| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Abus d'abus - Poèmes - Textes
Poèmes : Abus d'abus
Publié par modepoete le 09-07-2018 13:50:00 ( 8 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l


Abus d’abus


Abus d’abus, il a bu
Un verre d’anis vert
Je dois montrer du doigt
Ce vil dans la vile
De sa joue je me joue
D’un bois s’il boit
Devin je ne veux de vin
Du lait c’est moins laid

Pris de panique de ce prix
Il faut qu’il soit faux
Car je ne peux prendre le car
Aller vers cette petite allée
Fond d’abris où se font
Des danses trop denses
Vol d’amour sur un vol
D’allo je me jette à l’eau

Marre j’en ai, me jette à la mare
Crie la vie pour n’être qu’un cri
Rie soudain devant ce bol de riz
Plat pour moi bien trop plat
Nid asiatique que je nie
Peau tu n’as pas de pot
Au puit de la vie je ne puis
Gai faire le saut du guet

Nuit sage tu me nuis
Cor, ne jouera mon corps
Là il n’y a pas de la
Veulent que je sois veule
Taux d’adrénaline au plus tôt
Gêne bouscule mes gènes
Bloque ce sadique bloc
Cuve sa morgue dans ma cuve

Cou tu t’étrangles de ce coup
Court le nœud voilà que tu cours
Chez l’intrus prés du chai
Cher homo qu’il est cher
Dans la vigne mettre la dent
Sur la grappe qui coule pour sûr
Prés du nectar qui embaume le pré
Mord la terre pour trouver la mort.
ƒC


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
22 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 22

Plus ...