| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Les drogues - Poèmes - Textes
Poèmes : Les drogues
Publié par mamilou le 23-01-2018 16:10:00 ( 48 lectures ) Articles du même auteur



Les drogues

Pour suivre le rythme effréné de notre Société
De plus en plus de gens font appel à des drogues de toutes sortes
Passant du café à l’héroïne, vendue à la porte
De nos lycées, par des dealers sans scrupule, sans pitié

Il y a les drogués du travail
Qui, du matin au soir et du soir au matin
Pour lui, sacrifient jusqu’à leur vie familiale
Pour, en fin de compte, se retrouver seul, au bout du chemin

Puis, il y a les amateurs de la caféine, du petit noir
Ils en prennent le matin, le midi et même le soir
Selon eux, la journée de travail ne peut vraiment débuter
Qu’après l’avoir dégusté, au lait, amer ou sucré à volonté

D’autres, sont les inconditionnels de la cigarette, du cigare
Ils nous enfument jusque dans les couloirs
Conscient ou non, du danger qu’ils nous font courir
User, mais ne point en abuser, et surtout, ne pas en mourir !!!!

On trouve, dans un autre genre, les abonnés à la bouteille
A un stade avancé, les symptômes d’accoutumance à la drogue sont pareils
Il y a un dicton qui dit : 1 verre ça va, 2…. Bonjour les dégâts
Un verre, de temps en temps, modérément, ne pose aucun tracas

Enfin, il y a, la vraie de vraie, la drogue qui tue nos enfants
Ils y ont eu recours pour oublier, se réfugier dans un monde inexistant
Où il n’y aurait ni stress, ni échecs, ni chômage et incompréhension
Un monde imaginaire qui nous les détruits sans pardon



Attention à ne pas trop utiliser ces leurres de substitution
La vie nous est offerte, vivons pleinement chaque instant…..avec toute sa raison !!!

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
29 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 29

Plus ...