| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Pourquoi les français ont des difficultés à parler des langues étrangères [Les Forums - Débats]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Pourquoi les français ont des difficultés à parler des langues étrangères
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9078
Niveau : 63; EXP : 0
HP : 930 / 1550
MP : 3026 / 35937
Hors Ligne
Pourquoi les français ont des difficultés à parler des langues étrangères.


The dogs that I've seen with homeless people tend to appear content.
You have hit the nail on the head !
Si vous n’avez aucune idée de ce que signifient les phrases précédentes, alors vous faites surement partie des 41% de français qui avouent ne parler aucune langue étrangère.
Sans être les plus mauvais élèves en Europe, les Français n’ont pas de quoi se vanter de leur sixième position pour leur aptitude aux langues étrangères.
D’après une étude d’Eurostat, les habitants d’Europe méditerranéenne maîtrisent beaucoup moins les langues étrangères que leurs voisins nordiques. Mais pourquoi avons-nous si peu de facilité avec les langues étrangères ? Si bien entendu le système éducatif français peut être pointé du doigt, il ne peut pas expliquer à lui seul cette lacune.
En se penchant sur les facteurs socioculturels, on s’aperçoit qu’ils conditionnent en grande partie notre inimitié pour les langues étrangères.

Si nous sommes fiers d’une chose, c’est bien de notre langue.
Réputée pour sa douceur et sa poésie, la langue française était encore il y a moins d’un siècle la langue hégémonique dans le monde occidental.
Si vous demandez à un français quelle est pour lui la plus belle langue au monde, vous avez fort à parier qu’il vous répondra haut et fort : le français !
La langue française est une langue dite féminine, les sonorités sont légères, et obtenues essentiellement par les mouvements des lèvres, comme pour le baiser.
Au-delà d’une simple langue, le français c’est aussi le témoignage d’un mode de vie, de courants de pensées, d’une fierté nationale, d’une tradition littéraire forte…
De Voltaire à Sartre, le français a pendant des siècles largement dominé le monde intellectuel. Si la fin de la première guerre et la signature du traité de Versailles en français et en anglais ont permis à cette dernière de devenir la langue internationale de référence, nous les Français, n’avons inconsciemment pas totalement accepté ce virage, ce qui peu expliquer notre manque d’engouement pour les langues étrangères.

Même si les jeunes générations sont de plus en plus sensibilisées à l’importance d’apprendre une langue étrangère et particulièrement l’anglais, elles sont avant tout motivées par des motifs économiques.
Maîtriser au moins l’anglais c’est aujourd’hui pour un jeune diplômé une condition sine qua non pour trouver un emploi.
De ce fait, l’apprentissage d’une langue étrangère est souvent totalement détaché de l’aspect culturel ce qui en résulte un faible intérêt et une connaissance de surface.
A l’instar d’autres pays méditerranéens, les programmes étrangers diffusés sur la télévision française sont quasiment tous doublés.
A l’inverse, les pays nordiques ont eux pris le parti de les diffuser en version originale sous-titrée ce qui permet dès le plus jeune âge de s’habituer aux langues étrangères et ce qui explique aussi leur facilité pour les langues.

Certes nous ne faisons pas beaucoup d’efforts, mais il faut avouer également que nous ne sommes pas non plus beaucoup aidés à la base.
Entre le français et l’anglais par exemple il n’y a pas qu’une différence de mots il y a aussi une différence de sons.
Si les Français sont réputés pour avoir un accent anglais à « couper au couteau », ce n’est pas que par chauvinisme ou par goût de la provocation.
La fréquence des sons de la langue anglaise est différente de celle du français, et plus nous vieillissons plus il est difficile de les apprendre et de les reproduire.
Au contraire, les Allemands ou les Néerlandais eux ont un spectre de fréquence très proche des anglais ce qui explique leur forte aptitude à parler anglais avec un très faible accent.
En français, l’accent tonique est totalement inexistant, ce qui explique qui nous ayons très souvent du mal à comprendre cette notion, elle très importante dans les autres langues européennes.
Mais notre handicap ne s’arrête pas là.
L’énorme richesse du vocabulaire qui fait la force et la spécificité de la langue française se révèle être une faiblesse pour aborder les autres langues. Contrairement au français, l’anglais plus pauvre au niveau du vocabulaire est cependant beaucoup plus précis de la description des actions notion également difficile pour nous français à appréhender.


Pourquoi nous parlons mal l'anglais.

