| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Regain de femme à la St Valentin - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Regain de femme à la St Valentin
Publié par Loriane le 15-02-2012 09:30:00 ( 651 lectures ) Articles du même auteur




Regain de femme

Son âme sale m'avait rongée,
Mon amour brulé dans son acide
Tuée de ses fables, mots perfides
Friable, dans la peur abandonnée,
Appuyée sur un amour félon
Ma vie dissoute par son typhon
Mon essence de femme diluée,
Masque de malin, poison des doutes
Dans ce triste goutte à goutte
J'avais tant et tant reculé,
Qu'il semblait bien que jamais
vers l'homme, jamais,
je ne reviendrais.

Je cheminais mon abandon lent,
Figée lourde et transparente,
Devant le silence des yeux vides
Là, sans saveur, de vie absente,
Engluée dans une terre aride
Dans la nasse, si peu vivante,
Que j'en oubliais même d'espérer.
je me croyais pour toujours flétrie.
Bouchon, au creux de ma vague brisée
Femme cadenassée, ruinée en pluie
Quand de ton puissant regard limpide
Tu m'as cueillie.
Tu m'as dit, je t'aime, prends sur moi appui
Oublie.
Alors,
Parfumée de toi, reviens la vie.
De ton regard d'homme La lueur brûlante
Sous tes lourdes et dorées boucles de soie
Je frémis
Encore craintive, mais frissonnante,
Le corps en éveil, le cœur aux frimas,
Je gémis.
De tes yeux bleus, la lueur apaisante,
Me dit l'espoir, mes rêves d'autrefois,
Je te suis
Tu es là, je ne suis plus errante,
Sur ta peau, je suis revenue chez moi,
Je revis.
Tes mains impriment sur mon ventre,
Le retour des tressaillements de joie,
J'obéis.
Moissonnons nos amours troublantes
Magiques unions tendres de nos émois
Je souris
Je suis nuée, câline et amante,
Le bonheur de l'autre est notre loi,
je m'unis
A toi,
Mon ami.

Lydia Maleville

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 38

Plus ...