| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Un cirque - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Un cirque
Publié par Ermite le 29-07-2017 08:19:23 ( 68 lectures ) Articles du même auteur



( Le cirque de Sixt-fer-à-cheval, dans les Alpes )





Je suis allé voir un cirque,
Il était au fond d'une impasse.
C'est le " bout du monde "
Et l'on y vient à pied.

Ouvert aux quatre vents,
Il fait le mur quand passe le temps
Et l'homme ne peut rien y faire,
Lui qui ne dure qu'un temps.

Je n'ai pas toujours les pieds sur terre
Et de lever les yeux ne rend pas fier,
Quand on est devant plus grand que soi,
Car à la nature, l'homme ne peut imposer sa loi

Et si je n'aime pas beaucoup les cirques,
Parce qu'ils ne me font pas rêver,
Celui-là sait me rendre petit,
Lui qui a une taille de géant.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 02-08-2017 12:05  Mis à jour: 02-08-2017 12:05
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1806
 Re: Un cirque
Cher frère,

Je te l'accorde, il est très beau mais il en est d'autres qui sont tout aussi beaux, non sur le plan géographique, peut être, mais au fond du coeur, en raison des sources fugaces d'émotions qu'ils inspirent, qui peuvent durer aussi : le cirque de Gavarnie, le cirque de Navacelles, le crique d'Autoire dans le Lot, le cirque de Mouzère, dans l'Hérault, le cirque d'Archiane dans le Vercors d'où je viens, le crique de Baume-Les-Messieurs, dans le Jura que tu dois connaître, le cirque de Saint-Même en Chartreuse, et le cirque du Morgon, dans les Hautes Alpes.
Ils sont tous très beaux!
Eh, le rêve n'est pas si loin de la magie. Et tous ces cirques ont une magie interne. En Vercors, j'ai rencontré la fée Mélusine. Mais j'ai peut être rêvé!

Bisous frérot.

Très fraternellement.
Jacques
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
34 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 34

Plus ...