| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

(1) 2 3 »


Re: Défi du 14-06-2014
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
Bonjour Donald !

Eh bien, ce monde de tous les possibles, a quelque chose d'effrayant...
Mais tu l'expliques avec grande dextérité dans ton éditorial. Tu devrais l'envoyer à Science et Vie !
Merci,
Kalimera

Posté le : 17/06/2014 17:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nous pensons à Couscous
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
Chère Couscous,

Je voudrais te dire que je suis de tout cœur avec toi. Dans ces moments très durs de la vie, il est important d'être entourée de bons amis, et tu peux me considérer comme telle.
Je t'envoie mon affection et des souhaits de courage et d'appaisement, et t'embrasse bien fort.
PS: je suis heureuse d'avoir eu la chance de te rencontrer gràce à ce site.
Kalimera

Posté le : 17/06/2014 16:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau défi du 31/5/2014
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
@Donaldo,

J'ai vraiment apprécié ta nouvelle ! Elle est écrite avec une dextéritë sans pareille ! Tous les noms propres m'ont fait rire, et ta connaissance de l'informatique, liée à ta connaissance des contes anciens, m' a épatée. C'était très fort, d'utiliser le monde numérique comme toile de fond, et les fichiers comme personnages.
Au plaisir de te relire bientôt,

Amitié,

Kalimera

Posté le : 08/06/2014 17:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau défi du 31/5/2014
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
@Alexis, Couscous et Arielle,

J'ai été très heureuse que mon texte vous ait plu, et touchée par vos commentaires. A vrai dire, ce texte n'a pas été facile à écrire, même si la narratrice dit qu'elle a écrit rapidement !
Encore, un grand merci.
Amitiés,

Kalimera

Posté le : 08/06/2014 17:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: défi d'écriture du 07/06/2014
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
Bonjour Couscous et Arielle !

Que vos textes sont beaux, chacun à sa façon. Moi aussi, Couscous, j'ai adoré " la poudre de crevette ". Et les délires du jeune marin m'ont émerveillée par leurs détails si réalistes et si drôles.

Arielle, ton texte m'a profondément émue. Hélas ! Le Crabe n'a pas encore été vaincu par la médecine.

Bravo !
Kalimera

Posté le : 08/06/2014 09:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau défi du 31/5/2014
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
Le Silence des Textes


" Tous les soirs, il s'asseyait devant son ordinateur et écrivait. Il n'avait pas beaucoup de temps dans la journée, à cause de son travail. Alors il profitait des soirëes calmes, et très souvent cela débordait sur la nuit.Il se couchait toujours tard, et dormait très peu.
Qu'ëcrivait-t'il ? Toutes sortes de textes, surtout des poèmes, dont nous avons retrouvés quelques vers; et des essais, des nouvelles, dont nous possëdons des fragments. Et aussi des études plus académiques sans doute, car nous avons trouvë dans les archives de son ordinateur des résumés de recherches sur différents thèmes et des biblographies. Mais hélas, les études elles-mêmes ont disparu. "

J'étais dans une bibliothèque. Je devais me documenter sur la disparition du texte, pour écrire un article à ce sujet dans une revue littéraire très sérieuse, et très à cheval sur les délais. Or la date limite d'envoi des écrits était presque arrivée, et à part deux courts poèmes, je n'avais encore rien trouvé d'intéressant! Et dire que j'avais moi-même proposé ce thème ! Bien m'en avait pris !
Certes, envoyer un texte en retard était naturel pour moi. Je travaille toujours dans l'urgence, je suis la reine de la dernière minute. L'angoisse éprouvée n'y change rien. Quel mystère ! Je me promets à chaque fois de m'y prendre à temps, mais une pendule intérieure me condamne à cet halètement.

Au rayon des " Fragments Épars " je fouillais fëbrilement. Il ne me restait plus que quelques heures pour envoyer le résultat de mes recherches. Ce rayon, pour honorer son nom, était mal rangé et la poussière recouvrait les rares volumes qui s'y trouvaient. Endin un livre mince et gris me glissa entre les mains. Son auteur, Jacques Darlande, ne m'était pas inconnu, il me semblait bien avoir déjà lu quelque chose de lui quand j'étais à l'université.
Le titre du livre me surprit et m'attira. C'était " le silence des textes ".
A la page 23, j'y trouvai le texte cité plus haut. L'écrivain en question était parti un jour. Personne ne savait où il était. Il avait probablement emporté avec lui la plupart de ses écrits.
Le chapitre suivant était consacré à une journaliste qui avait l'habitude de garder toutes sortes de journaux en plusieurs langues. Elle avait dû s'arrêter d'écrire et de collectionner, on ne savait pas pour quelle raison, et c'était dommage car elle avait une plume en or...
Et l'histoire, relatée au chapitre 3, de ce livre dont presque tous les signes avaient été effacées par les flots du tsunami, trouvé au sanctuaire d'un village dévasté. Quand on touchait une page, elle émettait une lumière blanche, phosphorescente.
Enfin, à la dernière page du recueil, ces mots :

