| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> La rubrique de Bacchus : Quand sa lyre délire. [Les Forums - Le RDV des Copains]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 »


La rubrique de Bacchus : Quand sa lyre délire.
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 08:18
De Corse
Messages: 1187
Niveau : 30; EXP : 6
HP : 145 / 726
MP : 395 / 10920
Hors Ligne
La tribune hebdomadaire de Bacchus


Cette semaine : Bacchus commence à s'écouter !

Loriennes, Loriens, chers citoyens pas aussi bêtes qu'on le dit,
je me suis rendu compte récemment, durant mes méditations nocturnes, que j'avais, tout comme nos têtes pensantes et dirigeantes, une certaine capacité et une aisance me permettant d'inventer des promesses nouvelles, inédites, plaisantes et si irréalisables que personne n'aurait l'idée de me demander de les concrétiser.
Toutefois, comme elles entrent dans le cadre de ce que vous aimeriez entendre,j'ai jugé utile et profitable, pour moi d'abord, de vous les soumettre, après les avoir testées devant une foule d'électeurs en puissance, venus m'écouter grâce à l'affichage racoleur de quelques promesses aussi nébuleuses que démagogiques, ce qui résume bien le contenu de mon programme.
Voici les termes de mon discours :

- Amies, amis et ami ( j'en avais un dans la salle ),
Votre étonnement de me voir devant vous ce soir, en ce lieu, n'a d'égal que ma surprise de vous y trouver.
Attendez-vous à ne pas entendre tout ce qu'il est coutumier de dire durant ce genre de rencontres: seule l'habitude m'y fera parvenir. Toutefois, je peux vous assurer, la main sur le coeur, que je ne vous ferais jamais de promesses outrageant le bon sens et dont la possible réalisation par d'autres, plus entreprenants que moi, est envisageable.

Le brouhaha que j'entendis me fit comprendre que chacun finissait de s'installer.

D'emblée, j'engageais mon auditoire à me poser des questions, n'ayant rien de mieux à proposer que des réponses éventuelles, et vagues, si possible.
Un petit premier de sa classe se leva et attaqua durement :
- Monsieur, que compteriez-vous faire contre la hausse incessante du prix du pétrole ?
Bonne question..Je crois qu'il l'avait bien mérité, son vélo neuf.
- Vous me prenez au dépourvu, mais je vais vous répondre. Le pétrole ? mais le pétrole est à un prix qui, somme toute, nous est bénéfique !
Je me suis réjoui un moment devant les mâchoires qui s'affaissaient, devant moi, puis je plaçais mon petit couplet :
- Etes-vous conscients des avantageuses retombées économiques du prix élevé du pétrole ? Ne voyez-vous pas les bénéfices que nous en tirons ? : La rénovation des châteaux de notre beau pays ? La modernisation de nos hôtels-palaces et des restaurants de renom ainsi que des boutiques de luxe ? Le fort impact stimulant sur nos sportifs ?
Non, en vérité, je vous le dis- j'avais alors une force intérieure dont je ne savais la provenance- je vous le dis, plutôt que de nous en plaindre, que cela, au contraire, nous dynamise. Sachez-le bien : en France, nous n'avons pas de pétrole, mais nous avons des cités ! Je préconise la mise en chantier de derricks, dans chaque cité .
Qu'un souffle de fraîcheur s'étende sur nos villes. Forez ! Forez ! qu'un air nouveau vous environne !

