| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Animal - Poèmes - Textes
Poèmes : Animal
Publié par Daniel-M le 04-03-2019 21:40:00 ( 150 lectures ) Articles du même auteur



Perdu, je m’étais assoupi, sous un vieux chêne ou un érable, je ne sais plus.
Perdu et las, je me suis endormi, ou peut être m’étais-je évanoui,
Egaré quelque par, au fond de moi même, j’ai rêvé, peut être.
Rêvé des hommes et de leur stupidité, ou était ce de leur intelligence, je ne sais plus.
Perdu l’équilibre de mon équilibre, perdu les repères de mes pères, je ne sais plus non plus.

Endormis sous cette couronne, entre ciel et terre, communiant avec le peuple de l’herbe… J’ai rêvé, de choses que des elfes aux oreilles pointues m’avaient soufflées, ou peut être était ce le vent…
Quel songe étrange, où l’homme et l’animal se mélangent en de précieux échanges…
Endormis, j’ai sentis un souffle, une discrète présence.

Dans mon rêve, l’aigle voyait bien mieux et plus loin que moi.
Le cheval, malgré ses craintes et ses angoisses, était bien plus libre que moi.
Le chat, malgré ses absences et ses chasses, se souciait sincèrement de moi.
Le renard, agile et malin, par prudence et raison s’était éloigné de moi.
Les oiseaux, se sentaient de part ma seule présence, de vulnérables proies.

Dans ce rêve étrange, j’ai vue des vaches paisibles qui broutaient insouciantes, l’herbe d’un vaisseau qui faisait naufrage.
J’ai vue les baleines et leurs yeux, pleurant des larmes sèches s’écoulant dans la mer, s’enfuyant dans la hâte.
J’ai vue de drôles d’insectes, qui comme des mécaniques, rongeaient mon corps et ma tête, en me suggérant de mystérieux messages.
J’ai vue des troupeaux entiers d’éléphants centenaires, capitulant devant tant de bêtise de carnages et de haine.

Endormis, j’ai sentis un souffle, une discrète présence
Endormis, j’ai sentis une confiance, ce n’était pas le vent,
C’était un vieil ami fidèle, qui un jour m’avait appris
Que l’animal n’est pas de l’homme le minime sous-traitant
Mais une grande école où les choses importantes se disent avec des silences.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
mariam
Posté le: 08-03-2019 21:50  Mis à jour: 08-03-2019 21:50
Débutant
Inscrit le: 09-02-2019
De: 38 avenue 8 mai 1945
Contributions: 9
 Re: Animal
J'aime beaucoup! Surtout l'image de "l'herbe d'un vaisseau qui faisait naufrage"... mais encore:" une grande école où les choses importantes se disent avec des silences". Je connais mal le monde animal mais j'aime ce texte poétique raconté comme une histoire.
Daniel-M
Posté le: 09-03-2019 21:29  Mis à jour: 09-03-2019 21:29
Débutant
Inscrit le: 03-03-2019
De: Wasselonne
Contributions: 6
 Re: Animal
Merci ! Je ne suis pas un poète mais mon texte "Animal" est sincère et réellement vécu. Je ne pense pas pouvoir écrire encore des poésies ...
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
26 Personne(s) en ligne (3 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 26

Plus ...