| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> La piscine de "l'H2O-delà" - Nouvelles - Textes
Nouvelles : La piscine de "l'H2O-delà"
Publié par Anonymes le 17-12-2015 19:30:00 ( 518 lectures ) Articles du même auteur



Au final, qu’est-ce que la mort, même hors de l’eau, sinon une noyade ? (impossible de respirer quand on est mort), une noyade dans l’air, « comme quand "noi", je me "moie" » et ensuite…
J’en connais un, l’auteur pour ne pas le citer, qui dit que la vie après la mort, ça n’est pas autre chose que la théorie de la relativité appliquée à l’âme, alors en suivant ce précepte en toute illogique, quand je suis mort, mon âme, ce fera l’âme de fond, évidement chacun se fait sa mort comme il l’entend, malgré lui où non. Et moi, je me la veux dans l’élément aqueux.
L’âme de fond disais-je, mais paradoxalement ascendante, dans les cieux pluvieux, car, elle va, en, eau. Je sens ma mutation posthume et aquatique, qui me fait pousser des branchies comme des branches d’arbre dans les bronches, ou, des coraux dans mon corps/eau.
Et puis, je continus ma transformation qui m’emporte dans l’eau-delà, mais voilà qu’il m’apparaît,que ce changement foire un peu, il me pousse, (anomalie ?), de multiples têtes reptiles, je me change en hydre…mais en hydre/eau…ouf ! Soudain, j’hallucine ? Quelque part, un téléphone sonne, et je décroche, sans savoir comment, mes nageoire rendant pourtant la chose difficile, et quelqu’un dit : « A l’eau ! Pardonnez moi pour le jeu de m'eau » en fait c’est une erreur, cette appel vient des Enfers où une inondation diluvienne sévit, et éteint les flammes infernales, en fait, mon interlocuteur m’a dit : « Hell/eau ! ».
Cette inondation a amené là, un navire remplie d’animaux, de véritables fossiles morts-vivants, mammouths, smilodons, rhinocéros laineux…etc. C’est une arche, en fait un sous-marin piloté par un certain capitaine, le capitaine Noémo lui même. Je regarde passer le sous-marin tandis que je deviens sirénien.
Dans l’H2O-delà, cette mort, je la veux vivante ! Car, quelle est la meilleure représentante de la vie, sinon l’eau ? Voila donc à terme le retour de mon âme, à la vie ! A la vie, via l’esprit devenant le micro-organisme originaire et primordial. Outre la mort, en me la jouant un peu science-fiction, dans le genre boucle-spatio-temporelle qui passe par un univers parallèle, je suis (re) devenu (mais attention, faut pas confondre, rien à voir avec ce pauvre spermatozoïde qui saute du plongeoir) une cellule initiale dans l’eau séance tenante.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
40 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 40

Plus ...