| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

« 1 ... 3 4 5 (6) 7 8 9 ... 51 »


Re: Défi du 19 novembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
Sacrée Delphine,
Ta connaissance des mœurs politiques françaises m'a impressionné sur ce coup.
Ce parent d'élève a au moins une opposante.
Bravo !
Bises
Donald

Posté le : 20/11/2016 17:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 novembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
Sacré Serge,

Je me suis trop marré avec ton poème, ou chanson, ou fable, qui habille bien tout le monde pour l'hiver, et Dieu sait s'il fait froid en ce mois de novembre.

En plus, les fautes d'orthographe te placent dans le top de maitres du POS, assurant ainsi le lien entre notre école classique et les petits jeunes qui prétendent prendre la relève.

Bravo !

Donald

Posté le : 19/11/2016 19:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 novembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
Pour changer, j'ai décider de répondre à ce défi en chanson.
Mon inspiration, parce qu'on n'est pas sur Vatican FM, a été la chanson de Trust intitulée "Antisocial".
En voici l'enregistrement: https://www.youtube.com/watch?v=WfD8Dnh2xho


Anachronique

Tu passes ta journée ton gros cul sur la chaise,
Tu t’habilles dans un sac de peur qu’un con te baise,
Tu erres dans les allées tel un monstre de foire,
Les enfants te vomissent malgré ta tronche de poire,
Tu voudrais enfoncer tes principes dans les cranes,
Impossible de parler sans gueuler comme un âne.
Tu voudrais éduquer nos filles et nos fils
Impossible d’en tirer autre chose que des vices.

[Refrain]
Anachronique, grosse bête à sang froid,
Relis tes bouquins d’éducatrice.
Anachronique, tu aimes les sévices,
Ta vengeance contre les têtes de bois.

Humilier les enfants est devenu ton passe-temps,
En les traumatisant tu ruines l’enseignement.
Ta connerie me laisse un peu l’espoir
Que les parents d’élèves te jettent au placard.
Sors ta tête de ton cul, ouvre tes gros yeux,
Dégage de ton bureau, il est trop silencieux,
Va découvrir le monde, part le plus loin possible,
Parce que maintenant tu es une cible.

[Refrain]
Anachronique, grosse bête à sang froid,
Relis tes bouquins d’éducatrice.
Anachronique, tu aimes les sévices,
Ta vengeance contre les têtes de bois.

[Reprise]
Tu passes ta journée ton gros cul sur la chaise,
Tu t’habilles dans un sac de peur qu’un con te baise,
Tu erres dans les allées tel un monstre de foire,
Les enfants te vomissent malgré ta tronche de poire,
Tu voudrais enfoncer tes principes dans les cranes,
Impossible de parler sans gueuler comme un âne.
Tu voudrais éduquer nos filles et nos fils
Impossible d’en tirer autre chose que des vices.

[Refrain]
Anachronique, grosse bête à sang froid,
Relis tes bouquins d’éducatrice.
Anachronique, tu aimes les sévices,
Ta vengeance contre les têtes de bois.

Contre les têtes de bois.
Contre les têtes de bois.
Contre les têtes de bois.
Anachronique, anachronique, anachronique,…
Anachronique, anachronique, anachronique,…

Posté le : 19/11/2016 12:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Défi du 19 novembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
Oyez-oyez, braves gens, voici le défi de la semaine

Votre fille adorée revient le vendredi soir en pleurs car elle s'est fait traiter de voleuse, de menteuse et plein d'autres qualificatifs traumatisants, par sa directrice d'école.

Votre sang ne fait alors qu'un tour; vous vous emballez, invoquez une nouvelle affaire Dreyfus. Malheureusement, vous n'avez pas d'autre média que le carnet de liaison, celui qui vous permet de correspondre avec le corps enseignant.

Faites-nous profiter, en primeur, de votre élan épistolaire auprès de l'injuste directrice.

Donald

Posté le : 19/11/2016 09:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 12 novembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
Delphine, encore une belle histoire positive, avec de drôles de clins d'œil à quelques défauts typiquement masculins.

Comme disait ma grand-mère: c'est trognon !

Bises

Donald

PS: je suis allé sur justeunefois.be; ils n'acceptent pas les Hurlus.

Posté le : 15/11/2016 20:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 12 novembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
Eh bien Serge, reçois l'absolution du père Donaldo.
Cette histoire est positive, simple, complètement humaine.
Bravo !
Tu as droit à un peu du vin de messe que m'a refourgué un autre pénitent, Bourguignon celui-ci.
Donald

Posté le : 13/11/2016 11:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 05 novembre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
Je ne vous entends pas

Le lunaire Pierrot, redescendu sur Terre,
Marchait seul dans la ville et ne comprenait rien
A ce monde moderne, un peu trop euclidien,
Où les points et les ronds terminaient à l'équerre.

La Lune semblait loin de la prison de verre,
De murs et de bitume, où tel un bohémien,
Il affichait sa peine, un air de galérien,
En face des passants et des êtres de pierre.

Il se mit à crier, « je ne vous entends pas »,
A la foule muette, à tous les gens d'en-bas,
Devenus les pantins d'un théâtre électrique.

