| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> 1 Mai Fête de Beltaïne - Essais confirmés - Textes
Essais confirmés : 1 Mai Fête de Beltaïne
Publié par Loriane le 01-05-2016 16:10:41 ( 614 lectures ) Articles du même auteur



Premier Mai, fête Celtes de Beltaine, Cliquez pour afficher l


c'est le passage de la saison de l'ombre à la lumière, les aubépines fleurissent, le sureau, beaucoup de fleurs blanches et ... le muguet. Beltaine ou Bealtaine, Beltane ou Beilteine, est la troisième des quatre grandes fêtes religieuses de l'année celtique. Elle marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire.
Beltane est un des sabbats majeurs de la tradition païenne.
Traditionnellement célébrée la nuit du 30 avril au 1er mai.
On l’appelle aussi : Fête du premier mai, Veille de mai, Roodmas, Nuit de Walpurgis, Cethsamhain, Whitsun or Old Bhealltainn, Bealtinne, Walburga, Eté celte…
Elle était en fait célébrée lors de la première floraison de l’aubépine.
Pour cette fête comme pour les toutes les autres célébrations de notre culture occidentale, nous voyons la religion catholique imposer ses fêtes en lieu et place des réjouissances, aux dates des croyances populaires païennes, polythéistes, animistes, chamanistes, etc, manifestations que la religion officielle introduite par Rome a tenté d'interdire et d'éradiquer. Les racines de l'Europe occidentale, avant d'être chrétiennes, sont Celtes. Le christianisme est une religion venue du Moyen Orient qui s'imposa en diabolisant les anciennes coutumes dites "païennes". Le christianisme a vu de nombreux saints et saintes ayant le cerf comme animal totémique, survivance du celtisme dévoyé de ses racines. Chacun sait que, selon la Légende, Merlin pouvait se transformer en cerf.

Fête de Beltane

La fête de Beltane Belteine ou Beltaine le 1er mai célèbre l'union symbolique, de la Déesse Mère et du Dieu Cerf, le dieu Bel des Celtes, devenu Bélénos et Cermunnos le cornu, divinité gauloise à la tête ornée de bois de cerf. Cette fête fait le lien avec l'été qui s'approche, elle est la fête du Feu. Beltane est un des sabbats majeurs de la tradition païenne. On l’appelle aussi : Fête du premier mai, Veille de mai, Roodmas, Nuit de Walpurgis, Cethsamhain, Whitsun or Old Bhealltainn, Bealtinne, Walburga, Eté celte ... Beltane était fêtée lors de la première floraison de l’aubépine.
La représentation, sur une plaque du chaudron de Gundestrup, du dieu aux bois de cerf, assis dans la posture bouddhique, tenant le torque d'une main, un serpent de l'autre, et entouré d'animaux, dont un cerf, laisserait à penser que Cermunnos est le Jupiter, Zeus gaulois dans l'aspect de maître des animaux.
Selon l'archiviste paléographe Anne Lombard-Jourdan, le dieu père des Gaulois auquel Jules César donne le nom d'un dieu romain, Dis pater, nom archaïque de Pluton, le dieu du monde souterrain et des richesses comme pourrait l'être Cermunnos.
Le dieu que Jules César nomme Dis pater pourrait avoir été honoré sous des formes et des dénominations variées selon des qualités divines mises en avant par les druides locaux. Il pourrait être ainsi une désignation du dieu que Jules César nomme dis pater.
Cermunnos est tantôt représenté jeune et imberbe, tantôt comme un vieillard à la barbe fournie. Il est parfois entouré d’animaux, ce qui pourrait en faire un Maître du règne animal. Le serpent à tête de bélier lui est souvent associé et bénéficiait d'une grande popularité dans toute l'Europe celtique et en Gaule, illustrant l'unité culturelle réalisée par les Celtes au terme de leur expansion. Cermunnos a été assimilé à Gwynn au Pays de galles et aussi à Herne le chasseur en Angleterre. Cernunnos est souvent représenté sur le chaudron de Gundestrap
Ces Dieux Celtes étaient fort célèbres pour leur "Chasse Sauvage", ils sortaient des Enfers ou plus simplement de la forêt accompagnés de leur meute de chiens des Enfers pendant la saison de chasse hivernale. La posture bouddhique et sa présence sur un sceau de la civilisation de l'Indus représentation d'un dieu à cornes, assis en tailleur, entouré d'animaux pourrait faire penser à une origine indo-européenne.

