| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Les animaux - Poèmes - Textes
Poèmes : Les animaux
Publié par mamilou le 19-12-2017 10:10:00 ( 58 lectures ) Articles du même auteur



Les Animaux

Au début de la vie sur notre belle terre
Tout comme l’homme, Dieu créa tous les animaux
Que ce soit sur terre, dans l’eau où dans l’air
Une multitude de créatures, toutes différentes à plumes ou à peau

Il y a les animaux que l’on dit domestiques
Chiens, chats et toutes sortes d’oiseaux en cage
Souvent présents pour combler la solitude de nos aînés
Ceux difficilement approchables car ils sont sauvages
Que l’on trouve, en grande partie, dans des réserves d’Afrique
D’où ils sont parfois, par pur profits, pourchassés et décimés

Il y a ceux qui égayent nos fermes et nos prairies
Volailles, vaches, porcs, chèvres et moutons
Destinés à une bien triste fin, en perdant leurs vies
Pour en effet, terminer dans nos assiettes de gloutons

Nos mers, nos océans en sont remplis en profusion
Qu’ils soient microorganismes et microscopiques
Où bien énormes comme les orques, les baleines et autres cétacés
Là encore, poissons tout comme les mammifères doivent encore bien se cacher
Pour éviter, là encore, de se retrouver dans les filets où à l’hameçon
De pêcheurs de l’extrême, toujours plus nombreux, avec leurs pêches drastiques

Reste encore pour nous, à lever nos têtes pour admirer
Multitudes d’oiseaux, passereaux, canards sauvages où aussi toutes sortes de rapaces
Sans oublier, bien sûre, la cigogne blanche, emblème de notre Alsace
Que serions-nous devenus, que serait, de nos jours, notre belle planète
Si nous aurions dû vivre, pleinement heureux, sans nos amis les bêtes.
Arrêtons de tout détruire, préservons pour nos générations futures, toute cette beauté

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
30 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 30

Plus ...