Les Français ont la réputation de ne pas bien parler les langues et en particulier l'anglais ce qui constitue un handicap sérieux dans notre monde mondialisé.
Handicap tout aussi sérieux également à l'accueil des étrangers pour le premier pays touristique au monde

A l'occasion du salon Expolangues 2008 est apparu un début d'explication à ce handicap congénital.
Si on enregistre en effet les fréquences émises en parlant dans telle ou telle langue, on s'aperçoit qu'il existe une différence considérable entre le français et l'anglais.
Le spectre sonore du français s'étale en effet de 125 à 2000 hertz, du grave au médium, alors que celui de l'anglais part au contraire d'une fréquence de 2000 Hertz jusqu'à 12 500, du médium à l'aigu.

Les experts phonologues attribuent à ces différences de fréquences entre les deux langues le fait que nous ayons des difficultés à apprendre et à prononcer l'anglais.
Notre oreille ne serait pas accoutumée suffisamment à cette gamme de fréquence pour permettre un apprentissage facile et rapide de cette langue.
Par contre,un enfant dont l'oreille est beaucoup plus souple serait à même de l'apprendre plus facilement que ses parents.C'est ce phénomène physique qui expliquerait la grande facilité constatée chez eux pour s'accoutumer à l'anglais

De ce fait les méthodes modernes d'apprentissage de l'anglais passe par une phase d'imprégnation de l'oreille par des sons aigus différents de ceux auxquels nous sommes accoutumés.
C''est ce que les experts appellent l'amélioration des compétences phonologiques.

Transmis à l''Education nationale et ses services pédagogiques qui ne semblent pas avoir découvert cette explication ni mis en place les modifications appropriées de leurs méthodes d'apprentissage à l'anglais.

Vous noterez que les russes qui sont réputés être forts en langue sont ceux dont le spectre de fréquence de la langue natale est le plus étendu. Ceci explique peut être cela!
LM


Posté le : 09/11/2012 00:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Pourquoi les français ont des difficultés à parler des langues étrangères
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 14140
Hors Ligne
Bonjour,
Étant nouveau-ou presque, je tombe sur ce vieux sujet; et je ne peux m'empêcher d'y mettre un mot car il est intéressant.
À mon avis tout n'est qu'une question de motivation. Pour bien parler une langue, il faut d'abord aimer cette langue et, pour aimer une langue il faut d'abord aimer les gens du pays où l'on parle cette langue.
Une autre motivation est : la nécessité. Un français perdu dans un pays étranger saura bien vite apprendre à trouver la Boulangerie ou la boucherie etc...
En plus de tout cela il existe tant de facteurs qui font de ce sujet une vaste entreprise intellectuelle.
Pour finir de deposer mon grain de sel, jeveux raconter cette histoire vraie.
J'étais un jour en Hollande. Je demandais un renseignement à un passant. Je lui parlai en anglais et il me réppondit en anglais (bien meilleur que le mien). A un moment, ne trouvant pas un mot, je lui parlai en français et il me répondit en fraçais (un peu moins bon que le mien). Surpris je lui demandais comment faisaient leshollandais pour parler tant de langues étrangères si facilement. Il me répondit ceci: " Personne au monde ne parle hollandais, alors il faut bien que nous parlions les autres langues."

Posté le : 06/12/2013 17:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Pourquoi les français ont des difficultés à parler des langues étrangères
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 11271
Hors Ligne
Il faut que les Français arrêtent de se demander si c'est difficile ou pas, si c'est nécessaire ou pas de parler une langue étrangère. Je suis professeure d'anglais et le nombre d'heures pour l'apprentissage d'une langue étrangère à diminué de moitié dans l'enseignement secondaire par rapport aux années 70. Voilà en grande partie pourquoi les petits Français sont si nuls. Ils sont regroupés à 30 à 40 par classe et ne peuvent jamais pratiquer l'oral, ce qui est quand même essentiel si on veut apprendre à "parler" une langue.

Je ne compte pas le nombre de parents, d'élèves ou même de collègues qui m'ont dit : "l'anglais ça ne sert à rien".

Un bébé a la possibilité de reproduire tous les sons de toutes les langues étrangères qui existent, on les reconnaît dans son babillage. En grandissant nous sélectionnons certains sons qui correspondent à notre langue maternelle. Pourquoi est-ce que nous ne serions pas capable de retrouver ces sons que nous avons un jour pu prononcer ?