Histoire

Contrairement à Samonios, Beltane n’est pas la fête des trois fonctions de la société celtique. C’est une fête sacerdotale.
Beltane, Belteine ou Beltaine est la fête du feu et de la lumière.
Bel signifie "brillant" mais fait certainement référence à Belenos et Belisama, le couple brillant des Dieux gaulois. Tous deux représentent la jeunesse, le soleil et le feu.
Teine signifie "feu".
De fait, nous sommes en présence d’une fête rituelle en l’honneur du renouveau de la lumière rayonnante, la victoire du jour. Nous entrons dans la partie claire de l’année qui durera jusqu’à Samonios.
Les celtes avaient pour habitude de célébrer la nuit.
On tend à penser aussi qu’ils devaient fêter Beltane lors de la pleine de lune de mai.
Cette fête est attestée en Irlande mais aussi en Gaule.

Le feu - la tradition

Le Feu de Bel est un feu bénéfique. Les druides le créaient par leur magie et leurs incantations. Et il était d’usage en Irlande qu’ils fassent passer les troupeaux de bétail entre deux feux pour qu’ils les protègent toute l’année.
Le Feu de Beltane est un feu puissant, sacré et fort, celui qui l’allume est une personne de pouvoir. Sa fonction est loin d’être anodine…
Les druides sacrifient aussi à Beltane d’où, comme pour Samonios, l’intérêt de l’offrande aux Dieux lors de la cérémonie.
Beltaine marque une rupture dans l’année, on passe de la saison sombre à la saison claire, lumineuse, c’est aussi un changement de vie puisque c’est l’ouverture des activités diurnes : reprise de la chasse, de la guerre, des razzias, des conquêtes pour les guerriers, début des travaux agraires et champêtres pour les agriculteurs et les éleveurs.
Beltaine est la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froide et chaude, entre l’obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la renaissance spirituelle.
De manière générale, Beltaine est la fête du changement du rythme de vie. Du rythme hivernal, on passe au rythme estival. La fête marque ce passage tant physiquement que spirituellement. Beltane est aussi la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froide et chaude, entre l’obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la re-naissance spirituelle. Peut-être que les rites anciens d’enfermement dans les chambre des dolmens se passaient durant la nuit de Beltane. Cela demeure une excellente manière de faire l’expérience du passage. Il y a fort à parier que le lieu vous donnera des enseignements…
La tradition veut que l’on se lève avec le soleil pour cueillir des fleurs, des rameaux verts symbole de la Déesse pour servir de décoration rituelle ou pour se parer.
Une autre coutume consistait à faire passer les troupeaux entre deux feux, dans lesquels brûlaient si possible des branches de chêne. Le bétail était alors protégé des épidémies jusqu'à l'année suivante, et on pouvait l'emmener paître dans les prés. On sautait entre deux feux pour s’assurer une bonne destinée, un bétail en bonne santé, de la prospérité, et la fertilité au sens propre comme au figuré. Les gens dansaient pour célébrer le retour du soleil, de la nature fertile et vivante, les espoirs réalisés etc. Ils se promenaient aussi avec des torches pour encourager le soleil à continuer son ascension en réchauffant la Terre.
Les feux de Beltane ont des vertus purificatrices et fertilisantes.

La lumière et le feu

Beltane est nous le voyons la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froide et chaude, entre l’obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la re-naissance spirituelle. Peut-être que les rites anciens d’enfermement dans les chambre des dolmens se passaient durant la nuit de Beltane. De manière générale, c'est la fête de changement du rythme de vie. Du rythme hivernal on passe au rythme estival.
BEL signifie brillant mais fait certainement référence à Belenos et Belisama, le couple brillant des Dieux gaulois. Tous deux représentent la jeunesse, le soleil et le feu. Teine signifie feu. De fait, nous sommes en présence d’une fête rituelle en l’honneur du renouveau de la lumière rayonnante, la victoire du jour. Nous entrons dans la partie claire de l’année qui durera jusqu’à Samonios.
Cette fête est attestée en Irlande mais aussi en Gaule. Le Feu de Bel est un feu bénéfique. Les druides le créaient par leur magie et leurs incantations. Et il était d’usage en Irlande qu’ils fassent passer les troupeaux de bétail entre deux feux pour qu’ils les protègent toute l’année. Ceci ne prouve pas que Beltane est une fête agraire car le bétail était trop important pour toute la communauté celtique, cette habitude n’est qu’un détail.
On suppose que la célèbre assemblée des druides dans la forêt des Carnutes attestée par César dans La guerre des Gaules, se tenait à l’époque de Beltane. Une bonne période pour faire le point sur les objectifs de la période claire… Le Feu de Beltane est un feu puissant, sacré et fort, celui qui l’allume est une personne de pouvoir.
Beltane est l’exaltation du feu, élément druidique par excellence. BEL ou enus est un surnom de Lug vu dans son aspect de lumière, opposé symétriquement au Lug de Samain préparant dans la chaleur et la lumière des festins, à l’hiver et à l’obscurité, opposé aussi au Lug de Lugnasad, vu dans son aspect de roi suprême faisant bénéficier les hommes de la fécondité de la terre et des troupeaux. Les druides sacrifient aussi à Beltane d’où, comme pour Samonios, l’intérêt de l’offrande aux Dieux lors de la cérémonie.

