| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Presque tout sur Noël - Essais confirmés - Textes
Essais confirmés : Presque tout sur Noël
Publié par Loriane le 19-12-2015 19:10:00 ( 947 lectures ) Articles du même auteur



NOËL


Fête solennelle de la naissance de Jésus-Christ, Noël est célébré le 25 décembre dans toutes les Églises chrétiennes depuis le IVe siècle. Cette date était alors celle de la fête païenne du solstice d'hiver appelée « Naissance en latin, Natale du soleil », car celui-ci semble reprendre vie lorsque les jours s'allongent à nouveau. À Rome, l'Église a adopté cette coutume fort populaire, d'origine orientale, qui venait de s'imposer dans le calendrier civil, en lui donnant un sens nouveau : celui du Natale origine du mot français Noël du Sauveur, que la Bible désigne comme le « Soleil de justice » et la « Lumière du monde ». Cette institution allait dans le sens du syncrétisme de Constantin les fidèles des deux cultes chômaient le même jour et dans celui du concile de Nicée, qui venait de réaffirmer la divinité du Christ ; aussi l'extension de cette fête fut-elle rapide dans toutes les Églises chrétiennes.
La fête de Noël n'est donc pas, à proprement parler, l'anniversaire de la naissance de Jésus, dont on ignore la date, mais la célébration du Seigneur venant dans le monde. Les prières liturgiques et les sermons des évêques de ces siècles insistent sur la signification « mystique » de cette solennité : Dieu se fait homme pour sauver l'humanité et la mener à sa pleine réalisation dans le Royaume des cieux.
Mais la piété des fidèles s'est attachée plus volontiers à la lettre des récits évangéliques de la naissance de Jésus et a fait de Noël la plus populaire des fêtes chrétiennes : de Bethléem, où les pèlerins se rendaient, dans la nuit, à la grotte de la Nativité, la coutume s'est répandue en Occident de célébrer une première messe à minuit la liturgie romaine connaît une deuxième messe à l'aurore et une troisième dans la journée. Le Moyen Âge a imaginé, dans les églises, des représentations de la grotte crèches vivantes, à la manière des « mystères » de l'époque, ou statuettes qui sont à l'origine des célèbres santons de Provence. L'Église a accepté cette expression de la joie et de la piété des fidèles, tout en rappelant que le « mystère » de Noël doit s'éclairer à la lumière de Pâques.

On appelle temps de Noël la période qui va du 25 décembre au dimanche après l'Épiphanie. RobertCabié

Rites et coutumes

La date tant attendue du 24 décembre approche à grands pas, nos yeux recommencent à briller comme chaque année, et nous nous impatientions quant au passage du plus grand des voyageurs, le Père Noël ! Le tour du monde en 24h c’est pas donné à tout le monde ! Celui-ci reste vaste, nombreux sont les pays, et bien sûr, personne ne fête ce moment de la même façon. Et si on plongeait dans l’univers féérique de Noël, à travers ses traditions, coutumes, etc. Les 15 anecdotes sur Noël, c’est par ici !

