| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Merci père noel - Poèmes - Textes
Poèmes : Merci père noel
Publié par modepoete le 23-12-2017 19:20:00 ( 82 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l




Père noël, devine ma pensée
Car je voudrai, tant t’y associer
Toute ta joie, pour mon bonheur
Celui de me donner sage ta faveur

Je l’ai vu, dans le grand froid d’hier
Il paressait, sous les belles lumières
Beau comme le fantastique apollon
Les yeux plus vifs, que l’obsession

Père noël dans la nuit si tu le vois
Ramène-le, au plus tôt prés de moi
Sur ton traîneau de belle espérance
Ô Sache-le ! Je suis déjà en transe

Je t’en prie, Père noël, je suis sage
Je ne ferai à ton insu aucun outrage
Et ton fardeau, ne te sera pas lourd
Seul le léger de son corps de velours

Père noël, dis lui : Son corps est prêt
Mille baisers tendres sont enrubannés
Sur ses lèvres, parsemées d’attentes
Elles pleurent, le parfum de l’amande

Père noël, surtout ne te trompe point
Ma cheminée est celle, du joli coin
Où la belle viendra à la porte du poète
Vers son amour caché sous sa couette

Merci Père noël, quel cadeau si beau
Je te le promets, il ne fera jamais défaut
À ma vie, prés de mon cœur amoureux
Ce Premier, ce dernier cadeau merveilleux
☼ƑƇ

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
34 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 34

Plus ...