| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> S'imaginer c'est autre chose que le vivre - Poèmes - Textes
Poèmes : S'imaginer c'est autre chose que le vivre
Publié par NicoG le 11-03-2020 12:00:00 ( 343 lectures ) Articles du même auteur



S'imaginer c'est autre chose que le vivre




Non … Non !
En vrai c’est pas comme sur la photo.
Ni vous ni moi ni personne d’autre.
La méchanceté ! Pfffff.
Qu’importe qui compte quiconque.
J’milite, pour qu’tout là haut ça sente ghetto.
Et qu’tout l’ghetto aille sentir là haut.
J’milite pour partager l’expérience par l’art.
L’espérance par l’or, remplacer générosité par devoir.
J’milite, images et lettres à dévorer comme des substances palliatives.
Ailleurs ici, partout ensemble les cages s’éclatent parfois.
La haine contre ce système où l’on ne récolte pas comme on sème.
Quand il nous pousse dans ses retranchements. Le savoir se partage.
Mais c’est la rage qu’on s’offre. Nos tranchées.
Et franchement même quand on s’aime, on saigne ensemble.
On signe, on ment, personnellement aucune mytho dans mes paroles quand elles s’adressent aux mômes.
Ouais vos enfants. Ces enfants qui volent et qu’les cages d’escaliers n’empêcheront pas de redescendre.
Alors coute que coute et coup pour coup je compte les lui rendre.
Shhhhuuuut, le système n’oublis pas que c’est de lui dont on parle.
J’vais pas m’pendre,
pas m’faire prendre à mon propre piège,
dans ce jeu où le système se plait à tous nous les tendre.
Et la haute sécurité patrouille loin des mauvais quartiers.
Mauvaise école pas de bol.
Larsins pour roll.
Bicrav pour vivre.
Les drogues courtisent l’amour qui sait plus trop ce que ça veut dire.
Et tout ça y’a personne pour en parler. Juste en parler.
Directe toute l’aide se tire, se cache, où donc se divertir ?
Sacrifiés pour rien dans ce jeu des rôles en bas des halls.
A 16 pige et pendu dans sa taule.
Qu’ce soit ta thèse ou ta tess (que t’es choisi de te taire)…
S’imaginer c’est autre chose que le vivre.



Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 03-04-2020 15:17  Mis à jour: 03-04-2020 15:17
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9430
 Re: S'imaginer c'est autre chose que le vivre
Citation :
Et franchement même quand on s’aime, on saigne ensemble.


Texte sombre et rempli d'images.On y sent un grand désespoir.
Je regrette de n'avoir pas suffisamment de temps pour te lire avec plus d'attention il faudra que je revienne sur ton poème;
Merci
Je te souhaite la bienvenue parmi nous et une longue route sur L'ORée des rêves.
Tu peux aller te présenter sur le forum "qui je suis"
Tu trouveras le règlement du site dans la section "L'ORée des rêves" que se trouve dans la barre de navigation, avec les forums, les ateliers, les concours et défis. ...
Pour une aide technique tu trouveras des explications et des réponses dans "aides techniques" dans la section "ateliers"
Visite, découvre et si tu as un problème demande de l'aide sur la box ou par MP, ta messagerie privée, dans le menu utilisateur à droite.
Merci pour ta participation.
Attention, je me sens désespérée car je viens de constater que tu as fait des dépôts en masse, alrs que le réglement prévois un texte par 24 h.
je viens de différer tes derniers poèmes ils sont programmés pour réapparaitre automatiquement ;
Pour les anciens je ne peux plus rien faire.

Merci de consulter le règlement du site
http://www.loree-des-reves.com/modules/pages/index.php?pagenum=2

.
Titi
Posté le: 03-04-2020 19:31  Mis à jour: 03-04-2020 19:31
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1618
 Re: S'imaginer c'est autre chose que le vivre
Plus que du désespoir, je ressens une terrible rage et une grande angoisse dans ton écrit, vis à vis ce monde dont certains sont exclus.

Mais exclus de quoi??? d'un monde virtuel ou les apparences comptent davantage que la réalité??.
Ou le paraitre est plus important que l'être??.

Finalement, les vrais exclus de la vraie vie, ne sont t-ils pas ceux qui survivent dans cette société d'inégalité où le but premier, enseigné dés son plus jeune âge, est de faire en sorte d'être le meilleur, donc forcement, au détriment de l'autre!!!

S'imaginer, c'est en effet autre chose que de le vivre, mais c'est quand l'on n'a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien, alors entre autre par le biais de la poésie, il nous encore donner la possibilité de rêver, de rêver et de rêver encore…..

Amitiés.


titi
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
46 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 46

Plus ...