| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Le peintre de l'orée existe, je l'ai rencontré - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Le peintre de l'orée existe, je l'ai rencontré
Publié par Athéna le 28-03-2015 16:50:49 ( 769 lectures ) Articles du même auteur





« La peinture est une poésie muette et la poésie une peinture parlante » ainsi parlait Plutarque

Beaucoup plus tard, devant un écran sorti d’un autre siècle guidé, celui-là , par la communication à tout vat… il est un site de lecture, d’écriture…d’art, où la découverte d’auteurs plus étonnants et talentueux les uns des autres m’ est chaque jour proposée.Quel bonheur!

Mais qui est –il ?

Quel est cet auteur, qui depuis quelque temps manie la touche comme il laisse s’envoler sa plume pour nous envoler nous-même vers le pays du merveilleux, comme il laisse s’évader savamment son pinceau à la recherche de la toile parfaite ?
A travers ses mots livrés peu à peu, ses commentaires qu’il distille avec élégance à des auteurs qu’il doit affectionner…vraisemblablement, je l’imagine…

Je m’imagine qu’il est

Il approche du clavier à tâtons parfois, Il hésite, il doit savoir que ce qu’il touche est fragile, alors pour exprimer plus avant sa verve poétique, pour nous embarquer dans son monde fait d’une multitude de questionnements, il donne à sa touche une mission particulière…dessiner.
Feuilles, vases, gouttes d’eau .la nature tout entière elle-même s’invite à chaque œuvre devant nous, ses mots sont poésie et dessins à la fois, le poète est né depuis longtemps, il a lu Plutarque, il aime le Greco peut être Rembrandt……les couleurs…Il nous fait aimer la peinture après la poésie.

Que doit représenter un bon peintre ? Deux choses, non, ce n’est pas moi qui le dis : le personnage et l’état de son esprit
Ami poète, nul ne peut prétendre connaitre l’autre tout à fait, encore moins moi, pauvre « écrivailleur »qui vous découvre chaque jour davantage, je crois deviner en vous un peintre qui s’ignore, vos tableaux sont parfois tourmentés, parfois lumineux, rarement peut être, mais votre poésie est bien une peinture parlante.

Merci !

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Ermite
Posté le: 28-03-2015 17:07  Mis à jour: 28-03-2015 17:07
Plume d'Or
Inscrit le: 31-03-2014
De:
Contributions: 1578
 Re: Le peintre de l'orée existe, je l'ai renco...
Un bel éloge du poète.
Plutarque à raison : la poésie est bien une peinture parlante , et autre chose, bien sûr.
Je crois que chaque poète aura sa définition et c'est tant mieux
La poésie a avoir quelque chose avec l'intense ........................
Merci Athéna
Que cette journée te soit des plus belles.
Loriane
Posté le: 28-03-2015 22:29  Mis à jour: 28-03-2015 22:29
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9153
 Re: Le peintre de l'orée existe, je l'ai renco...
Tu fais de la poésie une peinture vibrante, une peinture qui inscrit simplement ses formes et colorations. La poésie, que nous ranimons là, sous nos claviers, est la plus belle émanation de nos âmes.
Cette toile me séduit.
Merci
Athéna
Posté le: 29-03-2015 06:33  Mis à jour: 29-03-2015 06:33
Plume d'Or
Inscrit le: 10-07-2014
De: vignes de la pettie fin
Contributions: 407
 Re: Le peintre de l'orée existe, je l'ai renco...
Merci Ermite, merci Loriane

Après quelques semaines d’absence, après avoir laissé quelques plumes, je retrouve l'envie de laisser voguer ma touche

Bon dimanche à vous !
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
49 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 49

Plus ...