vis,
Tu t’envoles, je survis,
Tu disparais, je m’ensevelis.
Tu es mon amante fidèle;
Au fil des mots, tu m’ensorcelles.
Ta place, à mes émotions vives, est vermeille.

Des murmures tristes du passé, la virgule fait barrage,
Les vannes s’ouvrent alors et coule à flots ma rage,
Je me pose, je m’intériorise et je m’encourage,
Pour aller vibrer devant les mots suivants, écouter leur arbitrage.

Chère virgule, j’écoute la pluie, le soleil aussi des mots qui te précèdent,
Ils sont comme des grappes juteuses de la treille qui cèdent
Devant le désir du vigneron d’en faire un vin des Dieux,
Dont aucun point ou point-virgule n’effacera le destin glorieux.

Le point virgule, ma tendre amie, tu te fais rare,
Toujours, tu es là, pour calmer les controverses du cœur,
Créant une juste harmonie entre deux jardins de mots, en fanfare,
Chantant l’avant et l’après des idées avec tant d’ardeur.

Et toi, le point, qui nous laisse penser la fin des mots et que le terme arrive,
Doit-on rester de ce côté-ci ou passer sur l’autre rive.
Mon esprit est déjà tourné vers un nouveau départ,
Ma jeunesse enfuie, je cours sur de nouveaux remparts.

Et comment oublier le point d’exclamation dont j’abuse tant.
Sans doute parce que je suis demeuré un grand enfant,
S’étonnant de tout et de rien, pétri d’imaginaire,
Désireux de conquérir les images et la musique des mots stellaires.

Mettons un point, non, un point-virgule à tout cela,
Terminons notre chemin de ponctuation sous le ravinala,
Et concluons, surpris, interloqué, par le point d’interrogation.
Pourquoi l’oublierai-je celui là? A son sujet, je me pose tant de questions.
Pourquoi ? Parce que les pourquoi sont le plus souvent insolubles,
Je préfère les comment aux réponses fondées indissolubles.

Tu es, je vis,
Tu t’envoles, je survis,
Tu disparais, je m’ensevelis.
Je suis ton serviteur fidèle;
Au fil des mots, à toi, je m’attèle.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Athéna
Posté le: 30-12-2014 16:30  Mis à jour: 30-12-2014 16:30
Plume d'Or
Inscrit le: 10-07-2014
De: vignes de la pettie fin
Contributions: 404
 Re: Ponctuation, mon amante fidèle
Entre parenthèses , cher Istenozot....nous voilà tous jaloux, nous autres signes de ponctuation.
.Vous qui êtes un grand amoureux de la musique, ne nous oubliez pas..points de suspension ,deux points et autres guillemets, nous avons notre place dans vos textes...
Ponctuation, tu es vie........
Anonymes
Posté le: 30-12-2014 16:53  Mis à jour: 30-12-2014 16:53
 Re: Ponctuation, mon amante fidèle
Tytoalba,

Ne pas être sur le papier ne veut pas dire qu'ils ne sont pas dans les coeurs.
J'ai privilégié tout naturellement ceux qui m'inspiraient. Voila tout...
Les autres que j'aime tout autant sont en suspension!

Je te souhaite une belle fête de la Saint Sylvestre.
Et mes bons voeux t'accompagnent pour la nouvelle année 2015 qui se présente à votre porte.

Jacques
Athéna
Posté le: 30-12-2014 17:58  Mis à jour: 30-12-2014 17:58
Plume d'Or
Inscrit le: 10-07-2014
De: vignes de la pettie fin
Contributions: 404
 Re: Ponctuation, mon amante fidèle
Dans les coeurs ?...

Laissons parler notre cœur!

Vive 2015!
sb1poesie
Posté le: 30-12-2014 18:01  Mis à jour: 30-12-2014 18:01
Accro
Inscrit le: 14-11-2013
De:
Contributions: 207
 Re: Ponctuation, mon amante fidèle
Agréable poème dédié à la ponctuation.
Bonne continuation
Marco
Posté le: 30-12-2014 18:55  Mis à jour: 30-12-2014 18:55
Plume d'Or
Inscrit le: 17-05-2014
De: 24
Contributions: 692
 Re: Ponctuation, mon amante fidèle
Jacques,

Très belle ode à la ponctuation, c'est une réponse à mon poème !
Bravo.

Je te souhaite de très bonnes fêtes.

Amitiés Marco
EXEM
Posté le: 31-12-2014 23:59  Mis à jour: 31-12-2014 23:59
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: Ponctuation, mon amante fidèle
Voilà tout le génie (Je sais j'utilise beaucoup ce mot. Tant pis!) de mon ami Istenozot ! Il sait écrire un poème, un exercice de style et d'habileté. Et lorsqu'on s'attend à n'y trouver que cela (ce qui est déjà énorme) on se trouve soudain étreint par une espèce de lancinante nostalgie. Je ne sais pourquoi, mais soudain la ponctuation a pris une vie, un sens qui me fait regretter tout un passé, mien, et que j'ai raté cependant.
Ce poème me touche étrangemnt, où j'y voi et j'y lis plus que des virgules: peut-être un point qui apparaît au loin... final.
Bonne Année mon cher Istenozot.
Anonymes
Posté le: 01-01-2015 17:52  Mis à jour: 01-01-2015 17:52
 Re: Ponctuation, mon amante fidèle
Cher Exem,

Tes mots me touchent.
Vois-tu, parfois, aussi, dans la ponctuation, je doute!
Et je le dis avec exclamation.
Merci à toi, merci à ce site qui m'a tant éclairé pendant le deuxième semestre de l'année 2014. Les lumières dans la nuit font du bien.
Bonne année mon cher Exem.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
43 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 43

Plus ...