| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Récolte Avancée - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Récolte Avancée
Publié par mercier le 02-04-2015 23:36:18 ( 1289 lectures ) Articles du même auteur



Récolte Avancée

La roche , encore jeune,
En envolées turquoises
Paillette tes yeux
De savantes géométries;

Leurs lacis, rapides,
S'accordent aux rayons suaves
D'un soleil inventif,
Alors, l'astre nocturne,
Rebelle licorne,
Mêle ses convictions
Aux débats des sirènes.

En une mosaïque d'âpres matins
Tu dérives,
Tel un poisson d'or,
Vers les lagunes électriques
D'un rivage lisse;

Port ensablé,
Il réunit les visages du vent
En un éventail atlantique,
Vert, sombre, attentif
Aux âmes en partance.

Sourdent des failles orageuses
D'impavides carabes
Qui tissent les armoiries
De ton futur royaume.

Là, d'instables décibels
Tournoient en lentes confidences.

L'arc de ton regard,
Première contraction d'équinoxe,
Projette son dard
Vers de rudes mercuriales.
Confrontées aux reflets de lacs boréaux,
Elles se découvrent amatrices
De brumes en cavale.

Rien n'est encore dit.
Pourtant tu connais cette langue
Que les prêles, ces colons anonymes,
Distillent dans le spectre de tes rêves.

Enchâssés et fébriles,
D'antiques véhicules
Sertis de photons écumeux,
Se libèrent peu à peu,
Tant la débâcle des espadons
Fluidifie l'aurore
Aux avant-postes
de tes prémonitions silencieuses.

Tes plumes nouvelles
Se déploient en fraîches retombées:
Leurs inflexions mauves
S'inscrivent encore
Sur la moire de ta nostalgie.


Frêle rameau,
Tu te courbes au passage des migrations.
Ton pollen dessine sur l'encolure des chevaux
D'instables enluminures
Que le vent décode à l'envi.

Tes souvenirs, gravés sur les limons du Paradis,
Se ramifient en arabesques farouches,
Et tes pas dorent de messages inouïs
Les étoiles
Dont les intentions romarines
Pleuvent en dédales ombragés
Aux confins des cités oubliées.

Animal prometteur,
Tu te mires dans l'écho
Où les murmures
Déposent sur ton reflet
De baroques instincts.

Les rondeurs odorantes
D'une naissance accordée
Aux symphonies du crépuscule
Te convient à l'attente,
Et tes hôtes
T'offrent des lanternes en rosace
Piquetées de rémanentes opalines
Descendant le long des nuits vertébrales.



Hier,
Tu t'habillais encore
D'instants si pluvieux
De pluies si instantanées,
Que l'Âme du Monde
Pleurait en silence
A l'ouverture du festival des rumeurs;

Tu sais,
Celles qui donnent à tes gestes
Des orbes précieuses
Et à tes allusions fluviales
Des frémissements
D'antilopes hardies...


30/31/1 et 2 Avril 2015

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
plouf-17
Posté le: 03-04-2015 00:20  Mis à jour: 03-04-2015 00:20
Mascotte
Inscrit le: 11-03-2014
De: Vénus
Contributions: 100
 Re: Récolte Avancée
Je ne pense pas que mon commentaire sois bien utile, mais je voulais te dire que ton poème était tout plein de grâce , il nous emporte dans un monde fantastique et c'est vraiment fabuleux!
Merci beaucoup pout ce poème!

Plouf
emma
Posté le: 03-04-2015 20:41  Mis à jour: 03-04-2015 20:41
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1494
 Re: Récolte Avancée
On assiste à la naissance d'un autre monde ! tes textes se ressemblent sans se ressembler.
Très agréable lecture !
Istenozot
Posté le: 04-04-2015 10:39  Mis à jour: 04-04-2015 10:39
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2303
 Re: Récolte Avancée
Bonjour cher Mercier,

1, 4, 7, 5, 5, 4, 2, 7, 4, 8, 5, 5, 7, 5, 8, 7 et 6.

Des récoltes annoncées dans un monde en naissance, dans un monde à venir, dans un monde de rêve, dans un monde de rêve ou dans un monde de réalité à rêver.
Et dans ce monde à venir :
"Rien n'est encore dit.
Pourtant tu connais cette langue
Que les prêles, ces colons anonymes,
Distillent dans le spectre de tes rêves."

Mais il manque le 3 dans ta série des chiffres de ton poème : pas de tercet!
Manqueraient-ils la triade capitoline, les trois Parques, les trois Grâces. Non, les trois pyramides de Gizeh!
Bon Dieu mais c'est bien sûr, le 3 est sous jacent et les récoltes annoncent les trois fonctions fondatrices de la société : souveraineté et sacré, combat et production.

Merci pour ce très beau texte qui nous emmene partout et nulle part, mais dans un espace où fleurissent des récoltes positives pour les femmes et les hommes.

Je vous souhaite un joyeux week end pascal.

Amitiés.

Jacques
Loriane
Posté le: 07-04-2015 14:41  Mis à jour: 07-04-2015 14:41
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9500
 Re: Récolte Avancée
J'aime tout, tout, tout...
C'est un voyage délicieux, une envolée magique.
Je relirai ces vers qui réinventent la beauté.
Merci
mercier
Posté le: 07-04-2015 23:22  Mis à jour: 07-04-2015 23:22
Plume d'Or
Inscrit le: 29-01-2013
De: 53c rue de Belfort
Contributions: 284
 Re: Récolte Avancée
merci Loriane pour ton gentil commentaire.
Gemme
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
36 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 36

Plus ...