| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Ne cherchz pas le bonheur - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Ne cherchz pas le bonheur
Publié par modepoete le 01-10-2017 15:31:22 ( 12 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l





Vous cherchez le bonheur
Ne le cherchez surtout pas
Il n’est pas à trouver
, il en est ainsi ici bas
Réfléchissez, regardez
En votre partout sans heurt

Prenez-le! II est prés de vous
Il est en vous si vous le voulez
Il vous sera garanti
En votre pleine volonté
Présent chaque jour, vite anticipez !
D’un sourire qui n’engage que vous

C’est la prime action habilitant
Le bonheur dans votre cœur
Qui ne demande qu’à s’y accoquiner
Prés à s’échanger par ailleurs
Avec celui, ceux qui l’accueilleront apaisant

Vous serez ainsi comblé d’aise
Plus de souffrance de la solitude
Qui ne daigne pas le prendre dans ses bras
Commencera avec force cette attitude
De dégager votre bonheur pour bien plaire

De cette action rayonnera votre aura
Elle dissipera tous les malentendus
Ceux qui vous détachent
De penser que le bonheur existe
En cet aspect rigide de vos amertumes
Qui vous soustraient de ces rires de féria

Vous n’aurez plus à chercher le bonheur
Futile poursuite contraignant votre pensée
D’être bafouée par ce que vous possédez
De plus cher, de plus altruiste, de plus merveilleux
Corps meurtri réveilles-toi, tu possèdes le bonheur

Toutes les portes s’ouvriront à votre amabilité
Couvert du bonheur de ces lumières dorées
D’où se réfléchissent d’aise vos pulsions de bonheur
Envieux chacun vous regardera émerveillé
Par votre être en cette éternité de félicité
Quand vous serez drapé du costume du bonheur
ƒC

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
22 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 22

Plus ...