Je compris que je venais de gagner la partie.
Quelques exclamations enthousiastes fusèrent, un désir intense se manifesta :
- Du vent !
- Tu manques pas de souffle ! constata un petit gars, admiratif.
- Tu nous pompes l'air, reconnut un autre, reconnaissant.
Et la voix d'un poète s'éleva :
- Tu noues les brises !
J'appréciais sa formule imagée.
J'enchaînais dans l'esprit de poésie qui venait de s'instaurer :
- Je vous reconnais bien là, O vous, amis poètes de France. Ce que vous ne pouvez obtenir sur terre, vous l'avez bien dans la lune . Et bien ce soir, l'homme que je suis, l'adulte majeur, s'adresse à vous. Et ce majeur se dresse, ferme et levé bien droit, devant cet auditoire, pour vous affirmer qu'il peut combler pleinement le sombre gouffre devant lequel nous nous trouvons. Faisons un grand pas en avant . Croyez-le, votre bonheur sera le mien. Ce bras, que vous voyez tendu, sera là pour vous aider et, croyez-le bien, ce bras est un bras d'honneur et de soutien.

C'est alors que mon auditoire, soulevé par un enthousiasme délirant, me fit l'offrande, par voie des airs, malgré la faiblesse de ses moyens,d'une large part du repas qu'il avait apporté.
Aussitôt mes sbires, je veux dire mes assistants, ramassèrent, avec précaution, tous ces aliments dans le but de les redistribuer de la même façon, en réponse à leurs prochaines offrandes, à tous les affamés qui viendront m'honorer de leur présence, à mon prochain meeting.

Loriennes, Loriens, je crois que mon action a bien démarré.
Rejoignez-moi à l'occasion de mon prochain discours.
N'apportez rien : le repas vous sera fourni.

Posté le : 27/09/2013 18:09

Edité par Loriane sur 05-10-2013 22:05:05
Edité par Bacchus sur 06-10-2013 19:47:14
Edité par Loriane sur 14-10-2013 19:42:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de BACCHUS : Quand sa lyre délire.
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 19:08
De Belgique
Messages: 3205
Niveau : 44; EXP : 8
HP : 430 / 1077
MP : 1068 / 13409
Hors Ligne
Quelle bagout ! Je ne te connaissais pas cette capacité à lever les foules. Tu leur fait un bras d'honneur et ils t'acclament !

Un Derrick dans chaque cité, mais il y a pas assez d'épisodes. Et puis, les gens vont s'endormir ...

Je serai présente lors de ton prochain discours. N'oublie pas d'apporter un bon couscous

A bientôt !

Posté le : 28/09/2013 04:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de BACCHUS : Quand sa lyre délire.
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 14:49
De Montpellier
Messages: 8880
Niveau : 62; EXP : 55
HP : 1231 / 1538
MP : 2960 / 24868
Hors Ligne
Ton auditoire en a le soufflet coupé.
Ton éloquence force le respect, la politique t'a râté, sait-elle bien tout ce qu'elle à perdu ?
Des mots et des mots , une rivière de mots, téléphone vite à Hollande je crois qu'il a besoin de toi pour ses discours, il a besoin d'une plume et tu en es une !!
Je serais suspendue à ton prochain discours. Que vas tu nous conter ? Que vas-tu nous apprendre ?
Merci chef