1 – Suivant le pays où nous vivons, notre célèbre Père Noël ne porte pas le même nom. Du célèbre Santa Claus des Etats Unis, au Father Christmas Anglais, Saint Nicholas ou Chrstkung pour nos amis Belges et Allemands, le gentil Papa Noël Brésilien, voir les étranges Jouluvana Estonien et Did Moroz Ukrainien, il n’y a qu’un pas.
2 – Bien qu’il y ait plusieurs versions, le Père Noël tire ses origines de Saint Nicolas que nous connaissons bien en Lorraine ! Saint Nicolas ramenait des bonbons ou jouets aux enfants gentils, et son acolyte le Père Fouettard donnait du charbon aux méchants. Saint Nicolas voyageait à dos d’âne, ce qui posait un petit problème, de ce fait un Américain du nom de Clément Moore, écrivit en 1821 un conte de Noël, où un homme barbu, distribuait des cadeaux aux enfants à travers le monde, tiré par des rennes. Le début de la légende du Père Noël était née ! Son rouge grâce à Coca Cola, juste une légende…
3 – Lors de sa parution l’auteur parlait bien d’une résidence en Finlande à Rovaniemi, mais ce lieu d’habitation a toujours été controversé, car tout le monde veut s’approprier la résidence de ce gros barbu ! Pour les Américains il vit au pôle Nord, l’île Christmas (Australie) s’est déclarée résidence secondaire du père Noël, les Norvégiens parlent d’une habitation à Døbrak à 50km d’Oslo, où au Groenland pour les Danois. Quoi qu’il en soit, le village du Père Noël est bien à Rovaniemi en Laponie Finlandaise !
4 – Comme le veut la tradition, il faut bien sûr envoyer sa lettre au Père Noël pour l’informer de ce que l’on souhaite, mais où? Dans de nombreux pays, il suffit d’inscrire sur son enveloppe « Père Noël, Pôle Nord ou Laponie » pour que votre lettre soit acheminée. Pour l’appeler, le célèbre 08-36-65-65-65 (S’il marche encore!)
5 – Saviez-vous que la Buche de Noël est une tradition Française? Autrefois, la buche ne se mangeait pas, et n’était autre qu’une vraie buche de bois, que l’on coupait avant les fêtes puis que l’on mettait au feu en rentrant de la messe de minuit, afin qu’elle brûle jusqu’au lendemain. Les restes étaient conservées toute l’année, pour protéger la maison, puis remis au feu l’année suivante avec la nouvelle bûche. Je passe sur les bénédictions de la buche dans le feu ! Pour ce qu’il en est de la pâtisserie, elle vu le jour en 1945.
6 – C’est en 1521, que le fameux sapin de Noël fit son apparition, et en Alsace ! A cette époque, les habitants étaient autorisés à couper, le 21 décembre lors de la Saint Thomas, les arbres encore vert, et à les décorer de roses, pommes confiseries ou petits gâteaux. Petit à petit, la coutume s’est implantée en Allemagne, Autriche, et au reste de la France, puis jusqu’au château de Windsor au Royaume Uni, où la reine Victoria et son mari le prince Albert, introduisirent cette tradition dans le château de la cour.
7 – Pour ce qu’il en est de la décoration moderne du sapin, la tradition des boules vient de Moselle (Et oui chez nous ). Jusqu’aux années 1850, le sapin était généralement décoré avec des pommes, rappelant ainsi Adam et Eve. Malheureusement, en 1858, une grande sécheresse s’abattu sur Moselle et le Nord des Vosges, et priva les sapins de leurs fameuses décorations. C’est à ce moment là qu’un verrier eu l’idée de souffler des boules de verre et de les accrocher aux arbres en remplacement. Bien qu’une autre légende veuille que les premières boules viennent d’Allemagne 11ans avant, je garde celle qui dit que notre Moselle est à l’origine des décorations du monde entier !
8 – En Pologne, lors du dîner du réveillon, les hôtes laissent toujours une place vide à leur table, simplement au cas où une personne viendrait à être seul ce soir là, et puisse venir partager le repas. Comme ils disent, personne ne doit être seul à Noël.
9 – Dans certains pays, ce n’est pas le Père Noël qui ramène les cadeaux. En Espagne par exemple, ce sont les Rois Mages le 6 janvier, en Suède c’est Jul Tomte le petit lutin, et Befana la sorcière en Italie.
10 – Lorsque nous sommes enfants, nous laissons toujours le 24 décembre au soir, un verre de lait et des gâteaux pour que le père Noël se ravitaille avant de repartir, mais en Irlande on ne laisse pas la même chose. La tradition veut qu’on lui laisse comme collation, une Guinness, un verre de whisky, ou du pain de viande !
11 – Pour rester dans l’originalité, depuis 350 ans, le président Estonien déclare « la grève de Noël ». A ce moment là, tout le monde se rend au sauna avant la soirée du réveillon, afin de déguster du porc avec de la choucroute, du pain d’épice et arrosé d’une petite bière ! Après, les restes sont laissés sur la table jusqu’au lendemain matin afin de chasser les mauvais esprit.
12 – Le calendrier de l’Aven que l’on accroche tous dans nos maisons à partir du 1er décembre, est d’origine Allemande, et servait à faire patienter les enfants jusqu’à Noël. Par contre, pas de chocolats ou petits cadeaux à l’intérieur, mais plutôt des images religieuse, comportant une phrase de l’Evangile ou une incitation à la bonne action. Pas sûr que cela marche encore de nos jours…
13 -La tradition religieuse de Noël en Irlande, veut que chaque Irlandais allument des bougies aux fenêtres. A l’origine, cela était un signe d’accueil à Marie et Joseph. La coutume veut que chaque bougie soit allumée par la plus jeune de la maison, et ne soit soufflée que par une personne répondant au prénom de Marie. Pratique non?
14 – En Australie, pas de neige, gants ou bonnets pour Noël ! C’est plus maillot de bain, et direction Bondi beach à Sydney, où se retrouvent jusqu’à 40 000 personnes ce jour là !
15 – Pour finir, je vais peut être casser un mythe mais le Père Noël… ben il existe et vous pouvez le suivre ! hi hi hi hi



Voyageusement

Dans le monde entier, le mois de décembre signifie fêtes de famille et festivités … quelque soit la culture du pays !
Certains sont religieux, d’autres pas et d’autres pratiquent des traditions qui s’appliquent depuis des siècles !
Ci-dessous, vous trouverez un mélange de festivités et d’anecdotes amusantes sur ce mois qui laisse place à la magie.

