| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Impatience - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Impatience
Publié par mercier le 14-03-2016 15:12:07 ( 862 lectures ) Articles du même auteur



Impatience



Tu descends en cascades
Le long des jours calmes
Miroitant dans les vitrines
D'astres ignorés.

Au large d'illusions brèves,
Un mirage atlantique,
Embrumé d'acide,
Enlaidit encore le jour
De ses esquisses animales.

Ton cœur scande
Les minutes instables
Qui cherchent à acclimater
Un moment émouvant
Le long des côtes juvéniles
Propices à l'envol d'une étoile.

Une musique fraîche
Dessine un havre de soupirs
Vibrant de souvenirs
Là, dans la lenteur
Des lendemains quaternaires.

Tel un colibris en larmes,
Tu ajoutes aux fleurs du matin
L'onde insistante
D'un paradis en gésine.

En marge de lunaisons impatientes,
D'habiles oracles
Se parent de couronnes singulières
Pour te prédire un avenir rare.

Lors, tu débrides l'enfant d'un Nil Bleu
Qui, aux confins de tes songes,
Installe l'éclaireur du vent.
Ce messager fantasque
Ici ouvre sa voilure
Dans le désert des mémoires lointaines.

Un soleil natif
Apparaît en fines lames d'ivoire vagabonde
Et teinte tes pensées les plus secrètes
D'étamines azurées.

Leur pollen marin
Poudroie de prières émues
Les données discrètes de ton souffle:
Paon indolent tressant ton destin
En ombelles numériques.

Depuis, un silence complice
S'installe au creux de tes pas
Où d'étranges crues
Musardent en murmures hésitants,
Là , ta vie , enfin, se trouve une légende sécure.

13 et 14 Mars 2016

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
55 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 55

Plus ...