| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les prévisions d'apocalypse [Les Forums - Société]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Les prévisions d'apocalypse
Administrateur
Inscrit:
14/12/2011 15:49
De Montpellier
Messages: 9276
Niveau : 63; EXP : 44
HP : 936 / 1561
MP : 3092 / 42950
Hors Ligne

Le 21 Décembre 2012 une nouvelle fin du monde, l'apocalypse était annoncée

et nous revoici devant la suprême peur atavique de notre mort
Mais cette fin du monde du 21 Décembre 2012, est à marquer d'une pierre blanche, elle a un relief une particularité, une répercussion tout à fait inhabituelle, en effet, nous venons tout simplement de vivre notre première fin du monde mondiale. La grande peur internationale.
Et puisque, télés, radios, internet ... obligent, et que peu ou prou nous voici tous reliés, la terre devient un village où les nouvelles, circulent et donc la peur aussi.
La peur est un sentiment qui nous habite tous, de façon claire.
Selon la neuropsychologie, elle serait située dans le cerveau primitif que nous avons en commun avec les animaux. Les animaux, face à un danger ou à un danger supposé, réagissent de façon incontrôlée sans pouvoir éviter les conséquences incontournables de la peur, car c'est une question de survie.
En ayant le cerveau limbique en commun avec le monde animal, nous ne devons nous surprendre du fait que nous allons avoir les mêmes comportements en situation de danger réel ou bien de danger supposé.
De plus ces comportements dictés par la peur sont assez répétitifs, c'est pourquoi ils peuvent être étudiés. On découvre, en tant qu’« homme technologicus", que nous nous laissons dominer par nos peurs et qu'aucune stratégie n'est réellement satisfaisante lorsqu'il s'agit de combattre nos terreurs animales., qui se logent partout dans nos vies, dans nos comportements : peur du vide, du changement, des étrangers, de la nouveauté, de la maladie, de la nature.... jouer avec nos peurs est d'une simplicité déconcertante.

Nous voyons combien, ces prévisions apocalyptiques sont récurrentes et aucun démenti ne décourage jamais leurs initiateurs.
Il se produit chez les adeptes de ces croyances un effet de résonance dû au nombre d'adhérents, réaction semblable à celle observée par les psychiatres dans " la folie à trois, ou à plusieurs". les certitudes de l'un confortant celles des autres et produiront une conviction renforcée par le groupe.
La psychologie de masse se comporte comme un amplificateur redoutable qui peut entraîner les esprits vers une adhésion aux thèses les plus irrationnelles. Il s'agit du même phénomène qui engendre les croyances ou religions qui ne requièrent que la foi sans faire appel au raisonnement pratique. Et nous avons donc une fin du monde après une autre fin du monde.
De tout temps les prophéties apocalyptiques ont eu du succès dans le monde entier, repoussant encore et encore les dates de fin du monde.
Festinger, Psychologue en sociologie, a travaillé sur le phénomène "des dissonances cognitives" que suppose ce genre de prédictions lorsque la fin du monde n’arrive finalement pas.
Ainsi lorsque se produit un démenti de fin du monde, et bien, on préfère la reporter pour un peu plus tard, le fait d’avoir été engagé dans cette croyance et de se rendre compte de son inefficacité étant trop désagréable pour les personnes croyantes.
Ainsi, l’être humain est capable de trouver des "justificatifs" pour maintenir sa croyance, au prix de détournements psychiques assez importants c’est ce que la théorie de la dissonance cognitive appelle la rationalisation.
Dans ce cas, la fin du monde ne s'est pas produite, par exemple, parce que les prières en ont détourné la divinité décisionnaire de notre élimination. L'esprit envahit de ces certitudes va par tous les moyens, justifier le changement intervenu, et l'annulation de la prévision.
Cependant, aucune étude sérieuse ne semble, encore avoir été faite sur l’origine des croyances apocalyptiques, en psychologie sociale, et de même, aucune étude n’a été faite en psychologie de manière générale, ou alors simplement pour démontrer que ceux qui croyaient en ces fins du monde avaient des traits psychotiques et paranoïaques.

