| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Les animaux.politiques ( Défi du 29 04 2017) - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Les animaux.politiques ( Défi du 29 04 2017)
Publié par kjtiti le 30-04-2017 03:50:00 ( 25 lectures ) Articles du même auteur



Salut à tous les amis, je suis actuellement, un peu plus discret que d'habitude, mon inspiration étant anémiée par la le contexte électoral, qui laisse planer de biens sombres incertitudes....
Toutefois, le défi de Delphine, m'a inspiré ce petit poème, en relation direct avec mes inquiétudes.....


Il était au zoo, des animaux futés
Qui discutaient entre eux, au moment du diner,
Cette année disait l’Ours blanc, pour les vacances,
Notre destination est toujours en errance

Sachant que mon épouse déteste la chaleur,
Plutôt que vers le sud on irait vers le nord,
J’ai un oncle logeant quelque part en Norvège,
Et en été construit des bonshommes de neige !!!

Il se prénomme Paul, est plutôt solitaire,
Son plaisir absolu, il le trouve quand il erre ??
Aussi dans le quartier, pour le trouver c’est clair
On dit: ‘’ou loge l’ours, que l’on nomme Paul erre….. ???’’

La girafe plutôt discrète et effacée,
Dit alors: ‘’voyez-vous, chez nous c’est décidé,
Cette année les vacances ce sera en Afrique,
Pas tant pour le climat, c’est plutôt pour le fric !!

L’an dernier nous étions partis à la montagne
Et avions négligé qu’en fringue c’est le bagne :
Pour combattre le froid, vu la taille de nos cous,
Le budget cache-col, ça représente un cout !!

Moi, dit le crocodile, j’ai posé mes vacances,
Pendant avril et mai, et vais rester en France,
Vous avez bien noté que c’est les élections,
Et serai candidat à la haute fonction.

Comme les candidats promettant l’impossible,
Mes promesses seront en fonction de mes cibles:
Pour ceux voulant bosser je triple les salaires !!!
Plus le mensonge est gros, plus il est populaire…

Vous ‘’les gens’’ comme nomme un tribun, l’électeur,
Qui n’avaient pas d’ouvrage, vous cuisin’rez au beurre,
Une paie chaque semaine, vous sera accordée,
La promesse n’engage, ……... qui veut bien là gober…. !!!

Comme une plus rouée, digne fille du père,
Promettait une France moins colorée, plus fière,
J’avancerai: ‘’ haro sur l’establishment !!!’’
Ainsi, elle ne sera, pas la seule qui mente !!!!

Le croco ajoutant: j’aurai toutes mes chances,
Jamais je n’ai fait montre d’une intègre conscience,
Je suis un cumulard et peut me monter veule,
Et comme ces prétendants j’ai une très grande gueule !!!!

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Donaldo75
Posté le: 01-05-2017 11:50  Mis à jour: 01-05-2017 11:50
Plume d'Or
Inscrit le: 14-03-2014
De: Paris
Contributions: 970
 Re: Les animaux.politiques ( Défi du 29 04 2017)
Sacré Serge,

Les élections approchent et tu viens de m'ouvrir les yeux; mon crocodile Lacoste n'est pas le gentleman que je croyais.
Snif !!!

Je vais arrêter le tennis.

Donaldo
kjtiti
Posté le: 01-05-2017 12:23  Mis à jour: 01-05-2017 12:23
Modérateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1280
 Re: Les animaux.politiques ( Défi du 29 04 2017)
Donaldo,

pour reprendre un langage tennistique, vivement dimanche prochain que l'on fasse un break avec ses élections en espérant que le prochain président ne soit pas élu par un afflués de coups droits.....!!!

Ce qui serait une faute directe éliminatoire pour notre démocratie,

Amitiés

Serge
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
23 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 23

Plus ...