Posté le : 02/10/2013 12:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de BACCHUS : Politique. BACCHUS COMMENCE A Y CROIRE ! !
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 08:18
De Corse
Messages: 1187
Niveau : 30; EXP : 6
HP : 145 / 726
MP : 395 / 10920
Hors Ligne
Mon idée d'entrer en politique commence à s'affirmer.
C'est ce qui s'est probablement produit chez ceux qui ont maintenant pignon sur rue ( y'en a même qui ont pognon sur rut ! ): on commence en espérant juste faire rigoler les copains et on s'aperçoit que plus les calembours sont gros, mieux ça marche !
Je me suis donc rendu compte qu'il y a beaucoup d'avenir en politique pour les rigolos en puissance. Même les bègues. Il y a là un créneau que personne n'a songé à exploiter.Faudra que j'essaie.
J'ai vite compris que la populace n'a rien à faire de responsables conscients qui se croient investis du devoir de dire la vérité. Non mais ! ça va pas, la tête ? La vérité, ils l'affrontent chaque jour, dès qu'ils entrouvrent le premier oeil et que la réalité, leur sautant à l'esprit, ils hésitent à ouvrir l'autre.
Imaginez des petits enfants à qui le soir, pour les endormir, on réciterait les tables de multiplications.ça marcherait pas; où, si ça marchait, ils auraient des nuits agitées.
Les adultes sont des enfants qui se figurent avoir grandis. Vous les voyez le soir, devant leur télé, en train d'écouter les super stars des urnes leur avouant la vérité sur leur incompétence chronique ? Leur révélant la véritable raison qui les pousse à s'ennuyer , entre deux vols d'études géopolitiques, situés généralement vers les mers chaudes ? ou bien vers des pays en voie de sous-développement, pas avares de colliers de fleurs, dont les représentants les attendent , les deux mains tendues, en conque, devant leur peugeot toute neuve ?
Je digresse ? Alors je suis en plein dans mon sujet.
Non..Arrêtons d'être sérieux, vous perdriez le fil.
En tant que futur homme public, encore plus courtisé que les filles du même nom, je me dois de vous proposer des projets à la fois attrayants, pour vous plaire, et tout à fait irréalisables, pour me convenir.
J'en ai concocté un qui devrait soulever le premier ola géographique de notre histoire.
Fermez les yeux et sucez votre pouce :

Il advint qu'une fois, dans un merveilleux pays enchanteur envié de par le monde pour son fort potentiel en râleurs gourmands et buveurs, que ses heureux habitants s'aperçurent, avec stupeur, que leur sentence nationale : " En faire moins pour se reposer plus " avait tendance à être remise en cause !
Une sorte de léthargie s'était répandue sur le pays.
On réalisa alors, en rigolant jaune, qu'une moitié du pays était au travail pendant que l'autre moitié lui enviait sa place !
Et c'est là que j'interviens . Vous pensez bien qu'un créneau pareil, je ne pouvais pas le laisser s'échapper.
M'étant rendu compte que, quoi qu'il advienne, le nombre des nantis et celui des malheureux ne varierait jamais, je me suis dis : qu'est-ce qu'on risquerait, en inversant les rôles ? Constatez la justesse de mon raisonnement : La proportion restant toujours la même, le nombre des satisfaits et des mécontents ne changerait pas !
Ah , je les entends, les raisonneurs !: " y va y'avoir un groupe qui sera plus réfractaire que l'autre ".
J'ai l'argument massue .Ne sommes-nous pas le pays le plus à l'avant-garde, en matière de création de lois ? hum ?hum ? Et, à ce propos, qui pourrait dire le nombre de lois que nous ignorons totalement, en France ? et une loi de plus vous ferait de la peine ?
Je créerai une loi imposant la permutation des nantis et des fauchés tous les six mois. Ce sera LA LOI . Tous les six mois, on tourne
C'est maintenant que je vous accorde quelques instants de réflexion sur ma proposition. Je suis persuadé que, déjà, vous entrevoyez l'énorme avantage que réserve cette idée. Voyons, c'est évident !
Il y aura toujours la même proportion de riches et de pauvres. D'accord ? Mais les anciens pauvres devenus riches, auront six mois devant eux pour se mettre suffisamment de pognon de côté pour les six mois de pauvreté qui devront suivre, selon la loi. Et si on n'a jamais vu des pauvres thésauriser la misère, on sait combien les riches peuvent planquer de pognon.

Et là, je suis figé de stupeur.
C'est qu'elle n'est pas si bête que cela, mon idée !

Posté le : 02/10/2013 21:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de BACCHUS : Politique. BACCHUS COMMENCE A Y CROIRE ! !
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 19:08
De Belgique
Messages: 3205
Niveau : 44; EXP : 8
HP : 430 / 1077
MP : 1068 / 13409
Hors Ligne
En voilà une idée à creuser. On dit que les riches deviennent toujours plus riche. Il doit y avoir un truc de riche. Et s'ils l'appliquent en étant pauvres, est-ce que cela fonctionnerait et rééquilibrerait la donne. Car les pauvres ont l'art de s'appauvrir !

