| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Civilisation moribonde : - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Civilisation moribonde :
Publié par dominic913 le 14-06-2013 12:13:16 ( 771 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes confirmés



Alors que je contemple les ruines de se monde qui se meurt, je pleure ceux dont la folie nous a entrainé au-delà des limites de l'entendement. Alors que je cherche vainement cet espoir indécent, mille fantômes de la Nuit s'abattent sur cette Terre fissurée par d'innombrables morcellements. Alors que j'appelle cette Obscurité moribonde avec insistance, je perçois les rires déments de ces âmes Damnées qui la déchirent avec acharnement. Et je regarde dès lors cette œuvre destructrice se répandre progressivement ; et impuissant à juguler les fléaux dont ils sont les derniers survivants, je ne peux que déplorer les excès de ces humains qui les ont condamnés à dévorer cette contrée irrémédiablement.
Nous ne sommes que des Enfants face au Néant engendré par notre Humanité insouciante. Combien de fois avons nous tenté de modifier la permanence de cet Univers sublime et terrifiant ? Nous avons tous été des apprentis-sorciers, trop longtemps impuissants à ne pas multiplier les profondes cicatrices que nous lui avons infligé délibérément. Nous n'avons été que des Etres dont l'intelligence n'a jamais su se contenter des bienfaits de cette Nature que nous avons détruite progressivement.
Or, aujourd'hui que nous avons atteint cet Apocalypse qui nous extermine fiévreusement, nous tentons timidement de repousser ces Démons véhéments. Incrédules, nous découvrons sans cesse de nouveaux bouleversements issus de notre imagination sidérante. Et nous craignons pour ceux que nous aimons alors que nous les avons déjà condamné à l'ultime anéantissement. Cette Terre est effectivement sur le point de périr sous le poids de nos péchés sublimés orgueilleusement. Et nous ne pouvons que disparaitre sous les ruines de cette Civilisation qui n'a pas su protéger son environnement ; et qui se meurt d'avoir trop cru en sa toute puissance.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 14-06-2013 16:10  Mis à jour: 14-06-2013 18:40
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9132
 Re: Civilisation moribonde :
Les chant désespérés étant les plus beaux, selon le poète, c'est très beau !
Merci
Iktomi
Posté le: 14-06-2013 16:53  Mis à jour: 14-06-2013 16:53
Modérateur
Inscrit le: 11-01-2012
De: Rivière du mât
Contributions: 682
 Re: Civilisation moribonde :
Paul Valéry l'avait déjà dit : « Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles »
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
57 Personne(s) en ligne (23 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 57

Plus ...