| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Impie X - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Impie X
Publié par dumont011 le 27-05-2015 15:10:00 ( 521 lectures ) Articles du même auteur



Dans sa chambre sordide, il regardait un film x
Rallumant en lui les cendres d’une vigueur éteinte
Des ébats si violents qu’on dirait des rixes
Et des jouissances atrocement vraies bien que feintes

Après un suprême effort il jouit dans un râle
Les sens égarés de plaisir et de dépit
Orgasme éphémère qu’on cherche tel un impur Graal
Et qui offre au corps le laps d’un futile répit

Un peu abruti de ce solitaire hoquet
Il se demandait ce qu’il pourrait faire
Et songea que dans une église ou une mosquée
Il pourra troquer ce péché contre une prière

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
EXEM
Posté le: 27-05-2015 18:24  Mis à jour: 27-05-2015 18:24
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: IMPIE X
On devrait te flageller!
dumont011
Posté le: 27-05-2015 19:23  Mis à jour: 27-05-2015 19:23
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: IMPIE X
salut EXEM
oui, pourquoi pas, certains aiment
Donaldo75
Posté le: 27-05-2015 19:24  Mis à jour: 27-05-2015 19:24
Plume d'Or
Inscrit le: 14-03-2014
De: Paris
Contributions: 1093
 Re: IMPIE X
Ahahah, bien vu sur ce coup !
Ce poème est bien senti, je trouve.
Merci
Donald
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...