Ainsi, aurait-on une société avec uniquement des classes moyennes.

Si tu te présentes, je voterai pour toi Bacchus. Mais il faut le faire en Belgique ...

Merci.

Posté le : 03/10/2013 04:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de BACCHUS : Politique. BACCHUS COMMENCE A Y CROIRE ! !
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 14:49
De Montpellier
Messages: 8880
Niveau : 62; EXP : 55
HP : 1231 / 1538
MP : 2960 / 24868
Hors Ligne
Citation :
Je créerai une loi imposant la permutation des nantis et des fauchés tous les six mois. Ce sera LA LOI . Tous les six mois, on tourne


Bacchus ça, ça s'appelle du plagiat :
"Les premiers seront les derniers"
Tu vois bien, l'idée, n'est pas neuve et le brevet a été déposé par un gars sympa qui portait des jupes longues, un noble, un monsieur "de" qui s’appelait Jésus De Nazareth, alors ne t'étonnes pas qu'il te cherche des poux sur la tête, c'est un fils à papa, et le papa se prend pour Dieu, il en fout pas une mais il parait qu'il a le bras long.
Alors ton idée l'est très bonne, mais soit prudent, maintenant faudrait juste savoir qui va tout reprendre aux gros profiteurs ?
Qui ?
Attend toi à savoir que ça va être dur, très dur.
Et je dis :
Vive Bacchus

Posté le : 03/10/2013 16:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de Bacchus : Quand sa lyre délire.
Plume d'Or
Inscrit:
22/01/2012 15:15
De Alsace
Messages: 315
Niveau : 16; EXP : 59
HP : 0 / 389
MP : 105 / 6178
Hors Ligne
Bonjour Bacchus,

Lire tes textes est toujours un plaisir, cette rubrique est une excellente idée aussi bien pour tes idées - et je sais que tu ne vas pas en manquer !! - que pour ta façon d'écrire. Merci. j'attends avec impatience la semaine prochaine ...
Bises

Posté le : 06/10/2013 13:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de Bacchus : Quand sa lyre délire.
Plume d'Or
Inscrit:
17/07/2013 19:38
De aulnay sous bois
Messages: 472
Niveau : 20; EXP : 11
HP : 0 / 477
MP : 157 / 5498
Hors Ligne
Attention Bacchus ! Des derricks dans toutes les cités... Légère connotation pétrole et arabes...Les associations sont prêtes à te pourfendre ! Pas moi en tout cas ! Tu as ma voix !

Posté le : 06/10/2013 14:01
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de BACCHUS : Bacchus commence à s'écouter !
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 08:18
De Corse
Messages: 1187
Niveau : 30; EXP : 6
HP : 145 / 726
MP : 395 / 10920
Hors Ligne
Chères concitoyennes, chers concitoyens

Votre crédulité étant à la mesure de mes ambitions, je ne vois aucune raison de refréner un enthousiasme qui, à défaut d'être profitable à tous ne le sera, par souci d'équité, qu'à la cause que je défends et qui me tient à coeur : la mienne.
J'entrevois enfin l'énorme bénéfice que je peux en tirer. J' entends par là, le bénéfice moral que mon élection m'apportera, et par ici, l'utilisation que vos dons généreux me permettront d'envisager.
J'ai, vous pensez bien, plusieurs projets qui, d'ores et déjà, m'assureront votre soutien. Ils ne sont pas sans intérêt puisqu'ils ont eu l'avantage de réjouir ma famille, qui en rit encore.

- Tout d'abord, dans le souci de préserver la coutume, mon banquet d'investiture : il se fera au "Foutaise ", restaurant à prix prohibitifs très abordables dès lors qu'on ne voit pas la facture. Par mesure d'économie ( déjà ! ) , ne seront invités que ceux qui refusent de ne pas me suivre : ma famille proche.

