| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Méchoui, papy mamy ...;couleur danse ... - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Méchoui, papy mamy ...;couleur danse ...
Publié par Loriane le 10-07-2018 09:20:00 ( 66 lectures ) Articles du même auteur




Couleurs rondeurs balancent ...
Couleurs danses, méchoui et surprise party
Sous l'ombre du toit de bois d'où a fuit l'hirondelle
L'air chaud au soleil de Juillet résonne du rire des belles
Les coquettes et leurs cavaliers aujourd'hui ont vingt ans
Leurs beaux atours effacent les méfaits du temps
Ensemble passé et présent se fondent
Sous les jupons les Joconde sont girondes
Les hanches arrondies tressautent en cadence
Ah non ! rien n'est oublié des années soixante.
Qu'importe les tailles lourdes et trop pleines,
Le miroir ennemi est une souffrance vaine
Les poitrines opulentes, les postérieurs avantageux
Qu'importe ! les vieux ados dansent libres et heureux.
Rondeurs, corps délabrés et calvitie n'ont plus cours
D'ailleurs la sono qui saoule et faite pour les sourds
Le passé ... non le passé ne passera pas
Il fond dans le swing endiablé des petits pas.
C'est l'heure de la danse d'autrefois
Qui ressuscite les muscles jeunes et les peaux de soie
Toutes sont si belles tous sont si jeunes
Tous ont vingt ans dans les corps défaits.
Bijoux qui brillent, ongles faits
Toutes fanées, peroxydées mais si blondes
Tous les vétérans, ventre rentré, rient avec faconde
Assemblée démodée de vénérables pliés
Le désuet suranné le dispute au désir d'oublier.
Magie, quand musique, danse et joie éternelle
Font la nique au poids de l'arthrose cruelle
Les jupes au tango et rock-and-Roll volent sur la piste
Blackboulé le Hip-hop, le métal et vivent le slow et le twist.
Abrutis de décibels, les danseurs gourmands de vie
Convoquent leur belle énergie
Ces infatigables conquérants du plaisir
Font résonner leur joie, leurs éclats de rire
Et rallument pour quelques instants leurs 20 ans
Leur belle jeunesse d'antan.
Aboli, biffé, censuré, la vieillesse, le vilain temps passé
Ils dansent encore vivants, avec urgence et nécessité
Pour toujours et encore et encore .... exister.

L.Maleville

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 32

Plus ...