Par bonheur peut-être des institutions françaises, très peu de personnes en France croient en cette prédiction, elle se retrouve dans beaucoup de pays, mais pas ici.
Le pays de Descartes, reste le pays du raisonnement et "Cartésiens" ses habitants se montrent plus réfractaires aux croyances irrationnelles.
Cependant, si nous abordons ce sujet, nous voyons que les pistes de réflexion nous portent toutes vers les religions et lient indéniablement les menaces de fin du monde avec le Dieu en grâce dans le pays concerné.
Ainsi en Amérique latine et dans les sociétés primitives, mais également sur toute la planète, nous avons aussi loin que nous regardons en arrière, des preuves de peurs semblables, "de fins du monde", ou plus exactement des peurs de fin du monde visible autour de soi,: peur de la disparition de la lumière, peur de la disparition de la pluie, peur de la famine, peur d'être attaqué.... ses terreurs sont toujours liées aux croyances, et les réponses furent toujours les mêmes : prières aux dieux, offrandes, cérémonies religieuses, sacrifices, d’animaux, d'enfants, d'humains ...

En Europe, nous comptons au jour d'aujourd'hui environ, au moins, deux cent "fins du monde annoncées ", et ceci depuis l' avènement de l'ère Chrétienne.
Il ne peut s'agir d'un hasard mais bel et bien, d'une conséquence de cause à effet.
Tout d'abord sur ce qui est de la précarité de nos vies et de notre environnement, nous en avons des preuves indiscutables. Nous avons tous à faire face à notre fragilité devant la maladie, la mort, mais aussi nous devons nous maintenir sur une terre vivante qui nous donne à voir les dangers qu'elle présente : tremblements de terre, ras de marée, inondations, incendies, volcans redoutables, pour les plus brutaux.
Notre sécurité n'est évidement pas acquise et nous avons en nous ce sentiment de notre faiblesse immanente.
D'ailleurs la religion (chrétienne) précise "Tu es poussière et tu retourneras poussière", ceci pour ceux qui voudraient croire en leur immortalité.
Dans les trois religions monothéistes la dépendance au Dieu est la base de la croyance verticale. Tout est Dieu, rien n'est en dehors de Dieu.
Pour celui qui subit cette soumission, sa croyance sera le seul fil du paratonnerre qui guidera ces angoisses suprêmes vers le ciel divin. Vers cette divinité qui tient les fils de la marionnette.
Or ce dieu, l'homme lui prête ses sentiments, ses fantasmes il en fait un dieu tout puissant, mais aussi un dieu vengeur, redoutable, qui peut tout reprendre si l'envie lui en prend. Le Père aime le Fils, et il lui a tout remis entre les mains :
"Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; mais celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie; mais la colère de Dieu demeure sur lui."
Évangile selon St Jean Chapitre III. On peut dire que la menace est claire et l'apocalypse est une des formes de la colère divine.
Ce dieu est un dieu qui viendra reprendre sa création et punir les méchants, ceux qui n'ont pas cru en lui, qui ne se sont pas soumis, Or ceux-ci sont nombreux et aussi de plus en plus nombreux., la ferveur religieuse décroit, elle se dissout et voilà que la semonce, la menace sans faiblesse plane au dessus de nos têtes.
Et nous voyons, les mormons, les témoins de Jéhovah, et beaucoup d'autres sectes faire le rappel à l'ordre a grand renfort de menaces et nous mettre en garde, nous dire :
"réveillez-vous" "la fin des temps est proche, les signes sont là" ...
La peur est inscrite dans leur croyance au point qu'ils n'ont pas de notre humanité une vision juste mais vivent dans l'obsession de la grande punition, du jugement dernier.; .

Ce jugement dernier qui a inspiré de merveilleuses oeuvres d'art mais qui a aussi engendré une multitude de guerres, de déviances et de prévisions cataclysmiques.
Presque toutes les religions du monde, presque toutes les sociétés traditionnelles ont leurs racines dans des mythes fondateurs, dans des récits cosmogoniques qui engendrent la peur et qui sont de nature a nous asservir à nos angoisses les plus profondes, les plus inconscientes.
Mais comment naissent ces prévisions effrayantes, quels sont leurs rôles, qu ’expriment elles. ?
Sur la dernière question on peut avancer qu'elles résultent de l'anxiété qui fait naître les angoisses existentielles, le stress est tel que cette peur de la mort devient la peur de la vie, d'où ces visions de destruction.