Astronomie des druides

La constellation du Serpentaire, Ophiucus servait jadis chez les druides comme marqueur de l'initiation du nouvel an, c'est-à-dire au moment de l'entrée du Soleil en Scorpion. Cermunnos porte toujours des cornes de cerf car il est la constellation du Cerf liée au moment de Samain. Une des raisons de cet attribut, qui n'a rien d'une survivance totémique, est justement son rôle vernal.
Ce sont les cornes d'Elembius, signe du premier mois de l'année gauloise, mois du Bélier de notre sphère. Pour certaines raisons, cette constellation se nommait non le Bélier mais le Cerf *Elembho terme quasi identique au grec Elaphos qui a donné son nom au mois Elaphebolion.
Dans le folklore, le Cerf est lié à l'eau, et au serpent. Ce que l'on retrouve par exemple dans la mythologie nordique et le Cerf Eikhyrnirerf, épine de chêne dont les bois sont la source des sources. Le Soleil passe dans la constellation celte du Cerf, association de la constellation de la balance et du scorpion d'octobre à novembre avec l'équinoxe du soleil mourant de l'ouest, la lumière de l'eau, après Samonios, quand la pleine lune est en opposition à ce soleil et donc dans le taureau.
Beltane est l'inverse, c'est le Soleil qui est dans le taureau, et la Lune dans le Cerf, c'est l'aspect lunaire du Cerf qui s'exprime et émane ce qui éventuellement tendrait a aller vers la symbolique de l'aspect masculin de la Lune. La symbolique du Cerf est donc à prendre dans sa nature solaire. Les constellations interviennent aussi dans la roue en fonction des étoiles à l'instar du cerf, du lion, du taureau, etc., et non des animaux physiques.

Coutumes et symbolisme

En Europe avant que le 1er mai devienne la fête du travail on avait pour coutume de planter un arbre le premier mai en symbole de prospérité.
Jadis, en Angleterre, on plantait des arbres de mai dans la Terre mère en tant que symbole phallique célébrant l’union de la Déesse et du Dieu.
C’est le commencement de l’été celte. L’arbre de mai était un pin communal que l’on avait décoré lors de Yule et qui avait perdu la plupart de ces branches à cette période de l’année. On y accrochait en hauteur des rubans rouges et blancs on peut y mettre aussi des fleurs, des guirlandes de plantes etc. En effet le rouge peut représenter le Dieu du Soleil ou la Déesse dans son aspect Femme-Mère, sang/règles/perte de virginité/accouchement et le Blanc la Déesse Vierge.
Les participants prenaient un ruban rouge pour les hommes et blancs pour les femmes) et dansaient autour du mat. Les rubans tissaient ainsi une sorte de canal symbolique de la naissance entourant le mat phallique. Le tout étant l’emblème de l’Union du Dieu et de la Déesse.

C’est l’époque traditionnelle du mariage païen.

C’est en premier lieu une fête de fertilité soulignant la renaissance de nature que devient évidente. Le pouvoir des esprits élémentaires, fées, elfes, gnomes, ondines, salamandres etc. devient plus important et atteint son apogée lors de la fête du Solstice d’été.
C’est un moment magique qui, comme Samhain, voit le voile entre les mondes se lever pour nous permettre de rencontrer le petits peuples et faciliter l’entrée dans les états modifiés de conscience.