- Je vais reprendre à mon compte, n'y voyez rien de malhonnête, l'idée d'un bulletin de santé, pour chacun des hommes politiques brigand, pardon, briguant le poste que j'obtiendrai, grâce à vous.Il faut évoluer: mon idée est celle d'une émission publique en direct, à laquelle l'invité politique sera soumis au détecteur de mensonge, avec questions des téléspectateurs. L'idée étant de moi, j'en serai dispensé d'office afin d'éviter les privilèges.

- Obligation, pour tous les hommes politiques sous mon rang , de payer leurs repas.C'est une décision qui sera très difficile à faire accepter, mais mon argument sera de poids : on travaille pour gagner son " " ( mettre l'aliment de votre choix entre les guillemets ), et il n'est pas normal de cumuler gros salaires et caviar.

-De la même manière, il sera normal qu'ils paient de leur poche les billets d'avion pour leur famille, maîtresses et l'épicier du quartier. Conserver ce privilège serait admettre que chaque ouvrier pourrait exiger des cars Pullman afin de faire venir leurs propres familles dans leurs usines.

- Afin de dynamiser les sessions parlementaires ( ou toute session coûtant très cher ), j'envisage le recrutement de vigiles vigilants afin de veiller à mainteniir éveillés l'attention parfois défaillante de ceux qui défendent vos droits avec compétence. En ce qui concerne mes droits à moi, je continuerai, seul, à être sur mes gardes.
Les détecteurs de fumée seront remplacés par des détecteurs de ronflements.

-Je restaurerai, et je trouve le mot bien choisi, une très ancienne coutume qui avait fait le bonheur des parisiens, il fut un temps : un repas mensuel, avec tous mes ministres, devant la porte de l'Elysée. Le peuple, contenu par des barrières, pourra y assister. Il pourra ainsi tester le coeur et la générosité de ses ministres en fonction des morceaux que ceux-ci leur accorderont. En ce qui me concerne, je ne fais jamais de déchets.

- Afin d'animer la vie politique et responsabiliser ses responsables qui ne sont pas forcément conscients de l'être, j'envisage fortement de mettre en pratique un nouveau jeu télévisuel auquel ils prendraient tous part: Toute grosse bêtise de la part de l'un d'entre eux, dans la mesure où il n'aura pas été possible de la dissimuler, fera l'objet d'un gage qui sera déterminé par l'ensemble des téléspectateurs ( Tirage du gage en direct , dans un chapeau, par une main innocente, dès qu'on en aura trouvé une )

- Obligation, pour tous les ministres, sans dérogations médicales, de défiler, le 14 juillet, à la tête des armées, en arborant cette banderole qu'ils porteront :
" Envoyer des militaires au combat, c'est bien ! Marcher à leur tête, c'est mieux ! "

Chères concitoyennes, chers concitoyens, j'ai porté à votre connaissance un avant-goût de mes projets que je concrétiserais peut-être, selon mon humeur et votre humour, si la visite des couloirs de l'Elysée m'en laisse le temps.
En espérant votre adhésion à ces idées, j'attire votre attention sur l'impérative nécessité de répondre avec enthousiasme à la collecte publique de fonds, en attendant le moment propice pour la rendre obligatoire , sans limite de contribution.

Et que vive la France, si elle réussit à s'en remettre.


Posté le : 06/10/2013 19:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La rubrique de BACCHUS : Bacchus commence à s'écouter !
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 19:08
De Belgique
Messages: 3205
Niveau : 44; EXP : 8
HP : 430 / 1077
MP : 1068 / 13409
Hors Ligne
Un programme qui se concrétise ! Tu gagnes en électeurs je pense. Continue sur cette voie (ou voix) ... bientôt élection de Bacchus 1er qui nous invitera à des somptueux banquets.

A bientôt ...

Couscous

Posté le : 07/10/2013 05:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
23 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 23

Plus ...