| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Les blessures de guerre - Poèmes - Textes
Poèmes : Les blessures de guerre
Publié par Basile le 01-06-2018 23:20:00 ( 63 lectures ) Articles du même auteur



Les blessures de guerre,


Le temps passe
Sur le mûr de l'horizon
Où tournoient nos aiguilles
Au son d'un piano.

Je trépasse
Cette vie à l'unisson
Je cherche ma béquille
Au son du couteau.

Combien de temps
Dure donc l'éternité
Dans une journée sans fin ?
Comment la vivre ?

Tristes sentiments,
Vécus sans arrêt
Au son d'un repas sans vin,
Que je veux suivre.

Les fleurs de la vie
Naissent, meurent et reviennent
Tels nos Amours fugaces
Colorées et perdues.

Je, tu, il en ris
Misérable personne.
Lorsqu'elles disparaissent
J'en perds ma vertu.

Je meurs mes regrets
Je veux qu'on me pardonne
Pour pouvoir les retrouver
Au son de l'illusion.

Courir ce passé
Triste et si monotone
Maladif face à la paix,
Chercher l'oraison.

Mon infortune
Me suivra donc pour toujours
Les blessures de guerre
Se réveilleront.

Mais, opportunes
Mes envies verront le jour
Et combattrons naguère
Mes désillusions.


Basile Béranger Chaleil

Le 11 Août 2013

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 03-06-2018 14:05  Mis à jour: 03-06-2018 14:05
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 8985
 Re: Les blessures de guerre
Un goût attristant, un goût d'amertume qui est commune à tant d'humains
Lecture à la fois lucide et riche.
Merci
LM



Citation :
Combien de temps
Dure donc l'éternité

Question géniale dont je serai heureuse d'avoir la réponse, si tu l'as dis moi ....

Citation :
Et combattrons naguère

Amusant , effet de style ou retour vers le futur ?

Fofote :
mûr mur
Tels nos Amours fugaces Telles nos Amours fugaces
je, tu, il en ris je, tu, il en rit.
Basile
Posté le: 10-06-2018 19:11  Mis à jour: 10-06-2018 19:11
Régulier
Inscrit le: 03-07-2017
De: L'Univers
Contributions: 57
 Re: Les blessures de guerre
Merci pour les corrections. Faute stupide dû à l’inattention...! ! !

Concernant la durée de l'éternité, je vous donne rendez-vous à l'an qui passe...!!

Merci pour votre commentaire...

Basile
Loriane
Posté le: 11-06-2018 14:26  Mis à jour: 11-06-2018 14:26
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 8985
 Re: Les blessures de guerre
Je suis certaine que tu connais ce merveilleux trait d'esprit de W.Allen :
" L’éternité c'est très, très long !
Surtout vers la fin."
LM
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 38

Plus ...