| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Reponse au défi du 17 février 2018 ( Venise sans ses eaux!!!!) - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Reponse au défi du 17 février 2018 ( Venise sans ses eaux!!!!)
Publié par Titi le 22-02-2018 19:10:00 ( 77 lectures ) Articles du même auteur



J'ai honteusement plagié la chanson écrite par Françoise Dorin et mise en musique par Charles.Aznavour, ''Que c'est triste Venise'' pour répondre au défi d'Isté du 17 février 2018


C'est presque identique!!!il........ ne manque que leurs talents!!!!''

A consommer sur l'air de la chanson

Que c’est triste Venise
Quand il manque la flotte
Que c’est triste Venise
Quand l’eau ne coule plus

On cherche les canaux
D’ailleurs j’ai mis les bottes
On voudrait patouiller
Mais on ne le peut plus

Que c’est triste Venise
Lorsque des branquignoles
Venus s’en s’renseigner
N’en croient pas même leurs yeux

Et que dès lors, amères,
En voyant les gondoles
Figées, ils gueulent alors,
Et en appellent aux cieux


Les musées les églises
Cela les insupporte
Inutile d’insister
Les Turons* sont déçus

Que c’est triste Venise
Quand C.. comme la lune
Titi en slip de bain
Attend l’acqua alta

Risquant avec la brise
A poil sur la lagune
Un rhume de fessier
Dont on n’se remet pas

Adieu, tous les couillons
Qui viennent et qui ressortent
Gueulant: si j’avais su
Moi j’aurai pas venu

Que c’est triste Venise
Quand il manque la flotte
Que c’est triste Venise
Quand l’eau ne coule plus



•Tribu gauloises ayant occupé la Touraine

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
34 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 34

Plus ...