| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> « Ma forêt » - Poèmes - Textes
Poèmes : « Ma forêt »
Publié par Johan le 25-03-2018 17:07:25 ( 545 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes



« Ma forêt »

Au matin, lorsque le timide soleil de l'aube réchauffe la terre,
Faisant monter vers le ciel, en fine brume, les gouttelettes de rosée,
Dans tes allées, sous ce vert feuillage, qu'agite la caresse d'un vent frais,
En cette odorante et humide vapeur, qui me remplit le nez et me mouille les souliers,
J'aime à marcher mes sens éveillés, attendant la traversée furtive du cerf ou du sanglier.

Arbres mes amis, depuis le temps que je passe à vos pieds,
Je vous connais bien tous, en cette grande et épaisse forêt
Pour certains je vous ai vu grandir au milieu des chanterelles
Pour d'autres je vous ai vu mourir abattu par le vent en querelle

De vous j'ai appris où trouver, pour en faire des bouquets,
La jonquille de février, la jacinthe de mars et le muguet de mai.
Par vous, aussi, j'ai su où aller pour ramasser ces rares oronges.
Récoltes qui me valent de recevoir en retour le baiser ma tendre aimée.

Puis, il ne faut pas que j'oublie qu'il y a, à l'abri de cette belle futaie,
Mes Amis à quatre pattes ou à deux ailes, qui s'arrangent toujours,
Du moins c'est ce qu'il me semble, à se faire voir pour êtres aimés
Sans jamais prendre le risque d'une familiarité qui pourrait les apprivoiser.


Chaque matin quand le temps et mon corps le permettent,
C'est en toi ma forêt, que je passe mes débuts de journées
Et puise, à mon retour, la force de me remettre à déchiffrer
Tous ces vieux parchemins oubliés qui me racontent le vrai
De ton histoire et celles des hommes que tu as sauvegardés.

Johan (JR.).

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...