| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Rabelais, reviens! - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Rabelais, reviens!
Publié par Istenozot le 02-05-2015 21:15:22 ( 575 lectures ) Articles du même auteur



De la bouffe d’aujourd’hui, on pourrait en rire,
Mais il y a tant de personnes qu’elle attire,
Qu’elle irrite les fins gourmands, qu’elle les ennuie,
A vouloir tant leur imposer ses hérésies.

Rabelais, reviens, sors de là où tu reposes,
Des mets délicats, viens nous dire quelque chose !

La raison s’efface devant tous les profits
Et pousse bien des gens à devenir bouffis.
Ramène les êtres au bonheur d’être gourmet,
De les réconcilier tous avec les banquets.

Rabelais, reviens, sors de là où tu reposes,
Des mets délicats, viens nous dire quelque chose !

Permets à Bacchus de régler notre destin
Et d’éloigner de nos assiettes le chagrin.
Fais grandir notre appétit chaque matin,
Fais des belles victuailles de nouveaux festins.

Rabelais, reviens, sors de là où tu reposes,
Que devant nous, des mets savoureux, tu déposes.

Que nos tables chantent les arias des saveurs.
Que les foies gras, les faisans y soient des seigneurs.
Dansez, vous tous, gibiers, au milieu des convives
Et que l’appel de plaisirs subtils, ils ravivent.

Rabelais, reviens, sors de là où tu reposes,
Que devant nous, des vins gouleyants, tu déposes.

Oh mes divines et enchanteresses bouteilles.
Vos bouquets enchantent le palais à merveille.
Vins de Bourgogne, de Jura et de Touraine,
Nous gagnons avec vous des joies souveraines.

Rabelais, reviens, sors de là où tu reposes,
Eloigne de nous cette cuisine morose.

Ne voyez pas ces vers comme une chansonnette,
Qui, à la gastronomie, veut faire des courbettes.
Ils ne désirent qu’entraîner votre pensée
Vers des élans gastronomiques bien placés.

Rabelais, reviens, sors de là où tu reposes,
Fais de nous, de la cuisine, des virtuoses.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Jeff111
Posté le: 02-05-2015 21:55  Mis à jour: 02-05-2015 21:55
Accro
Inscrit le: 31-01-2015
De: Narbonne
Contributions: 215
 Re: Rabelais, reviens!
Nulle inquiétude,Istenozot,
Là où je suis,pas de MacDo!
mafalda
Posté le: 03-05-2015 12:37  Mis à jour: 03-05-2015 12:37
Plume d'Or
Inscrit le: 02-02-2013
De:
Contributions: 836
 Re: Rabelais, reviens!
C'est malin... Voilà que que j' ai faim tout à coup..
Bon appétit! Et bon dimanche.
emma
Posté le: 03-05-2015 12:46  Mis à jour: 03-05-2015 12:46
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Rabelais, reviens!
Oups ! je confesse qu'il m'arrive parfois de fréquenter ces lieux de perdition que sont les fast-foods ! Promis, j'aurai une pensée pour l'ami Rabelais dès que me reprendra l'envie d'un big-mac...
Marco
Posté le: 03-05-2015 13:33  Mis à jour: 03-05-2015 13:33
Plume d'Or
Inscrit le: 17-05-2014
De: 24
Contributions: 695
 Re: Rabelais, reviens!
Gargantua et Pantagruel sont contents que tu demandes
le retour de leur père.

Je retourne manger mon lapin à la moutarde.

Merci, jacques pour cet appel.

Amitiés
Marco
Istenozot
Posté le: 03-05-2015 16:22  Mis à jour: 03-05-2015 16:22
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1992
 Re: Rabelais, reviens!
Merci cher(e)s ami(e)s pour vos commentaires.

Je bois un verre de grand vin en pensant à vous.
Eh! Si l'appétit vient en mangeant disait le grand Rabelais, la soif s'en va en buvant, disait-il aussi!
Finalement de quoi devenir sage, peut être!
Sourire!

Amitiés de Bourgogne.

Jacques
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
29 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 29

Plus ...