| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> La Sainte-Chapelle - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : La Sainte-Chapelle
Publié par ironik le 21-10-2012 21:47:18 ( 1013 lectures ) Articles du même auteur



La Sainte-Chapelle

A la manière des troubadours

Sire ! Ô sire adoré, je te dédie ces mots,
Ces paroles scandées et ces quelques propos,
Dont aucun ne sera jamais digne de toi,
De ton rêgne si juste, au-dessus de tout roi,
De tes exploits passés qui te surviveront
Dans la pierre figés à l’épreuve des âges,
De tes monuments qui le temps traverseront.
Louis IX le roi Saint, je chante tes ouvrages.

S’étale longuement le pays de tes pères
Sur d’innombrables lieux, sur d’innombrables terres :
La Provence et ses jours où le temps ne s’écoule
La Bretagne et ses flots, son ondée et sa houle,
La Vendée éternelle et l’océan d’azur,
L’Aquitaine et ses champs aux vastes reflets d’or,
L’Alsace et la Loraine et leurs blondes frisures
Et la belle Paris qui jamais ne s’endort.

Ces pays vallonés, ces contrées de la mer,
Ces terres habitées, ces villes éphémères,
Toutes sont unifiées sous une même loi,
Sous un même parler, sous une même foi.
Aux quatre coins de France, ô pays adoré
S’érigent les maisons de notre grand Seigneur ;
Les clochers élevés, mêlés aux cieux dorés,
Aux astres de la nuit, annonce sa grandeur.

La beauté est à Rheims, à Rouan la puissance,
A Chartres l’harmonie, à Strasbourg la violence ;
Amiens a la pâleur de l’aube s’éplorant,
Metz la force de ses inébralables pans ;
Ces parvis cathédraux, par leur seule grandeur,
Egalent le parvis cathédral de Paris ;
Mais ces maisons de Dieu perdent toute splendeur
Face au cloitre érigé par le grand Saint-Louis.

L’Île de la Cité abrite une chappelle
Que Pierre de Montreuil bâtit pour l’Eternel,
Et pour son pieux Seigneur, et pour ses pieux servants,
Et pour tous les esprits pourvu qu’ils soient fervents.
Elle étend ses beautés sur un double degré :
Le premier est pour tous, qu’importe la naissance,
La richesse ou le nom, la gloire ou la bonté,
La noblesse ou le sang, le rang ou l’ascendance.


Le second des niveaux, celui du souverain,
Est un lieu de prière, est un havre serein :
Il vint se recueillir sous la voute élevée,
Sous le roc éternel par les maîtres gravé,
Sous les scènes narrées de l’histoire sacrée,
Sous le verre divin aux innombrables teintes,
Aux tons illuminés, aux coloris nacrés.
Quel endroit merveilleux que la Chappelle Sainte.

Rien ne peut égaler l’écoute des cantiques,
D’un Te Deum chanté par les chœurs véridiques
Qui font sonner la pierre et le sol cathédral,
Qui ébranlent les cœurs de leurs voix gutturales
Et le Seigneur des cieux semblent toucher l’esprit,
Lorsque l’homme d’église, d’un ton homélitique,
Récite l’Evangile et ses versets apprits :
Il semble descendu dans ce lieu magnifique.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
astre
Posté le: 22-10-2012 01:14  Mis à jour: 22-10-2012 01:14
Plume d'Or
Inscrit le: 20-05-2012
De: Neuchâtel(CH)
Contributions: 79
 Re: La Sainte-Chapelle
J'aime particulièrement les souvenirs de quelques chapelles.
Comme si lors de la lecture de ton poème je faisais le tour de tous ces lieux Divin.
Beaucoup de travail pour celui-ci et je t'en félicite...
Bravos
ironik
Posté le: 22-10-2012 08:20  Mis à jour: 22-10-2012 08:20
Plume d'Or
Inscrit le: 13-06-2012
De:
Contributions: 77
 Re: La Sainte-Chapelle
Merci astre!

Cela fait plaisir de te voir à nouveau! :)
Iktomi
Posté le: 24-10-2012 18:17  Mis à jour: 24-10-2012 18:17
Modérateur
Inscrit le: 11-01-2012
De: Rivière du mât
Contributions: 683
 Re: La Sainte-Chapelle
La beauté est à Rheims, à Rouan la puissance

Rassure-nous : tu as écrit Reims et Rouen comme ça pour évoquer la graphie médiévale ?
Loriane
Posté le: 25-10-2012 22:07  Mis à jour: 25-10-2012 22:08
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9074
 Re: La Sainte-Chapelle
La belle élégance dans ce saut de 8 siècles en arrière.
C'est bien maîtrisé et bien agréable à lire monsieur le troubadour..
La grâce du temps des cathédrales nous est bien rendue.
La saine chapelle, la beauté à l'état pur.
Sur la forme rien à dire, Il y a beaucoup de travail derrière cette harmonie
J'aime vraiment beaucoup cette ambiance.
Merci pour le voyage.
ironik
Posté le: 27-10-2012 22:04  Mis à jour: 27-10-2012 22:04
Plume d'Or
Inscrit le: 13-06-2012
De:
Contributions: 77
 Re: La Sainte-Chapelle
Je n'aime pas rassurer les gens. ;)
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
40 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 40

Plus ...