| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Quand l'heure sonnera............... - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Quand l'heure sonnera...............
Publié par Titi le 16-03-2018 09:34:21 ( 479 lectures ) Articles du même auteur



Quand l’heure sonnera du funeste détour
Passant par l’Elysée, d’un aller sans retour,
Je quitterai alors, la terre nourricière
Pour rejoindre, qui sait, l’éden ou bien l’enfer

Et si je dois choisir le jour de ce départ,
N’étant pas trop pressé, je serai en retard,
J’avais toute la vie devant moi jusqu’alors
En là perdant j’aurai, toute la mort, dés lors.

Mais avant d’aller voir ou Dieu, ou Lucifer,
J’irai ‘’Au bar du coin’’ prendre le dernier verre,
Une gorgée d’eau de vie……, juste avant de mourir !!!
Je pense que là-haut, ils seront morts de rire…..

Je ne demandais rien, n’ayant nulle exigence,
Pourtant j’ai bien senti le jour de ma naissance,
Mon sort était écrit, comme une chose normale
Finalement la vie, ça finit toujours mal.

D’ailleurs le condamné, le jour du jugement
S’en aperçoit très tôt, sachant bien qu’on lui ment
Quand la cour lui prononce, son arrêt de mort
C’est son arrêt de vie, qu’on lui prescrit, c’est fort.

Et la belle de nuit, qui, ses charmes propose
Au dam des biens pensants, que la chose indispose,
La vouant aux gémonies, rétorque :’’ c’est un tort
Une mauvaise vie vaut une belle mort’’.

Quand la traite faucheuse me coupera l’envie,
De rester en ces lieux, de sourire à la vie,
Je veux que sur ma tombe, on grave en lettres d’or:
Il aurait souhaité vivre, au delà de sa mort.

’La mort est une dette que chacun ne peut payer qu'une fois’’, disait Shakespeare, mais moi pour l’instant je n’ai pas les moyens !.


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...