| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Sur les chemins du bien - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Sur les chemins du bien
Publié par modepoete le 22-02-2018 14:41:35 ( 49 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l






Rentrant chez moi, acteur d’un grand démêlé
Rien ne serait plus, un instant compensable
Mais le devenir d’un nouveau fait Impérissable
Si ma conscience radicale pouvait tout démanteler

Ma pensée divaguait en modes caudaux
Se rabâchaient toutes ces histoires détestables
Mais ma vérité resterait-elle impérissable
J’étais prêt à ne faire fier, aucun de ces cadeaux

Ne pas céder, serait-ceavantage de mon bel avatar
Quand mon âme voguera, sur l’insurpassable
Et que ma vérité devient, source intarissable
Pour produire le bon effluent, du bon nectar

Je ne suis égoïste et j’ai soif de partage
Sur vos pensées, que je ne pense Infroissables
Prêtes à se sauver, des discours Inguérissable
C’est ainsi que je puis, vous inviter à mon jumelage

Non n’en faites rien, si vous le quémander
Ne vous croyez pas, un obligé Irresponsable
Je ferai de vous un être trop méconnaissable
Ce que j’ai à dire, n’est pas à marchander

Ma besace se coule, du bouquet ravitailleur
Pour vos âmes, aux senteurs convertissables
Qui parfument, toutes vos idées bannissables
Restez quiets, elle n’accepte les vils resquilleurs

Marchez sage, car au pas franchi plus d’alternance
Dans votre esprit, seul le bien sera Importable
Car le mal, ce mal ne nous sera plus Imputable
Vous ne suivrez en tout temps que cette ordonnance

Et la vie, votre vie gravira les chemins du serpentin
Qui conduit à la chausse du bien, rejetez l’Inadaptable
Car en tout point du parcours, vous serez inexécutable
Et vous resterez cloué, au grand mal du vil strapontin

Vous marcherez, vers les grandes vallées silencieuses
Au sain de paysage, de chemins exquis et Confortables
Vous n’aurez plus le loisir, des amertumes Inéluctables
Seule cette paix intérieure, ô pensée ! Tu seras solliciteuse

Ton univers s’enrichira, des accents de la flore
Sur ta route tu rivaliseras de causes défendables
Tu deviendras être de bien, réputé abordable
Ta raison du bien jaillira, en floraison comme un folklore

Ne t’inquiètes pas, ta pensée ne sera plus nomade
Tu entretiendras des propos, à ce sujet remarquable
Et ton âme ne connaîtra, qu’une vertu charitable
En s’alimentant d’un breuvage, autre qu’une vile panade

Non ! Ton action ne sera pas, considérée imposture
Car pour trouver le bien, quitter le mal est Inévitable
Une dernière prenant le bien, le mal sera Inexcusable
En cela Je ne crois que ton âme, ton corps soit immature
ƒC

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
28 Personne(s) en ligne (3 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 28

Plus ...