| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Les Forums - Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

(1) 2 3 4 ... 11 »


Re: Paul Léautaud
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
Les Entretiens de Léautaud avec Robert Mallet, c'est quelque chose qu'il faut avoir entendu, j'ai eu la chance de le faire il y a trois ans, et puis la lecture de son Journal littéraire a aussi été un grand moment.

Le drame de Léautaud à mon sens aura été une certaine impossibilité à s'accomplir comme écrivain hors du champ somme toute restreint de la critique et de l'analyse littéraires.

Après sa mort, certains ont eu la tentation d'en faire une icône de l'anarchisme de droite (Je ne pense pas du tout à Pierre Perret en l'occurrence, pour que les choses soient claires) mais je crois que c'était mal le comprendre. C'était surtout un esprit libre et indépendant, c'est devenu rare de nos jours, vous ne trouvez pas ?

Il a expliqué lui même dans les Entretiens pourquoi il préférait recueillir un chien perdu ou battu plutôt que secourir un humain en détresse, je vous laisse juge de ses propos et je peux même donner à ceux que ça intéresse le lien pour se les procurer.

Merci Loriane pour ce bel article.

Posté le : 23/01/2015 19:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: J'ai traduit en français un passage d'un livre et j'ai besoin de votre aide
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
"le résonnement"

Ce ne serait pas le raisonnement plutôt ?

"un chariot sans carburant"

Ceci ne signifie rien de bien précis.

"celle de la maturité et de la vieillesse où l’effort diminue et où on se repose" J'ai pointé cet extrait non pas parce qu'il a des fautes de français, mais parce qu'il est contestable et révèle une grave méconnaissance de l'évolution des société actuelles, où, la longévité humaine augmentant, la maturité et la vieillesse sont de moins en moins des signes de déclin et d'attente frileuse du trépas.

Entre nous, il date de quand ce bouquin que tu traduis ?

Bien à toi.

Posté le : 22/01/2015 17:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: La fille de BACCHUS vous remercie
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
Chère Aline,

Votre père avait son jardin secret, et je peux vous dire que pour ma part ce fut un honneur d'en faire partie, car, bien que je ne l'ai connu que de façon virtuelle, je peux témoigner que c'était un homme et un auteur d'une rare qualité.

Bien à vous.

Posté le : 20/01/2015 18:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Notre ami Baccchus
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
Mon cher Bacchus,

L'ombre tutélaire de ta sagesse et de ta gaieté me manque comme je sais qu'elle manque à tous les amis de L'Orée.

Tous mes meilleurs voeux de rétablissement.

Bien à toi.

JC

Posté le : 04/01/2015 07:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Rétrospective sur l'année 2014
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
Excellente rétrospective à laquelle je ne vois vraiment rien pour ma part à ajouter, ce n'est de toute façon pas une année dont je me souviendrai volontiers.

Bien à vous tous.

Posté le : 04/01/2015 07:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Argentalet n'est qu'un petit ruisseau.
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
Inutile de se mettre en frais, chère couscous

Meuhsieur a décidé que L'Orée ne lui accordait pas assez d'attention, il a donc décidé de nous priver de ses chefs d'oeuvre passés, présents et à venir.

Mon Dieu, comment allons-nous y survivre ?

Posté le : 18/12/2014 17:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 13 novembre 2014
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
Je ne m'aperçois qu'aujourd'hui que je suis passé à côté de ce défi alors que de façon quasi simultanée j'avais posté ce texte qui me semble assez bien y correspondre : http://www.loree-des-reves.com/module ... /article.php?storyid=5291


Posté le : 18/12/2014 03:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 5 décembre 2014 : le rêve d'Alger la Blanche
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
Défi passionnant à relever !
Voici ma tentative :

J’entends une conversation sur la terrasse voisine :

- Vous savez ce que disait Théophile Gautier à propos d’Alger ?
- Je ne savais pas qu’il était venu ici.
- Oui, bon… peu importe. Théophile Gautier, donc, disait que les architectes français avaient fait beaucoup de mal à Alger en y perçant des rues, des avenues et des boulevards aussi larges qu’à Paris.
- En quoi était-ce un mal ?
- Il estimait que c’était une hérésie d’offrir de tels espaces à la chaleur et au soleil. Il pensait que les villes situées sous un climat méditerranéen ne devaient être faites que de ruelles ou de rues très étroites, pour y garder de l’ombre.
- Mais il y a des ruelles à Alger !
- Oh, bien sûr ! Mais iriez-vous y flâner, blonde amie, avec votre tailleur Chanel et vos talons aiguilles ?
- Je ne vous y vois pas vraiment non plus au volant de votre Facel-Vega, cher Paul-Henri.
- Hem… parlons d’autre chose. Voulez-vous que je vous montre demain la maison où a vécu Camus ?
- Oh, Camus… Je trouve qu’il est devenu bien bonnet de nuit depuis son Nobel, et il n’a rien publié de très passionnant.
- Ce n’est pas faux, ce que vous dites. Allons, amusons-nous un peu et faisons un pari. Je vous parie que d’ici un an, Camus aura publié une nouvelle œuvre. Voyons, nous sommes le 23 janvier 1959, n’est-ce pas ? Voulez-vous parier avec moi que dans un an au plus tard, soit le 23 janvier 1960, Camus nous étonnera à nouveau ?

Posté le : 06/12/2014 19:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Marguerite Yourcenar
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
Merci pour ce beau sujet très bien documenté sur l'une des plus grandes écrivaines du siècle dernier.

A tous ceux qui ne connaissent pas encore son oeuvre, je recommande les Mémoires d'Hadrien et L'oeuvre au noir.

Posté le : 14/06/2014 21:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Un extrait de Danube de Claudio Magris
Modérateur
Inscrit:
11/01/2012 16:10
De Rivière du mât
Messages: 676
Niveau : 23; EXP : 66
HP : 0 / 566
MP : 225 / 9283
Hors Ligne
Celui qui écrit une page et qui, une demi-heure plus tard, en attendant son tram, s'aperçoit qu'il ne comprend rien, même pas ce qu'il vient d'écrire, apprend à reconnaître sa propre petitesse et comprend, en pensant à la vanité de sa propre page, que chacun prend ses propres élucubrations pour le centre de l'univers, mais vraiment chacun, sans exception.


Excellent livre, lu une première fois en 2002 ; une lecture tous les douze ans c'est trop peu pour en tirer la substantificque moelle chère à Rabelais.

Posté le : 20/04/2014 17:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
(1) 2 3 4 ... 11 »




Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
22 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 22

Plus ...