| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> 93 - Poèmes - Textes
Poèmes : 93
Publié par Alan le 20-10-2021 11:09:11 ( 35 lectures ) Articles du même auteur



93 c la maison
moto lambo a fond
mon chibrax c du béton
poto fais passer l'chichon

habitué de la prison
cache la moula dans le caleçon
je vais voter benoît hamon
ta go est moche c un jambon

les poulets me colle au cul
les go me colle a la queue
chui une reusta dans l'milieu
j'ai éliminé la concu

ta cousine elle a un gros boul
ton cousin j'lui donne un coup d'boul
flingue sur la tampe t'as pas d'bol
je mange mes céréales dans un bol

93, 93 tiékar, QG
ta go jla prend jvais la gérer
marion maréchal en leuleu
elles pensent toutes à ma queue

93, 93 ,93, 93

jmange pas d'salade jmange des kebab
ramène la beuh jte paye en cash
avec les flics je joue à cache cache
avec ta cousine j'y vais cash

le 93 c la jungle
le 93 c la guerre
ramène la beuh
ou jte fais la guerre

roue arrière en moto
jroule sur les vieilles en vélo
je vole ta moto
et je goume tes potos

sur l'instru je m'exprime
loin de ce monde qui m'opprime
devant ta cousine je frime
même le commissaire me donne une prime

93, 93 tiékar, QG
ta go jla prend jvais la gérer
marion maréchal en leuleu
elles pensent toutes à ma queue

93, 93 ,93, 93

93, 93 tiékar, QG
ta go jla prend jvais la gérer
marion maréchal en leuleu
elles pensent toutes à ma queue

93, 93 ,93, 93

caillasse tes morts, ici c le 93

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 25-10-2021 10:49  Mis à jour: 25-10-2021 10:49
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9422
 Re: 93
lCitation :
e 93 c la jungle
le 93 c la guerre
ramène la beuh
ou jte fais la guerre


D'une tristesse infinie, un univers ou ne règne que la testostérone et pas de neurones.
Barbares, sexe sale et démence, violence.
Le contre coup , le coup de balancier n'est pas loin et nous allons tous en souffrir, car il faudra bien retrouver l'équilibre d'une société viable.
Même notre belle langue française est trainée dans la boue, c'est l'univers de la laideur et des barbares.
Cette image de la dégénérescence humaine n'est pas très poétique, écris nous vite un joli poème qui nous fasse du bien, quitte à rêver, quitte à imaginer.
Merci
LM
Alan
Posté le: 04-11-2021 22:00  Mis à jour: 04-11-2021 22:00
Débutant
Inscrit le: 20-10-2021
De: 93
Contributions: 2
 Re: 93
Oui désoler j'avais besoin d'exprimer ma rage, le 93 c vraiment la jungle. je suis en train de travaillé sur une chanson romantique sa va vous plaire je crois :D
Loriane
Posté le: 10-11-2021 10:45  Mis à jour: 10-11-2021 13:42
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9422
 Re: 93
Attention Alan, évite "sa va", c'est une très, très vilaine faute, écris ça va., de travailler. Surveille bien ton orthographe, pour trouver un job c'est essentiel. .

Tu as bien fait de te lâcher dans ton texte, mais embellissons la vie si possible.
Sais-tu que j'ai grandi à St Denis, dans le quartier du champs de course, devenu aujourd'hui le parc de la Courneuve mais voilà t il y a très longtemps, et crois moi c'était une banlieue ouvrière, simple et pauvre mais paisible, sans danger, ou les enfants jouaient heureux dans la rue, un banlieue faite de maisons modestes et heureuses. Notre plus grande richesse était une bonne éducation, la droiture, l’honnêtement, l'amour de la France et la volonté de ne pas nuire aux autres. Avec ses valeurs morales tout espoir était possible et le fut. Nous n'avions jamais souffert d'êtres pauvres, nous n'avions jamais envie de détruire, de nuire, mais une folle envie de construire.
Merci.

Mon "93" mon St Denis à moi :


http://www.loree-des-reves.com/module ... ws/article.php?storyid=49

http://www.loree-des-reves.com/module ... /article.php?storyid=1709

http://www.loree-des-reves.com/module ... /article.php?storyid=6122

Cela se passait là où se trouve maintenant la cité Floréal (enfin je crois) c'était un quartier de jardins ouvriers, un vrai paradis pour les enfants, et du coup pour leurs parents.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
33 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 33

Plus ...