Si ces prévisions naissent comme les rumeurs, c'est à dire dont ne sait où, par on ne sait qui , a contrario leurs rôles est clairs.
C'est tout simplement une catharsis, une purification qui remet les montres à l'heure.
C'est que nous avons une impossibilité de vivre dans un monde sans justice et que la fin du monde va rétablir l'équilibre, elle va punir les méchants, les croyants eux étant sauvés par l'immortalité réservée aux bons serviteurs exempts de fautes mortelles.
La punition est nécessaire, elle nous rassure, justifie notre monde, lui donne un sens, ("Crimes et châtiments") ce sens de la vie qui nous obsède.
La peur est notre punition, le rappel à nos devoirs de bons humains, respectueux, des lois divines et de la morale, c' est un acte d' épuration, un grand mea culpa général, c'est un rappel aux menaces sur nos têtes indociles, qui, par cette représentation de notre fin prochaine, comme il se doit dramaturgique, nous punit de nos passions et de nos mauvaises actions.

La semonce est censée ramener l'ordre et nous faire repartir d'un bon pied, après l'orage, nous sommes sensés, fort de la leçon donnée, nous montrer soulagés et heureux d'en avoir réchapper et ceci jusqu'à la prochaine fois.
Se sentir vivant, avoir une fois de plus fait la nique à la mort, comme ces humains provocateurs qui montent partout sur des sommets inaccessibles, roulent trop vite, toréent avec la vie comme des intermittents du bonheur, qui ont besoin de frôler le drame pour se sentir vivants.
On voit que le concept central est le refus de la mort mais aussi celui de la croyance en un monde juste, qui repose sur l’assertion suivante : "Chacun mérite ce qui lui arrive et il lui arrive ce qu’il mérite ", autrement dit, les choses que l’on vit ne sont dues qu’à nous-mêmes. Cette croyance a souvent été mise en lien avec les croyances religieuses, avec l’idée que les mauvaises actions sont punies, et les bonnes actions sont récompensées.

Il faut noter que la fin du monde dans les pays moins religieux, n'a pas remué les foules, bien que nous sachions maintenant presque tous qu'en fait la fin du monde est une certitude.
Nous n'ignorons pas que notre soleil vivra encore 5 milliards d'années, que les radiations solaires ont déjà commencé à réchauffer notre terre, et que donc selon certains chercheurs, il reste à notre planète une espérance de vie d' environ I milliard d'années, c'est à dire suffisamment pour ne pas nous concerner personnellement, et pourtant nous n'ignorons plus que bien des races ont déjà disparues avant la nôtre.
Nous connaissons l'histoire de la disparition des dinosaures, ainsi que la presque disparition de notre espèce à plusieurs reprises.

Par exemple, Il y a un I, 200.000 d'années, notre ancêtre Homo erectus a frôlé l'extinction.
Il n'est resté environ que 18.500 adultes en état de procréer, un chiffre extrêmement faible pour une espèce alors disséminée sur toute la planète.
Par quel miracle peut-on savoir aujourd'hui que nos ancêtres ont failli être rayés de la carte ?
Chaque être humain possède dans chacune de ses cellules une boîte noire qui enregistre chacun de ses faits et gestes : l'ADN. Pendant longtemps, il a résisté à toute pression pour parler, mais, dorénavant, avec les incroyables progrès de la génomique, les chromosomes ne cessent de se mettre à table.
L'une des premières révélations, c'est la relative pauvreté de la diversité de nos gènes vu l'âge de notre espèce. La seule explication possible, c'est que la population humaine a traversé plusieurs "goulots d'étranglement".
Seules de grandes hécatombes démographiques peuvent expliquer la perte de variance génétique.
En se livrant à de savants calculs, les généticiens avaient déjà identifié plusieurs goulots d'étranglement. Le plus récent date de seulement 70.000 ans, quand la population d'Homo sapiens est alors tombée à 15.000 adultes.
Remarquons au passage que 70.000 ans correspondent à la date d'éruption du super volcan indonésien Toba, qui plongea la Terre dans un hiver nucléaire de plusieurs années. C'est probablement l'explication de ce goulot d'étranglement.

