| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Rêver à cette paix - Poèmes - Textes
Poèmes : Rêver à cette paix
Publié par modepoete le 25-05-2012 10:30:00 ( 569 lectures ) Articles du même auteur




Je me suis essuyé sur le tapis
Des mois dépoussiérant ma vie
Ruines du passé de mon esprit
Installé devant la porte d’une mémoire
Pour attendre que s’ouvre son grimoire

Au salon de ma maison
Tout mon fond sentait le bon
Le bon ton sous mes talons
Mentalité pour toujours étonner
L’invité qui là, voulait se reposer

La musique chantait bucolique
L’authentique des vers romantiques
Lunatique non, passion fantastique
Les vers on les buvait circonspect
Dans l’alcool fin du bon respect

On s’invitait à rester là le soir
Les yeux couchés sur le grand noir
Quand les fantômes laissent voir
Les squelettes de ces cadavres
Vos mots perdus dans leur fond d’havre

Des flammes de bougeoirs; les rêves
Scintillent sur les âmes qui s’élèvent
Des campagnes d’écriture trop brèves
Au matin on se lève amoureux de la nuit
Pour garder le mot dévoué qui vous fuit

On déjeune de ces flocons de poésie
Votre esprit malin au matin n’est rassis
Dans son bol de mots une touche d’envie
Se nourrir des rêveries pour partir de bon pied
Vers les sonnets d’une pensée qui vous sied

On refait son lit, le recouvre de ses quatrains
Dans la chambre soucieuse de vos refrains
Quand vous rangez vos secrets pour le demain
Ceux d’une raison détachée de sa malédiction
Pour secouer l’émotion de sa liturgique tradition

Au pied de porte d’une rime, dernier regard
Vers ce qui déjà, est un passé hagard
Qui vous laisse là, départ vers un quai de gare
Celui de votre avenir, sera-t-il bon devenir
Pour ré-ouvrir sans peine le grimoire de votre désir
☼₣€


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 38

Plus ...