| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Alter-native - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Alter-native
Publié par mercier le 05-12-2017 14:28:27 ( 14 lectures ) Articles du même auteur



Alter-native

Rien dans le vide
magie des rumeurs végétales
signatures infirmes
éclats dans tes yeux
qui filent
qui filent
loin dans l'océan
et tu ressens
comme un vent dans tes chaines
acides oraisons dans tes paroles
lagons et démons
s'époumonent
rapides incisions
dans ton cerveau
et te voilà léger
enroulé dans l'orage
décalé vers le vert
si libre
si instantané
si fin
comme un couguar
alerté par la nuit
rangé au rayon des accessoires
tu décolles
pars vite
symbole d'abandon
araignée silencieuse
courant en égrainant les ombres
sous le sol
des outrances minérales
décident des volcans désespérés
le long de l'horizon
albatros
viens dans mes gestes
regarde mes humeurs pusillanimes
avisé
pluriel de dimanche
au bord de la ruine
encore un jet de sang dans mes veines
et le soir des victoires sera amer
rage
imminente
sous le sucre des hivers mentaux
ravinent
des fantômes sujets aux gammas des étoiles folles
rien qu'un soupçon de forêt
aux abords du Styx
ta mémoire courbe mon espace
instabilité de haut vol
plissant mes rêves
vers un dialogue si éphémère
si lent
ciment des pensées alanguies
poison alternatif
enrayant mes muses
aux frontières du paradis.


5 décembre 2017

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 32

Plus ...