Certains sons peuvent être mal vus, par exemple le "a" ouvert en Français est vulgaire, il faut donc faire montre d'ouverture d'esprit pour pouvoir le prononcer à nouveau. Il faut être ouvert à d'autres cultures et avoir envie de rencontrer des gens nouveaux, d'autres systèmes de penser et de vivre.

Si on est prêt à tout ça, on est bon en langues, je l'écris au pluriel parce qu'un enfant bon en anglais est souvent bon en allemand, en espagnol etc...

La France tolère les publicités en VO depuis peu de temps, l'académie avait peur de la contagion, c'est ça le problème, une langue étrangère n'est pas contagieuse, elle est une ouverture sur le monde.

Posté le : 10/12/2013 18:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Pourquoi les français ont des difficultés à parler des langues étrangères
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9078
Niveau : 63; EXP : 0
HP : 930 / 1550
MP : 3026 / 35937
Hors Ligne
Citation :
Un bébé a la possibilité de reproduire tous les sons de toutes les langues étrangères qui existent, on les reconnaît dans son babillage. En grandissant nous sélectionnons certains sons qui correspondent à notre langue maternelle. Pourquoi est-ce que nous ne serions pas capable de retrouver ces sons que nous avons un jour pu prononcer ?

Parce que la perte de l'audition de son est inscrite dans notre développement biologique, et que donc la bonne ou la mauvaise volonté n'a rien a y voir.C'est un simple problème mécanique, un simple problème d'oreille.
Parce que comme je le dis plus haut, notre langue module très peu et que enfant qui ne pratique que le français aura déjà à l’adolescence une perte de l'audition hors de la porteuse de la fréquence de notre langue. Les neurones qui traitent ces sons, longtemps inactivés, vont disparaître.
Il ne s'agit ni de paresse, ni de rejet des langues étrangères, mais de l'impossibilité pour tous humains à reproduire des sons qu'il n'entend plus ou qu'il distingue mal.
Un sourd-muet est muet parce qu'il n'entend pas et que son cerveau s'est modifié par absence de message concernant les sons.
Je travaille aussi avec des étudiants étrangers, et je constate, passé un certain âge, leur impossibilité a reproduire des sons (u, eu, eille, oi ...;)
Je n'ai jamais vu là de mauvaise volonté, mais ils n'entendent pas et donc sont incapables de reproduire des sonorités qu'ils distinguent partiellement parce que déformées par le filtre d'un système auditif qui retransmet au cerveau un message intraduisible par des neurones qui ne possèdent aucune clef de lecture pour ces sons.
Cette impossibilité physiologique est la même pour les petits français, qui se sentent souvent incompris.
La seule solution est " écouter et entendre, et encore écouter, entendre ...", le plus possible, le plus souvent possible, le plus tôt possible, pour fabriquer, ou reconstruire l'oreille et les connexions neuronales de l'audition.
La culpabilité, les reproches, les jugements ... etc sont des freins inutiles, le découragement et la perte de confiance sont destructeurs dans l'évolution et ils sont la cause de beaucoup d'échec, là encore je sais avec certitude que l'échec n'est pas formateur.

Citation :
Si on est prêt à tout ça, on est bon en langues, je l'écris au pluriel parce qu'un enfant bon en anglais est souvent bon en allemand, en espagnol etc...
Bien évidemment, car il a la chance de posséder une bonne oreille. Et là comme ailleurs nous ne sommes pas tous à égalité.

On ne peut nier que la motivation de faire un effort qui coûte pour apprendre une autre langue peut être moindre en raison du nombre de personnes parlant français dans le monde (plus de 220 millions en 2010, chiffre en constante augmentation ), moi-même, j'ai été surprise de rencontrer autant de personnes parlant français, en Europe, mais aussi sur tous les continents.
Mais on ne peut ramener le handicap de langue des français à cette seule raison, les français ne sont pas fermés sur l'extérieur, ils ne sont pas plus rejettants ou racistes que d'autres, bien au contraire, ils le sont plutôt beaucoup moins, et la sacro-sainte volonté ne suffira jamais à améliorer une audition médiocre, sinon nulle chez les adultes.
Dans cette affaire, inutile de chercher des coupables, les enseignants ne sont pas plus responsables que les élèves, il n'y a de mauvaise volonté ni d'une part, ni de l'autre, et seul le temps permettra des progrès sensibles.

Posté le : 10/12/2013 22:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
40 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 40

Plus ...