Il est certain que nous avons conservé en mémoire cette menace qui peut réapparaître, sous la forme d'un volcan, de la chute d'un météorite (comme celui du Mexique ou celui de Yellow stone), d'une exposition à une explosion d'une planète proche, des émanations de carbone, de méthane ce tueur en sommeil sous le manteau terrestre, notre propre folie et une guerre nucléaire ou un dérèglement du climat etc, etc ...
Cette peur est traduite dans une nombreuse littérature, voir " Malevil" de Robert Merle ou "le deuxième matin du monde" et beaucoup d'autres.
Comme preuve que cette peur est toujours présente à nos esprits, religieux ou non.

Cette dernière "fin du monde", se distingue malgré tout des précédentes.

il faut remarquer une nouveauté significative dans les prévisions de cette année 2012.
Nous voyons que son aspect d’évènement planétaire, ajoute une dimension inhabituelle mais aussi inattendue car cette peur est partagée dans le même temps par tous les humains quelque soit leur couleur, leur patrie ou leurs croyances.
C'est la première peur partagée par toute la planète en même temps.
C'est la toute première menace qui nous concerne tous au même chef, et apporte la conscience d'une réelle communauté humaine.
Nous voici tous sur la même planète, tous sur le même bateau.
Puissions nous nous le rappeler longtemps, faute de quoi nous serons réduits à réinviter, sous peu, une autre fin du monde encore plus fédératrice.



Quelques exemples de ce que la "sacro-sainte peur" peut offrir de meilleur, beauté et humour mêlés


A écouter

http://youtu.be/up0t2ZDfX7E mes préférés
http://youtu.be/AZRIwD09IW0

http://youtu.be/jDbMzp86tOc plus complet.

http://youtu.be/xyEnoY4vQY0 palaprat


a regarder
http://youtu.be/NQfCeW_8iA8
http://youtu.be/rubzD9llTuM

http://www.popular-classical-music.co ... st-judgement-triptych.jpg image

Attacher un fichier:



jpg  344878_pxDas_Jngste__5J_medium.jpg (141.02 KB)
3_50d7033fcb087.jpg 500X350 px

jpg  ME0000070866_3.JPG (260.55 KB)
3_50d703c0132df.jpg 543X700 px

jpg  michel_ange_chapelle345.jpg (107.46 KB)
3_50d703e320333.jpg 700X657 px

jpg  870bd364jw1dvetue30owj.jpg (74.17 KB)
3_50d70400d09c7.jpg 600X384 px

jpg  backer_last_judgment.jpg (69.67 KB)
3_50d70428a33b6.jpg 468X600 px

jpg  rogier-van-der-weyden-altar-des-juengsten-gerichts-in-beaune-rechter-aeusserer-fluegel-die-hoelle.jpg (398.14 KB)
3_50d7047649b5b.jpg 1256X1687 px

jpg  393079_10151346245575295_1113647597_n.jpg (177.09 KB)
3_50d70495de827.jpg 960X717 px

Posté le : 23/12/2012 14:18

Edité par Loriane sur 24-12-2012 19:10:37
Edité par Loriane sur 27-12-2012 19:23:30
Edité par Loriane sur 27-12-2012 19:25:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les prévisions d'apocalypse
Modérateur
Inscrit:
02/02/2012 21:24
De Paris
Messages: 1494
Niveau : 32; EXP : 96
HP : 0 / 799
MP : 498 / 21680
Hors Ligne
Bonjour,

Merci pour cet article qui apporte du contenu, alors que l'actualité n'a cessé de nous bassiner avec la fin du monde sans prendre un peu de recule historique ou artistique.

La dernière image est trop marrante, impossible de la confondre avec les tableaux de maitre plus avant exposés...

Posté le : 27/12/2012 11:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les prévisions d'apocalypse
Plume de Bronze
Inscrit:
11/03/2012 19:42
De DreamHouse
Messages: 35
Niveau : 4; EXP : 68
HP : 0 / 92
MP : 11 / 2467
Hors Ligne
La dernière image est un tableau particulièrement touchant, on y trouve tout ! Un peu de verdure, un ciel tout gris... Et surtout beaucoup d'humour :P C'est ma chouchoute !
Fin du monde, il me semble que c'est juste une déformation d'information : les Mayas parlaient d'un renouveau, une nouvelle période qui commencerait à cette date, me semble-t-il ?

Posté le : 27/12/2012 13:35
_________________
"Quelle est la différence entre un corbeau et un bureau ?"
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
42 Personne(s) en ligne (26 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 42

Plus ...