| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Vacances de rêve : Saint Malo intra-muros - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Vacances de rêve : Saint Malo intra-muros
Publié par lucinda le 19-07-2012 12:19:28 ( 864 lectures ) Articles du même auteur



-Luce, se serait quoi pour toi les vacances de rêve ?
-Huum, pour moi ? demanda-t-elle en pointant son index vers elle.
-Oui, pour toi.
-Se serait de partir à Saint Malo intra-muros dans la maison de Lily tout les 8 comme on l’avait imaginé l’année dernière, dis-je avant de se mettre dans un état de transe, comme si je n’étais plus là, au bord de la piscine avec mes amis, pour remonter dans mes souvenirs. Avec Lily, on partirait après les épreuves anticipés du baccalauréat pour préparer la maison, tandis que vous, dis-je en désignant le reste de la bande, vous nous rejoindriez le jour d’après, pour nous laisser le temps de tout préparer, c'est-à-dire, faire le ménage, remplir le frigidaire, préparer les lits, remplir les placards de la salle de bain, puis on choisirait les deux plus belles et grandes chambres avant d’installer nos vêtements dans la penderie, nos livres sur la table de chevet… Ensuite, puisque vous arriverez que le lendemain avec le premier train, nous irions nous promener le long du port. Le bon air marin nous enivra. Une odeur, forte, montrait de l’eau. Un mélange d’huile, de cambouis, d’eau salée, nous guideront vers le large, mais au bout de quelques kilomètres, nous sentirons des douleurs dans nos jambes, qui se ressembleront à des douleurs musculaires, comme si nous avions fait du sport pendant plus de trois heures, alors nous ferions demi-tour et retournerons dans l’appartement. Après un bon dîner, nous irions nous coucher, dans le même lit, car comme d’habitude, tu ne voudras pas dormir toute seule, dis-je en souriant à sa meilleure amie.
>>Le lendemain, le réveille de mon téléphone portable nous réveillera avec une chanson de Taylor Swift « Safe & Sound » et nous nous préparerons rapidement pour ne pas que vous nous attendez trop longtemps, dis-je en montrant ma bande de copain de la tête, car à notre arrivée, vous serez déjà là, le sourire aux lèvres, vos lunettes de soleil sur le nez, en short et Marcelle, vos bagages à roulettes près de vous. J’aiderai Clémence à porter ses affaires, tandis que le reste se débrouillerait, vu que vous êtes des garçons, ce n’est pas très dur de porter une simple valise avec un sac au dos et nous marcherons le long des routes piétonnes pour rejoindre l’appartement.
>>Arrivés devant, vous serez tous là, entrain de vous enthousiasmez et de faire des plans sur la comète et puis, vous rentrerez dans le logement et vous découvrirez un endroit confortable et chaleureux : l’endroit où vous passerez une semaine, où nous passerons une semaine tous ensemble.
>>Quand vous serez enfin installé, avant de courir mettre vos maillots de bain, pour aller à la plage, nous ferons une « réunion », dis-je en faisant des guillemets au mot réunion. Se sera pas une réunion de famille, ne vous inquiétez pas, mais comme Lily à la bonté d’âme de nous inviter chez elle, il faudra respecter quelques règles, comme ne pas boire de l’alcool, ni fumer dans l’appartement. Nettoyer la salle de bain et descendre la cuvette des toilettes après utilisation, dis-je en regardant les garçons. Vous me regarderez d’un air entendu et suivrez les règles à la lettre, car si quelque chose allait de travers, vous saviez que Lily aurait aucun scrupule à vous exclure de la maison.
>>Puis viendrez l’heure de faire un tour de table, c’est-à-dire de déposer de l’argent dans une boîte, l’argent pour faire les courses, car bien entendu, il n’y aura pas que Lily et moi qui payerons la nourriture. Et se n’est qu’à ce moment là, que vous pourrez enfin partir, vaguer à vos occupations. Lily partira avec toi, dis-je en montrant du doigt son copain, Clémence avec toi, dis-je en montrant Boris du doigt, et moi, je partirais me promener seule au bord de l’eau, avec mon cahier et enfin installer, les vers et les phrases s’écriront tout seul et rempliront une page, puis une deuxième page, puis une troisième page, ainsi de suite.
>>Nous nous retrouverons à l’appartement pour nous mettre sur notre 31 et le soir, nous irons manger dans une bon restaurant de fruits de mer, avant de faire une balade au clair de lune sur le simple fin et frais sous nos pieds nus. Un peu fatigué, un de nous se plaidera et voudra s’asseoir, alors, nous nous assiérons et bavarderons, avant de regarder les étoiles en silence, notre rêve Lily, dis-je en lui souriant, et tu viendras enfin me dire que tu m’aime, dis-je en pointant du doigt le garçon qui faisait chavirer mon cœur.
>>Les jours d’après seraient à peu près identique à celui là, tout le monde fera ce qu’il voudra, tant qu’il n’y aura pas de problème.
>>Puis, viendrait la fin de la semaine. Nous rentrerons en train à Mitry-Mory, dirons « à l’année prochaine » à Saint-Malo, quitterons le beau soleil, l’air marin, les vacances quoi, pour la pluie, l’air pollué, la campagne… et nous ferions une soirée, chez moi, pour à la fois regarder les photos qu’on a fait avec nos appareils numériques et nos portable, ainsi que les vidéos et nous parlerons, comme nous avions l’habitude de faire chaque soir avant de s’endormir.
>>Ensuite, nous retrouverons nos parents, que nous appelions tous les soirs et ils trouveront que nous avons changé, grandi, mûri, mais aussi bronzé. Nous leur raconterons tout ce qui sait passé, en oubliant d’émettre la fois où nous étions rentrer dans une soirée interdit aux mineurs et leur demanderons s’ils pouvaient nous redonner la permission pour l’année prochaine.
>>Et vous les amis, se serait quoi les vacances de rêves pour vous ?

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 24-07-2012 19:33  Mis à jour: 24-07-2012 19:33
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9072
 Re: Vacances de rêve : Saint Malo intra-muros
Beaux rêves, beaux projets. le bonheur c'est souvent avant quand le désir nous fait rêver.
Ces vacances avec les amis, cette liberté me rappelle nos projets d'adolescents.
Tu nous fais partager un bon moment.

Les fofotes :

avant DE ME METTRE au bord de la piscine avec mes amis
qui ressembleront à des douleurs
>>Le lendemain, le REVEIL de mon téléphone
en short et MARCEL reste DU GROUPE se débrouillerait, vu que vous êtes des garçons,.
tous là, en train de vous enthousiasmeR et de
>>Quand vous serez enfin installéS, avant de
diRAIS-JE en faN'aurait aucun scrupule à vous exclure de la maison.
>>Puis viendrAIT l’heure de faire un tour de table,
Et Ce n’est qu’à ce moment là, Lily partira avec toi, JE DIRAIS en montrant du
JE DIRAIS en montrant Boris du doigt, l’eau, avec mon cahier et enfin installEES,
et tu viendras enfin me dire que tu m’aimeS
>>Les jours d’après seraient à peu près identiqueS à celui
les photos qu’on a faitES avec nos appareils numériques et nos portableS, ainsi que les vidéos et nous parlerons,
comme nous avions l’habitude de faire chaque soir avant de NOUS endormir.
. Nous leur raconterons tout ce qui S'EST passé,
leur demanderons s’ils PEUVENTnous

Pourquoi se sont les filles qui partent devant pour faire le ménage ?
Merci de nous rajeunir
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
28 Personne(s) en ligne (4 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 28

Plus ...