| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Mon journal secret (suite) - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Mon journal secret (suite)
Publié par jojoba998 le 07-10-2016 13:00:00 ( 84 lectures ) Articles du même auteur



Octobre 2011 :

J’ai suivi les conseils de mon père. A la lettre. Je n’ai pas répondu à leurs moqueries, ni leurs insultes, j’ai tous fait pour les éviter. Alors pourquoi se moque-t-on toujours de moi ??? D'autres personnes ont finis par se rallier à la cause de Denis et Marine : Matilda la meilleure amie de Marine, Jeffrey, Luc et tous les autres qui aiment lécher les bottes de ces deux tyrans.

Ils m'appellent souvent par « Mocheté », « Bouffonne » ou « Dégueulasse ». En cours, ils s'amusent à me balancer des projectiles dans les cheveux juste parce que ça les faits rigoler. Les profs, trop occupés soi-disant, ne voient rien, n'entendent rien, ne font rien. Et moi, ça m'énerve, car ils ne m'aident pas, en gros c'est « débrouille toi toute seule, t'es grande »

Un jour, Marine, qui est assise devant moi en cours de français, s'est retournée puis a balancé à son voisin (assez fort pour que j'entende) « Regarde-moi cette mongole qui prend des notes sur sa copie » Gênée, je n'ai rien répondu. « Elle fait genre qu'elle n'entend rien » a ajouté le voisin amusé par sa réplique. « Comme d'habitude » s'est esclaffée Marine. Je t'emmerde grosse pétasse, j'ai pensé. Chaque fois qu'elle passe devant moi maintenant, elle me chuchote à l'oreille « T'es moche ».

Je meurs d'envie de lui dire d'aller se faire voir elle et sa grosse bouche de babouin. Ça ressemble à Marylin Manson, ça se crois belle et ça m'insulte, mais ou va le monde franchement ?

Les moindres de mes faits et gestes sont analysés, interprétés et moqués. C'est pour cela, que je ne prends plus la parole en classe,car si je le fais, je me fais huer. Une fois, j'ai eu le malheur de me faire interroger au tableau par la prof d'Anglais. Comme je n'avais pas écouté, j'ai souligné la phrase entière sur le tableau et les gens m'ont sifflée, huée...

J'ai eu honte. En retournant à ma place à côté d'Audrey, elle m'a écrite sur une feuille Tu vois comme t'a pas écouté le cours, les autres se moquent de toi. C'est tout le temps de ma faute de toute façon. Personne ne parvient à se mettre à ma place car personne ne veut de ma place pas même Yasmine. On lui dit juste qu'elle est grosse, elle.C'est pas toujours facile pour elle non plus mais à part ça, on la laisse tranquille.

En 5ème, les garçons la surnommaient « Boudin noir », la aussi je devais faire un effort considérable pour ne pas rigoler.

Chaque fois, que je rentre en cours, j'ai une boule au ventre. Dans les rangs, je me place à des endroits stratégiques pour éviter les autres. Chaque fois que Jeffrey me voit il me fait « Gnéeee » comme un débile mental. En cours, je m'ennuie souvent, alors je dessine sur mes cahiers, ça fait passer le temps. Jeffrey qui est à côté de moi en SVT, se fout de moi en disant « Encore en train de dessiner ». Je t'emmerde gros tas de merde, fous moi la paix, tu me dis que je suis moche,mais toi t'es pire avec ta gueule de taulard.

Oui, moi aussi je suis méchante dans mes propos (que je pense mais que je dis pas) mais pourquoi être sympa et jouer la complainte de la victime alors qu'ils se conduisent en connards intégrals avec moi (désolée pour les grossièretés, vraiment)...

Marion qui est placée pas loin rigole souvent à ses vannes. Un jour, j'avais dû faire un bout de chemin avec elle, on avait discuté. J'avais bien vu qu'elle me prenait pour une conne rien qu'à son sourire. « Elle est bête » a-t-elle chuchoté aux autres le lendemain. Ça m'a vexée, car je commence à avoir marre que les gens doutent de mon quotient Intellectuel et ce depuis le ce2. (Eh oui ! Loanne, 13 ans, certifiée victime depuis ses 8 ans environs...)

Parfois, pour se moquer de moi, elle me dit « T'es belle Loanne ». Je ne réponds toujours rien. Je sens parfois que je vais péter les plombs,mais je n'ai pas le courage. Pour oublier ce quotidien parfois un peu dur avec moi, je passe mon temps à déconner avec Yasmine et Audrey. J'adore les faire rire, dessiner avec elles,car elles adorent ce que je fais. Certains de la classe aussi, ils me demandent même de dessiner pour eux

Ce que j'accepte évidemment. Marine et Denis l'ont remarqués alors ils se complaisent à dire « Dommage que ta tête ne va pas avec tes dessins ».

« Petite bite », « Sans couilles va », « A plusieurs, tu fais le mariole,mais tout seul tu ferais moins le fier ». Raaaah, je meurs d'envie de lui dire ça,mais à chaque fois, devant eux, il n'y a aucunes répliques qui me vient à l'esprit.

Luc m'a aussi demandé de faire un dessin d'une fille à poils. Je ne l'aime pas trop,car il fait partie de ceux qui se foutent de moi, bon pas autant que Marine et Denis,mais il n'est pas toujours très sympa. Malheureusement, il est ami avec Yasmine alors je dois faire des efforts. Il fait le gentil toutou pour avoir un dessin,mais je sais qu'il me méprise comme les autres,car à chaque fois, qu'ils organisent un pique-nique entre potes le weekend, ils ne veulent pas de moi.

Parfois avec son groupe d'amis Max et Ben, ils s'amusent à jouer à un jeu s'appelant « Zombie ». Cela consiste à me regarder sans rigoler. « Pourquoi ? » ai-je demandé renfrognée. « Parce que tu es moche » a-t-il répondu. « Elle a de la moustache » a ajouté Ben hilare.

Je m'en fiche, tant qu'ils ne me frappent pas. Mais ces années de brimades commencent parfois à peser sur mes épaules. Je sais que je ne suis pas seule dans le collège, mais dans ma classe, si. Peu importe car la roue tourne et je me vengerais.


(Suite plus tard...)

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
19 Personne(s) en ligne (4 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 19

Plus ...