- L’almanach prédit que s’il neige le jour de Noel, le jour de Pâques sera doux, vert et ensoleillé !
- Le mot «Décembre» vient du latin decem, le dixième mois du calendrier romain.
- Le mot « Noël » vient d’une tradition scandinave qui est de couper et de bruler un arbre pour le solstice d’hiver – cette tradition s’étendait sur 12 jours.
- Le 12 Décembre est « Poinsettia Day », une journée dédiée à Joël Poinsett – physique botaniste américain décédé ce jour – qui avait donné son nom à la plante désormais connu sous le nom d’Euphorbia pulcherrima.
- Saint-Nicolas, qui fut rebaptisé plus tard le Père Noël était à l’origine le saint patron des enfants, des meilleurs amis. … et des préteurs sur gage!
- Le 28 Décembre, est considéré par certains comme le jour de l’année le plus malchanceux.
- Le premier arbre de Noël artificiel a vu le jour en Allemagne, décoré de plumes d’oie teintées en vert!
- Le jour de Noël, les araignées (et leurs toiles) sont considérées comme bon présage.
- L’utilisation des décorations de Noël a une signification bien particulière. Les bougies représentent la lumière du monde, l’étoile au sommet de l’arbre rappelle la toute première veille de Noël et sucres d’orges de Noël symbolisent le bâton du berger.
- « Jingle Bells » a été composé en 1857… mais pas pour Noël ! A l’origine, ce devait être le chant du Thanksgiving américain !
- En 1647, Oliver Cromwell, chef des puritains anglais, interdît les fêtes de Noël car les vacances étaient considérées comme immorales lorsqu’elles tombaient un jour de fête religieuse. Toute personne qui décidait d’outrepasser cette interdiction était arrêtée! Les célébrations ont commencé à partir de 1660.
- Une ancienne légende dit que les animaux sauvages peuvent parler la langue de l’homme la veille de Noël…


Noël en Espagne


Joyeux Noël" en espagnol se dit : "Feliz Navidad" ~
Les fêtes de Noël espagnoles commencent à la mi-décembre et se clôturent en beauté le 6 janvier, pour le "jour des rois".
En effet, même si "Papa Noël" est de plus en plus populaire, ce sont traditionnellement les rois mages qui apportent les cadeaux aux enfants à l'aube du 6 janvier, jour
férié en Espagne. Et puisque le peuple espagnol aime faire la fête, ce sont donc 3 réveillons de fêtes qui sont désormais célébrés en famille et entre amis.
Avant Noël, les maisons s'emplissent de gourmandises toujours prêtes pour régaler les visiteurs. Mantecados, polvorones, roscos (biscuits au vin) sont offerts aux amis invités à boire un verre de Malaga ou autre douceur. Un peu partout on voit s’installer des marchés de noël sur toutes les
places.On y trouve pleins d’idées de petits objets, des décorations et des personnages de crèche, des décorations et une multitude de jouets et des produits artisanat.Le premier dîner de fête est familial : c'est la Nochebuena (bonne nuit) du 24 décembre au soir. Il n'existe pas de menu de Réveillon à proprement parler, mais les fruits de mer, volaille farcie et confiseries, sont de plus en plus commun en Espagne. Les traditions culinaires varient d'une province à l'autre mais le plat principal est souvent une dinde ou un ragoût de chevreau. A cette époque de l’année on peut déguster un grand nombre de
friandises mais la star incontestée et le « turron » nougat.



Cliquez pour afficher l



Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l




Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l





Cliquez pour afficher l

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 21-12-2015 10:19  Mis à jour: 21-12-2015 10:19
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2055
 Re: Presque tout sur Noël
Chère Loriane,

Comme j'aime lire tous les textes que tu nous proposes. Je suis très admiratif de l'amour qui est le tien de la langue française et de ta fidélité au partage des savoirs que tu honores tant. La vraie liberté est le partage des savoirs.
Je profite de ce moment de lecture pour te souhaiter un joyeux Noël personnel. Qu'il t'apporte un bonheur inoui au milieu de toutes celles et de tous ceux qui te sont chers.
Prend bien soin de toi. Eh, de manière très égoïste, je désire encore et encore te lire et connaître des moments de bonheur ici.

Je t'embrasse.
Joyeux Noël.

Amitiés de Paris où je me trouve jsuqu'à demain.

Jacques
Loriane
Posté le: 22-12-2015 17:24  Mis à jour: 22-12-2015 17:24
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9132
 Re: Presque tout sur Noël
Et moi, mon cher Jacques combien j'aime voir sous mes textes tes commentaires si chaleureux et qui me touchent par leur esprit de communion et leur délicate gentillesse.
Ce partage aimable donne tout son sens à nos écrits faits dans la solitude et qui soudain deviennent une belle rencontre.
Merci de savoir si bien communiquer et nous réchauffer le coeur.
Le savoir, la découverte, les différences ... la culture en résumé, est le beau lieu de nos rencontres qui donne tout son sens à L'ORée des rêves.
Donnez moi vite ce que je ne sais pas, avec joie je vous offre ce que je sais.
Mille mercis et plein de poutous de Noël.
LM
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
45 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 45

Plus ...