Le visage de la Déesse lors de Beltane

Le principal aspect de la Déesse à cette période est celui de la femme fertile, humide, attirante et lumineuse. La jeune fille éclatante d’Imbolc est à présent une femme prête à concevoir en son sein.
La fête de Beltane appelle à faire l’amour dans la forêt dont les énergies grisantes du printemps aiguisent les sens. La joie étant omniprésente lors de la fête, les enfants conçus cette nuit, sentiront à quel point, ils sont aimés et désirés. D’ailleurs, attention ! Si vous ne souhaitez pas concevoir cette nuit là, évitez de faire l’amour de manière rituelle, les moyens de contraceptions ont tendance à faire défaut dans cette situation.
Autrement, c’est une bonne période pour faire ensemble un enfant avec conscience et Amour, sous l’oeil protecteur de la Déesse.
Beltane peut être une bonne période pour réfléchir à notre comportement sexuel d’une manière générale. Il existe plusieurs manières de vivre sa sexualité, certainement autant que d’individus. Cependant, il est important de garder le respect de soi. A chacun de voir ce que cela signifie pour lui.
En tant que prêtresse ou prêtre, le corps est aussi le Temple de la Déesse et des Dieux, se laisser aller à avoir des relations avec de nombreuses personnes en recherchant le sexe pour le sexe, risque de ne pas vous permettre d’obtenir les résultats escomptés…
Pourtant Beltane se prête tout à fait à un moment de partage charnel qui peut ne pas déboucher sur une relation. Mais il n’est pas forcément nécessaire de vivre une histoire longue pour passer un moment d’amour physique et spirituel avec quelqu’un.
Le paganisme sanctifie l’amour physique pour diverses raisons : les centres énegétiques en ont besoin, l’esprit aussi, la libération des hormones endorphines pendant l’orgasme permettent à la fois de se libérer des tensions et de gagner en énergie, le naturel de l’acte rapproche de la nature et de notre être primordial, la magie de la conception d’un enfant : le fruit de l’amour et du partage…etc.
En somme, les rituels de Beltane seront axés sur l’offrande aux Dieux Belenos et Belisama, à la Déesse en général, sur les rituels de prospérité de chance et de réussite pour l’année claire et donc active qui vient, sur les rites de fertilité, les rites de passage adolescence, premiers sangs, unions/mariages etc., les rites d’initiation divers etc.

Les déités à célébrer :

Flora : déesse romaine des fleurs
Diane : déesse de la Lune
Pan : le dieu grec des bois et de la fertilité

Plantes

Les fleurs du moment, celle qu’on trouve dans la forêt à cette période.
Jacinthe des bois, rose, souci, maguerite, primevère, lila, muguet, violette, campanule, bouton d’or, arbres fruitiers, bouleau, romarin, aubépine, toutes les plantes en fleurs à ce moment de l’année...

Encens

Utilisez la base verveine/oliban citée pour la fête de Samonios, y ajouter de l’aubépine en fleur, de l’écorce de chêne, des fleurs de pommier séchées, du jasmin, des feuilles d’orties séchées etc.
Encens de Beltane :

3 parties d’oliban
1 partie d’aspérule odorante
1 parties de pétales de rose
quelques gouttes d’huile de jasmin
quelques gouttes d’huile de Néroli

ou :

4 parties d’oliban
½ parties d’oseille sauvage
1 parties de fleurs d’aubépine
½ parties de fleurs de primevères
½ parties de fleurs de pommier
1 parties d’écorce de chêne (vert ou blanc)

Couleurs de la fête de Beltane

Le Blanc, le vert, le rose, le jaune, le rouge etc.

Idée de décoration

Une très grosse chandelle décorée avec des rubans roses, verts, jaunes et mauves.
Une couronne de fleurs, comme des marguerites.
Les fleurs appropriées sont les fleurs sauvages du printemps comme les violettes, les primeroses et les boutons d'or.
Une très jolie invocation aux 4 éléments :

Nourriture

Lait, Miel, Fraises, avoine.
Amandes, asperges, orties, laitues, carottes et tout ce qui est à maturité au jardin ou en vente chez les producteurs bio de qualité (éviter les tomates d’Espagne et autres fruits ou légumes qui n’est pas de saison)


Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 08-05-2016 19:24  Mis à jour: 08-05-2016 19:24
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1770
 Re: 1 Mai Fête de Beltaïne
Bonsoir Lydia,

Les richesses que tu nous proposes sont une source inépuisable de culture.
J'ai toujours été convaincu que la vraie liberté était le savoir mais aussi dans son partage.
Ce que tu partages avec nous nous fait grandir. Quoi te dire d'autre que merci.

Et sur ce sujet j'ai appris.

J'ai beaucoup appris en lisant tes pages d'accueil même si je dois le reconnaître je n'ai pas pu toujours toutes les lire.

Merci à toi vraiment.

Amitiés de Dijon.

Jacques
Loriane
Posté le: 08-05-2016 20:03  Mis à jour: 08-05-2016 20:03
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 8903
 Re: 1 Mai Fête de Beltaïne
Merci Isténozot,
c'est vrai que ma passion est apprendre et partager, si souvent je pose aux autres des questions c'est pour le plaisir de découvrir, et découvrir encore une chose nouvelle.
je pense que tu fonctionnes come moi.
L'appétit de savoir n'est jamais à satiété.
Je pense bien que tu ne peux, que personne ne peut tout lire, c'est pourquoi, je laisse toujours un lien sur la page d'accueil pour accéder à la bibliothèque où l'on peut trouver les pages passées.
Merci de ta présence.
Poutou occitan.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
34 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 34

Plus ...