" A tous ceux et celles qui ont perdu des lignes, à tous ceux et celles qui veulent les retrouver, je dédie ce livre. Ne perdez pas courage. Lee mots que vous cherchez ne sont pas là où ils sont censés être, mais là où ils ont voulu aller. Ils sont partis p..."

Cette phrase inachevée me bouleversa. Pourquoi l'auteur n'avait-il pas fini sa phrase ? Que lui était-t'il arrivé ? Un accident soudain ? Un tremblement de terre ? Une crise cardiaque ? Ou l'irruption chez lui de la police ?
Ou, tout simplement, avait-il voulu jouer avec nous en nous laissant ce texte inachevé ? Avait-il voulu nous intriguer et nous pousser à chercher la fin de sa phrase ? Il nous disait de ne pas nous inquiéter, mais il nous plongeait dans une série de doutes et d'interrogations ! Où étaient partis les mots ?
Pour trouver la liberté ? Pour être délivrés ? Par amour ? Porter un message ?
Par une porte ? Par protestation ?
Pour le silence ?

Je rentrai lentement, en méditant sur cette découverte et cette absence, et je remerciai le Destin de m'avoir fait rencontrer ce recueil, d'avoir guidé mes pas vers cette bibliothèque.
N'était-ce pas pour me permettre de terminer à ma guise la dernière page?
Alors, je compris pourquoi j'avais entrepris cette recherche sur les textes disparus. C'était pour m'aider à méditer sur l'absence et la présence. Les mots pas écrits et ceux qui ont disparu nous plongent dans la tristesse et l'incertitude, mais en même temps ils brillent par leur absence. Ils sont là, et on y pense d'autant plus qu'ils n'apparaissent pas. Leur disparition les sauve du néant.

J'écrivis rapidement mon texte et le terminai par le mot

INFINI.

Kalimera

Posté le : 07/06/2014 23:03

Edité par Kalimera sur 08-06-2014 09:48:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: conseils techniques Publier, corriger, mettre des illustrations
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
]bonjour Loriane,

Merci pour ta réponse, mais hélas, j'ai essayé de télécharger Glimp mais ça ne marche pas sur mon ordi. J'ai un Mac 05 X. Je ne sais vraiment pas comment reformater une photo. Puis-je t'envoyer ma photo par e.mail pour que tu la reformates à ma place ?

Merci et je suis désolée de t'embêter avec cette histoire !
A bientôt !

Kalimera

Posté le : 07/06/2014 14:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: défi d'écriture du 07/06/2014
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
Merci, Couscous, de nous lancer ce nouveau défi !
J'adore ce sujet, car j'adore la mer. J'espère arriver à m'y mettre bien vite.
Mais hélas je n'ai pas d'inspiration ces temps-ci.
Mer et flots, vite, à mon secours !
Au plaisir,

Kalimera

Posté le : 07/06/2014 11:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau défi du 31/5/2014
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
Alexis,
Ta 2ième nouvelle m'a encore plus impressionnée que la première, et ce n'est pas peu dire !
Tu écris remarquablement bien. Tes personnages sont réalistes et bien décrits.
J'ai beaucoup aimé l'effacement du tatouage qui est le signe de la renaissance de Juliette. Tu as été vraiment inspiré par le thème du défi et tu en as fait une création très originale.

Amitié,

Kalimera

Posté le : 05/06/2014 19:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: conseils techniques Publier, corriger, mettre des illustrations
Semi pro
Inscrit:
28/04/2014 17:55
De Tokyo, Japon
Messages: 116
Niveau : 9; EXP : 79
HP : 0 / 219
MP : 38 / 3517
Hors Ligne
Bonjour Loriane !

J'essaye de mettre une photo sur mon avatar, mais je n'y arrive pas. Je le fais de mon i.pad, j'ai plein de belles photos mais je ne sais pas comment savoir leur nombre de pixels.
Merci de m'aider,
Amicalement,
Kalimera

Posté le : 04/06/2014 20:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
(1) 2 3 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
36 Personne(s) en ligne (23 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 36

Plus ...