| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> S'interroger sur l'existence? Ou exister sans interrogation? - Poèmes - Textes
Poèmes : S'interroger sur l'existence? Ou exister sans interrogation?
Publié par Aletheia le 03-06-2013 12:00:00 ( 1847 lectures ) Articles du même auteur



J’étais, je suis, je serai.
Suis-je toujours ce que j’étais ?
Serai-je toujours ce que je suis ?
Deviendrai-je ce que j’étais ?

Si je devenais ce que j’étais,
Vivrais-je ?
Et si je devenais ce que je devrais être,
Vivrais-je ?

Devrait-on être ce que les autres veulent que nous soyons ?
Devrait-on être ce que nous croyons être ?
Ou devrait-on être ce que nous sommes vraiment ?
Vivrions-nous si nous étions ce que nous sommes réellement ?

Je suis ce que j’essaye d’être.
J’étais ce que je ne veux plus être.
Je suis mon chemin pour être ce que je suis.
Je serai enfin ce que je veux être.

Mais finalement, pourquoi sommes-nous ?
Pourquoi vivons-nous ?
Bonne ou mauvaise sensation ?
Etre ou ne pas être, telle est ma question…

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
lucinda
Posté le: 25-05-2013 21:14  Mis à jour: 25-05-2013 21:15
Plume d'Argent
Inscrit le: 05-04-2012
De:
Contributions: 137
 Re: S'interroger sur l'existence? Ou exister sa...
Lorsque j'ai lu votre poème, je l'ai direct associé à une citation de Descartes dans Méditation métaphysiques : "Je trouve ici que la pensée est un attribut qui m'appartient. Elle seule ne peut-être détacher de moi. Je suis, j'existe; cela est certain, mais combien de temps?"
Vous maitrisez très bien la figure de rhétorique et votre plume est fluide.
J'ai bien aimé votre poème.
Merci,
Luciole

Répons(s) Auteur Posté le
 Re: S'interroger sur l'existence? Ou exister sa... Aletheia 25-05-2013 21:24

Auteur Commentaire en débat
Bacchus
Posté le: 03-06-2013 12:18  Mis à jour: 03-06-2013 12:18
Modérateur
Inscrit le: 03-05-2012
De: Corse
Contributions: 1186
 Re: S'interroger sur l'existence? Ou exister sa...
Nous ne sommes jamais vraiment ce que les autres croient que nous sommes.
Nous sommes également différents de ce que nous croyons que les autres pensent que nous croyons être.
Nous sommes souvent bien différents de ce que nous pensons être et nous avons beaucoup de mal à être ce que nous voudrions être.
Mais nous sommes tels que nous sommes, en somme.

Répons(s) Auteur Posté le
 Re: S'interroger sur l'existence? Ou exister sa... Aletheia 03-06-2013 20:15

Auteur Commentaire en débat
wildpath09
Posté le: 03-06-2013 12:26  Mis à jour: 03-06-2013 13:25
Plume d'Argent
Inscrit le: 19-05-2013
De: pau
Contributions: 60
 Re: S'interroger sur l'existence? Ou exister sa...
Bouillon de Doute?

La présure de ce Descartes semble avoir fait un fromage du bon lait originel nourricier.....

....sûrement une recette pour...se faire les dents!...

...ou des cheveux blancs....

Il manque vraiment à l'Occident (quand donc a-t-il été égaré ?) le petit manuel du vivre.....

Mais dans ton poème la démarche est fidèle....
Un peu dommage que le titre soit une dualité
Noir/Blanc ou Charybde/Scylla...
Peut-être une mise en évidence de la voie sans issue.....
Shakespeare l'a fait, mais là c'était du théatre, de la fiction...
Où est la voie du milieu avec les milliards de nuances qui sont autant de facettes étincelantes du diamant La Vie?

Soleil amical
Wild

Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 03-06-2013 14:43  Mis à jour: 03-06-2013 14:43
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9076
 Re: S'interroger sur l'existence? Ou exister sa...
Toutes ces questions sont la preuve d'une belle vie intérieure.
Félicitations.
Citation :
Devrait-on être ce que les autres veulent que nous soyons ?

La réponse est simple : NON. et NON et NON.
Citation :
Devrait-on être ce que nous croyons être ?

réponse sans aucun doute : NON
Nous sommes le résultat d'une interaction originale qui n'appartient qu'à nous, ce qui fait la multitude humaine.
Nous sommes le résultat très complexe, la conjonction entre notre génétique, notre héritage familial, notre environnement sociétal, notre sexe, notre culture, notre instruction, nos exemples familiaux, notre place dans la fratrie, notre nom, notre prénom, notre aspect physique, notre santé physique, intellectuelle, notre nourriture, notre chimie biologique, notre sexualité, nos diverses expériences, nos traumatismes, échecs, succès, nos affects, le climat sous lequel nous vivons .... c'est d'une telle complexité que chacun est un résultat unique.
Notre libre-arbitre se réduit à peau de chagrin, et c'est pour cela aussi que nous sommes différents jour après jour sans pouvoir toujours nous projeter dans le futur, car il y a dans notre devenir un mystère qui nous échappe, jamais nous ne pouvons dire, demain je serai comme si ..., dans telle situation je serai ainsi ...
La vie est une école, un long apprentissage, et notre propre découverte nous occupe beaucoup.
Une partie de nous, nous échappe et nous passons notre vie à en faire le tour, à tenter de se l'approprier, à l'intégrer, pour en partie la contrôler.
Merci

Répons(s) Auteur Posté le
 Re: S'interroger sur l'existence? Ou exister sa... Aletheia 03-06-2013 20:14

Auteur Commentaire en débat
emma
Posté le: 04-06-2013 19:15  Mis à jour: 04-06-2013 19:15
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1494
 Re: S'interroger sur l'existence? Ou exister sa...
J'ai aimé ce texte sous forme de questionnements. Passé, présent, futur se mélangent à la recherche de ce qui est permanent au travers du temps.

J'ai aimé cette lecture !
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
36 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 36

Plus ...