| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> L'àme et la fleur - Poèmes - Textes
Poèmes : L'àme et la fleur
Publié par zoran64 le 30-08-2012 22:01:46 ( 484 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes



L’ÂME ET LA FLEUR
Dans l’incertitude
Je m’imprègne du parfum d’une fleur
À la mort latente et aux vapeurs
de rêves,
Que l’homme ne peut
Ni imiter ni humer.
Dans les senteurs de cette âme
On chante, aime, nait et meurt.
Seul compagnon fidèle et dévoué.
Le chien
vous protège vous aime
Et vous honore.

Et toi l’âme
Sortant de tes entrailles.
Naît de poussière
Et de la main divine
Que dis-tu dans tes songes ?
Sans pouvoir t’ouvrir sous
Les larmes d’une plante
Sans couleur ni bourgeon
Pour toi la terre n’est
Qu’une esclave dans ton exode et
Dans ton vacarme.
Seul l’écho, à peine fécond te répond de
Sa tristesse.
Si tu laisses rouler tes larmes sur
Une minuscule graine de semence
Tu verras la vie qui s’enflamme
Dans le plus bas du monde,
En toute innocence.
C’est seulement pour nourrir tes rêves
Qu’elle bat de ses ailes éphémères
Touchant à la fin la sève
Qui monte couvrant ton âme de ses mystères,
Voyageant sous les couronnes
Des fleurs bien installées dans
Tes dernières ridelles
Qui t’accompagnent dans ta vie de chimères.

Zoran Savic

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Terra
Posté le: 04-09-2012 18:56  Mis à jour: 04-09-2012 18:56
Plume d'Or
Inscrit le: 19-02-2012
De: Snake eye
Contributions: 367
 Re: L'àme et la fleur
J'aime beaucoup :)
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
42 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 42

Plus ...