La file s'arrêta dans un lâcher d'écran,
Osa hurler un « Non » et devint un volcan,
Puis avala Pierrot sous le feu magnétique.

Posté le : 05/11/2016 21:11

Edité par Donaldo75 sur 06-11-2016 20:08:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 29/10/2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
« Les gens doivent savoir. »
Fox Mulder


Halloween 1947, Nouveau Mexique

On raconte à Roswell, la nuit du petit gris,
Un cas longtemps caché grâce au pas vu pas pris.
Ce cousin de l'espace, un nabot famélique,
S'était aventuré en plein Nouveau Mexique.

Le jour du trente et un, en quête de bonbons,
Les garnements locaux hantaient les environs,
La plupart habillés d'une tenue gothique,
Un jeu pour amuser l'adulte sympathique.

Octobre finissait en rires et chansons,
De filles maquillées ou monstrueux garçons.
Happé par la fête, les chants et la musique,
Le petit gris s'était mélangé à la clique.

Aucun dans la troupe n'avait trouvé curieux
Cet être biscornu, une ampoule à gros yeux.
Sa teinture grisâtre, son corps d'anémique,
N'avaient pas étonné la tribu boulimique.

Tout aurait pu marcher pour l'arrivé des cieux
Mais c'était sans compter le côté facétieux
D'un gamin polisson, qui en bon catholique
Avait poussé le gris, pas vraiment athlétique.

A l'ultime maison, un digne colonel
Avait levé le bras, d'un air très solennel,
Dispersé les enfants, et déclarée toxique
La créature affalée devant son portique.

Posté le : 30/10/2016 18:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 15 octobre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
Je l'avais promis, j'allais répondre à ce défi en mode kjtiti. Entre temps, le POS est arrivé et je n'ai pu résister à m'escalader une bonne grosse face nord, modulo les fautes d'orthographe, et interpréter ce style si promptement lancé sur nos ondes par un jeune et nouvel arrivant. Depuis, j'ai repris ma trajectoire, comme on dit chez mes collègues consultants en management, et pondu un poème en alexandrins classiques à rimes plates (si, le détail, ça compte, mon cher Hastings, dirait Hercule Poirot) en hommage à l'Orée des Rêves, ses personnages épiques, son exigence de qualité et sa protection des belles lettres, même si nous ne sommes que des amateurs. Le hic, c'est que j'ai du forcer sur le Bourgogne; des vagues d'Istenozot se sont mélangées à mes influences kjtiti. Est-ce un mal ? Je vais demander ça à la reine des Hurlus, une colorieuse de talent.

APATRIDE

Le réel m'a contraint à devenir apatride,
Mon prénom rappelle un candidat putride.
Plus de célébrité, de tête de canard,
D'univers de Disney, de fiestas et de fard.

Je suis un émigrant au pays du fromage,
Hier plein d'amateurs, aujourd'hui sans plumage.
Nouvelle identité plus tronche de doudou,
C'est toujours un peu mieux qu'un mauvais sort vaudou.

Je souffre, c'est certain, de quitter ma famille,
Échanger le whisky contre la camomille.
Que ne ferais-je pas pour retrouver Picsou,
Ma si belle Daisy, Riri, Fifi, Loulou ?

Je soigne la douleur à coups de poésie,
Compte mes petits pieds en toute frénésie,
Croise parfois le fer avec un Tourangeau,
Frôle du Bourguignon, de Beaune à Saint-Fargeau.

Mais la lumière vient de la drôle Belgique
Où le peuple Hurlu, tradition épique,
Jette tous ses enfants chercher des allumoirs,
Dans les rues de Mouscron, en octobre, trois soirs.

Je suis colorié de vert et de orange,
Porté par des gamins dans une gigue étrange,
Où la reine du bal, férue de cas sociaux
Se déguise en couscous et vêt des oripeaux.

D'aucun demanderaient d'où provient ce délire,
Je ne peux l'affirmer ou simplement l'écrire.
Loin de l'Amérique et du bon Joe Dassin,
Les mots ont plus de poids qu'un Mickey de dessin.

Apatride je suis, aux Pays des Merveilles,
Avec Jacques et Serge, et toutes leurs bouteilles,
Un zeste de dingo, Delphine et ses défis,
Loriane gardant les clés du Paradis.

Posté le : 16/10/2016 19:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 15 octobre 2016
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13050
Hors Ligne
Cher Jacques,

Je vais te rassurer, le POS n'a pas eu la peau de mon doudou, mon ange protecteur sans qui je ne serais qu'un pauvre consultant perdu dans son verbiage et les mots stratégie, management ou changement. Je me suis seulement amusé à lancer mes neurones dans une autre voie, pas forcément celle montrée par ce nouvel arrivant qui voudrait réformer l'orthographe et la langue, sous prétexte d'une modernité qu'ont invoqué avant lui les homo erectus avant de prendre un coup de froid.

A bientôt, dans un exercice de fusion poétique où j'ai pris ma casquette de Docteur Frankenstein et tenté l'impossible mélange de plusieurs genres locaux (ils se reconnaitront).

Donald

Posté le : 16/10/2016 19:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
« 1 ... 3 4 5 (6) 7 8 9 ... 51 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
44 Personne(s) en ligne (30 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 44

Plus ...